Comment planter les poireaux pour avoir plus de blanc

Ce qu'on aime dans le poireau c'est le blanc ! Je vais vous montrer une technique qui permet d'avoir des blancs de poireaux très longs et bien tendres. En les plantant maintenant, en mai-juin, vous aurez des poireaux bons à récolter pendant tout l'automne.

Plus tard, vous pourrez aussi planter en août des poireaux d'hiver, qui résistent au gel et se consomment durant tout l'hiver.

Comme d'habitude, cliquez sur les photos pour les agrandir.

La séparation des plants

Semés il y a 2 mois, ils ont la taille d'un crayon

Semés il y a 2 mois, ils ont la taille d'un crayon

Le plus simple, c'est d'acheter des plants de poireaux au marché ou à la jardinerie. Vous n'aurez pas le choix de la variété mais elle sera logiquement adaptée à la saison.

J'ai arrêté de faire mes propres semis de poireaux parce que c'est long (2 mois). Et si c'est pour avoir des résultats identiques aux plants achetés, eh bien je préfère utiliser mon temps à autr chose.

 

 

 

 

 

Un bon trempage pour pouvoir démêler les racines

Un bon trempage pour pouvoir démêler les racines

Souvent, les racines sont complètement emmêlées et il est impossible de séparer les jeunes poireaux sans risquer de les casser.

 

 

 

 

Ca y est, les plants ont été séparés

Ca y est, les plants ont été séparés

Le truc : faites tremper toute la motte pendant une demi-heure dans un seau rempli d'eau.

 

 

 

L'habillage des plants

Cela s'appelle "habiller" les plants

Cela s'appelle "habiller" les plants

Séparez chaque plant individuellement. Parfois, il faut tirer un peu si les racines sont serrées, mais ça finit par venir.

Maintenant, il vous faut habiller les plants, c'est à dire raccourcir au sécateur les feuilles d'un côté, et les racines de l'autre.

A quoi sert l'habillage ?

  • Réduire les racines va provoquer la naissance de nombreuses autres radicelles qui vont aider le plant à s'enraciner.
  • Diminuer la longueur des feuilles a pour effet que le plant va évaporer moins d'eau, donc le plant ne risquera pas de se dessécher.
  • Un plant plus court est plus facile à manipuler et à positionner correctement dans son trou de plantation.
Maintenant, ils seront beaucoup plus faciles à planter !

Maintenant, ils seront beaucoup plus faciles à planter !

Comment procéder ? C'est très simple : prenez une dizaine de plants dans la main, alignez-les pour que tous les bulbes (la partie renflée juste avant les racines) soient au même niveau.

Puis coupez les racines à 2 cm et coupez de l'autre côté environ la moitié du feuillage vert.

Après cela, vous obtiendrez une série de plants qui font tous la même taille.

La plantation des poireaux

Voici maintenant l'astuce qui permet d'avoir de très longs blancs de poireaux : à l'aide de la serfouette, creusez un sillon bien profond, entre 10 et 15 cm.

Au fur et à mesure de la croissance des poireaux, vous reboucherez petit à petit ce sillon avec de la terre, ce qui vous assurera d'avoir une grande partie du poireau qui va blanchir sous la terre.

Grâce au mini-guide à emporter sur les Distances des Semis et Plantations (que vous prenez toujours avec vous j'en suis sûr ! Smile), vous savez que les poireaux se plantent à 6 cm de profondeur et à 10 cm d'intervalle sur le rang.

Les trous se font au plantoir ou avec n'importe quel outil pointu. Si la terre est trop sèche et s'écoule dans le trou avant que vous n'ayez eu le temps de mettre le poireau, il suffit d'arroser le fond du sillon auparavant et la terre sera un peu plus collante.

Une fois que tous les plants sont en terre, ajoutez une couche d'environ 3 cm de compost.

Un sillon bien profond, c'est la clé du succès

Un sillon, c'est la clé du succès

Plantez profond !

Plantez profond !

Le poireau est un gourmand

Du compost car le poireau est un gourmand

Comme toujours, de l'eau après la plantation

Comme toujours, de l'eau après la plantation

Pour assurer une bonne croissance aux poireaux

Pour maintenir la terre humide au pied des poireaux, paillez-le généreusement.

De temps en temps, un arrosage au purin d'ortie (dilué à 20 pour cent) leur fera le plus grand bien.

Après quelques semaines, les poireaux auront déjà grandi. Otez le paillis et rebouchez le sillon avec la terre avoisinante. Les blancs vont commencer à grossir. N'oubliez pas de remettre le paillis.

Encore quelques semaines plus tard, buttez les poireaux, c'est à dire ramenez de la terre à leur pied pour que le blanc soir encore plus long.

Et voilà le résultat

Récolte après l'hiver

Récolte après l'hiver

J'espère que cet article vous aura donné l'envie d'avoir des poireaux dans votre potager. Je trouve qu'ils ont un goût beaucoup plus fin que les poireaux du commerce, surtout dans une recette où c'est la vedette, comme les poireaux vinaigrette.

Vous avez aimé cet article ?

Merci de partager cet article sur Facebook ou Google+ en cliquant sur un des boutons ci-dessous.
Si vous l'avez trouvé sympa, bien sûr !

      
 

Pour ne rater aucun des prochains articles et pour avoir accès à la Boîte à outils du Potagiste, inscrivez-vous, c'est gratuit :

Les commentaires :

    Un avis sur cet article ? Donnez-le ici :

  1. Raymond :

    Bonjour,

    Bon dimanche. Merci pour cet article très intéressant. Je ne savais pas que je devais habiller les poireaux. Perso je les plante profondément ( parfois dans un trou de 25cm ) avec un plantoir. Début avril j'ai mis 50 poireaux d'été à manger vers août/septembre et je repique fin juin les poireaux d'hiver. Je les enlève tout l'hiver tant que le sol n'est pas gelé en profondeur et celà jusque fin mars.
    Bonne journée et à bientôt

    • Nicolas :

      Bonsoir Raymond et bienvenue ici.

      25 cm de profondeur, je comprends pourquoi tu n'habilles pas tes poireaux, ils ne dépasseraient même pas du trou !

      Comme quoi il y a toujours plusieurs techniques possibles.

      Je te souhaite une bonne soirée,
      Nicolas

      • Marie-Claire :

        Bonjour, je suis impatiente de tester cette méthode ce sera pour les poireaux d'hiver. Merci

  2. Jean-Benoît :

    Très beau post super didactique !...
    Merci de partager cela !

  3. Bonjour,

    Génial, je n'avais rien lu de très satisfaisant jusque là ! Mes poireaux se portent bien mais sont tout petits encore ; je les ai déjà repiqué une fois, et je pensais les repiquer mi juillet et bien maintenant j'ai une méthode. Merci beaucoup !

    • Nicolas :

      Bonjour Dom et merci pour tes premiers commentaires.

      Normalement un repiquage intermédiaire n'est pas utile, mais sans doute avais-tu une bonne raison de le faire.

      Bonne fin d'après-midi,
      Nicolas

  4. dorigord :

    Bonsoir,
    Je fais exactement comme toi, Nicolas.
    J'ajouterai deux précisions :
    -lorsque j'avais des vers de poireaux (mais dans ce jardin, je n'en ai jamais eu en 18 ans), je coupais les poireaux à une dizaine de cm, et au compte-gouttes, (genre flacon de liquide vaisselle), je mettais au centre qq gouttes d'eau de javel diluée à 40%.
    -l'an passé j'ai repiqué les poireaux au milieu des fraisiers (voir le livre "les poireaux aiment les fraises") : j'ai eu des poireaux très beaux et tendres

  5. Article très intéressant. J'ai justement planté des poireaux pour un client cet après-midi et j'ai aussitôt pensé au site de Nicolas !

  6. Quand on regard bien les photos, on voit des choses curieuses.
    Originale la façon de planter les poireaux avec un burin :)

    • Nicolas :

      Bonsoir Christian,

      C'est aussi ça, l'esprit "durable" de mon potager.
      Pourquoi acheter un plantoir alors que ce vieux burin fait parfaitement l'affaire ?

      Nicolas

      • Bonjour,

        Merci pour tous ces conseils, j'ai démarré mon jardin cette année et ai repiqué hier une botte de 50 poireaux achetée, je venais juste voir sur internet s'il fallait ou non couper une partie des feuilles ce qui m'a été confirmé, je ne savais pas en revanche qu'il fallait couper également une partie des racines, tanpis ils sont plantés je verrai bien la suite des évènements.

        Laurence

        • Bonsoir Laurence et bienvenue sur ce blog.

          La raison pour laquelle on coupe les racines des poireaux, c'est pour qu'elles ne remontent pas vers le haut au moment ou on les repique dans le trou de plantation.

          Rien de grave donc, je suis sûr que tu auras de beaux poireaux cet hiver.

          Bonne fin d'après-midi,
          Nicolas

          • Bonjour,

            Merci pour cette précision, ils ont l'air effectivement d'avoir bien repris.
            Bonne journée,

            Laurence

      • Pierre :

        Bonjour,
        Perso je me sers de la grelinette pour faire les trous de repiquage des poireaux.
        4 trous d'un coup c'est top!!!
        Pierre

  7. georges :

    Bonjour,

    Merci de partager vos conseils.
    J'ai un potager pour la première année, et je ne savais pas pourquoi mes poireaux n'avaient pas beaucoup de blanc....

    Je vais dès à présent repiquer des poireaux d'hiver selon votre méthode.

    • Nicolas :

      Bonjour Georges et bienvenue !

      Cette technique du sillon fonctionne pour tous les légumes qui se buttent : haricots, pois, pommes de terre.
      Et je le fais même avec les carottes (pour ne pas que le collet verdisse).

      Bonne journée,
      Nicolas

  8. André :

    Bonjour, je viens de découvrir votre site ou j'apprends la façon de buté les poireaux
    j'ai une question faut il couper les feuilles verte plusieurs foi avant l'hiver ou cela suffit juste quand ont les plante

    merci d'avance
    Dooms André
    Uccle Belgique

    • Nicolas :

      Bonjour André et bienvenue sur ce blog !

      Je sais que certains le font. Personnellement, je n'ai jamais essayé.

      Pourquoi ne pas essayer sur la moitié de tes plants ? Comme ça tu verras s'il y a une différence avec l'autre moitié !

      Bone journée,
      Nicolas

  9. Bonjour Nicolas, et bonjour à tous.

    La neige tombe ce soir sur la Franche-Comté et on nous prévoit du -7 pour ces prochains jours. J' ai toujours mes poireaux de mai-juin en terre , je les consomme petit à petit. Puis-je les laisser tel quel en terre malgré le froid ?
    Même question pour mes poireaux d'hiver qui ne sont pas encore très grands, faut-il faire quelque chose ? les couvrir ? Merci pour vos commentaires....

    • Bonjour Georges,

      Je dirais que ça dépend des variétés. Certaines résisteraient mieux au froid que d'autres.
      Dans le doute, je les enfouirais sous une épaisse couche de feuilles mortes.
      Les plus dur ça va être pour les cueillir quand le sol sera gelé. Un truc : verser un peu d'eau chaude au pied du poireau avant de l'arracher.

      Bonne journée,
      Nicolas

      • Bonjour,

        J'ai lu votre mot ce matin et il m'a conforté dans le fait de protéger mes poireaux... J'ai donc ratisser les feuilles mortes et en ai recouverts mes poireaux ainsi que ceux d'hiver qui ne sont pas encore très gros.
        Deux ou trois matin de gel prévu et ensuite on aura sans dooute un redoux... Merci pour votre réponse rapide en tout cas.

  10. jean Baptiste :

    Bonjour,
    Mes poireaux ne grossissent pas et voila bien six à sept semaines que je les ai plantés.
    Je pense avoir suivi toutes les recommandations il restent toujours aussi malingres.

    Quels sont vos conseils

    Merci beaucoup

    • Bonsoir Jean-Baptiste,

      Cette année je me suis laissé dépasser et, comme vous, j'ai planté mes poireaux d'hiver à la mi-septembre !
      C'est un peu tard, l'idéal étant les mois de juillet/août.
      Mais les poireaux sont des légumes rustiques et même s'ils vont prendre leur temps pour grossir, ils seront bons à récolter au printemps prochain.

      Bonne soirée,
      Nicolas

  11. christiane :

    bonsoir à tous
    merci pour l'astuce du sillon Nicolas et à Dorigor pour le traitement du vers du poireau .l'année dernière et celle d'avant mes poireaux ont été bon à jeter!

    • francois :

      francois
      29 mars
      bonjour à tous
      j'ai lu dans une revue que eviter la mouche du poireau il suffi de planter
      quelque batons dans la plate bande puis de placer une demi coquille d'oeuf.percer un trou dans la coquille,positionner la coquille à un 1cm
      de hauteur du batons.MOI je mets sous la coquille pour la maintenir.

  12. dorigord :

    Je veux vous faire part de mon expérience par rapport à la mineuse du poireau.
    Jusqu'à présent, en Dordogne, nous étions épargnés alors que dans la Loire, chez mon père, ils étaient envahis depuis qq années.
    En 2012, mes petits plants n'étaient pas suffisamment gros pour être repiqués en juillet, j'ai pris les plants dans le jardin d'à côté, cultivés traditionnellement avec labour. Je me suis rendue compte que dès le mois de septembre, ces plants étaient tellement envahis par la mineuse et ses pupes, que lorsque j'ai voulu en prendre, il a fallu que j'en jette plus du tiers.
    Ceux que j'avais repiqués commençaient à être touchés.
    J'ai laissé passer l'hiver, car mes poireaux ne démarraient pas vraiment. J'utilisais les autres.
    Il y a un mois, j'ai arraché les miens qui étaient vraiment beaux : je n'ai pas trouvé une pupe, juste qq feuilles abîmés datant du repiquage!!
    Je rappelle : mon jardin est toujours couvert, ma terre n'est plus retournée.
    Si qqun a une explication, je suis preneuse!!!

  13. Bonjour
    Quand je plante des poireaux ils ne poussent jamais,et sont toujours aussi fin j'arrive jamais a avoir de beaux poireaux dans mon jardin,et parfois je vois comme une maladie sur le blanc des taches blanche .
    peux t'on me dire comment réussire a avoir de beau poireaux sans maladie?
    merçi de vos conseils

    • Nicolas :

      Bonjour Eric,
      Les poireaux sont des légumes gourmands. Un apport de compost à la plantation puis au milieu de leur culture permet de les faire bien grossir. Je les arrose aussi de temps en temps avec du purin d'ortie.
      Nicolas

      • Merçi Nicolas pour vos conseils je vais faire ce que vous dite dans l'espoir que celà puisse fonctionner.
        Il m'est agréable de pouvoir prendre bonne note de vos conseils,car la plantation de légumes est une chose très vaste et que les conseils sont toujours les bienvenus .
        Merçi à vous

        eric

  14. alain :

    pour planter les poireaux confectionner avec un bout de branche ,un cone de 25cms de long (un peu comme une glace kim-cone mais plus long) et pour eviter la mouche , arroser tous les soirs en pluie fine.L'eau restera dans les feuilles et la mouche ne pourra pas pondre . Je l'ai fait et mes poireaux sont sains.

  15. bonjour,

    j'ai fait l'acquisition d'un bon nombre de petits poireaux à planter! je lis les conseils divers ici et ailleurs, donc c'est intéressant de lire que le poireau aime la fraise!! par contre j'ai lu aussi qu'il fallait mettre un voile de protection sur les poireaux avant que la mineuse ne s'en occupe! il faut donc savoir quand est ce qu'elle arrive sur la plantation , ensuite quand la période est passée on ne craint plus rien! sauf que si la plantation est longue ou importante, un vrai casse tête pour installer ce voile ! moi qui fait la culture en carré, j'ai moins de surface à couvrir!

    qui connait cette façon de protéger!

    merci pour tous vos conseils, adèle!

    • Nicolas :

      Bonjour Adèle,
      Déjà, il faudrait être sûr que la mineuse du poireau est bien active dans votre potager. En avez-vous subit les dégats durant les années passées ? Si ce n'est pas le cas, je ne m'embêterais pas à mettre un voile ou autre chose.
      Nicolas

  16. Dominique :

    Bonjour, bon conseils que j'applique toujours.
    Je déplore l'invasion du ver du poireaux! Que faire? Merci de votre reponse

  17. péponette :

    merci du conseil,j ai tjs des petits blancs et des poireaux très minces,je vais planter 100poireaux de suite,bonne journée

  18. Yannick :

    Bonsoir.J'ai repiquer des poireaux que j'ai acheté en jardinerie.J'ai "taillé" les racines,je les ai planter.Cependant,comme je suis un jardinier débutant,je pense avoir fait une érreur.Entre autre,il semblerait que je ne les ai pas planter assez profondément.J'ai simplement fait un trou pour chaque poireaux,puis je les ai rebouché sans me soucier de la profondeur...Voilà environ 8 jours de cela.Ils ont "mauvaise mine".Est-il possible de les déterrer pour les enterrer cette fois-ci correctement?Ne risque t-ils pas de dépérir?Si tel est le cas,est-il trop tard pour en repiquer d'autres?Merçi pour tous vos conseils.Bonne soirée à toutes et tous.

    • Nicolas :

      Bonjour Yannick,
      Oui tu peux le faire sans souci. Depuis 1 à 2 semaines qu'ils sont plantés, leur système racinaire n'a pas dû se développer beaucoup, donc un 2ème repiquage ne leur fera pas de mal.
      Bonne journée,
      Nicolas

  19. nounouchouette :

    Bonjour
    Encore un chouette article qui va me servir aujourd'hui pour ma 1ère plantation de poireaux.Avec tout ces bons conseils j'espère avoir une bonne récolte

  20. Conseil de cuisson :

    Le poireau étant un légume qui pousse en terre, il faut le cuire avec un couvercle sur la casserole, et si vous avez la possibilité de mettre de l'eau gazéifiée il seront délicieux, bon courage.

    • Merci pour ton conseil. Je rajouterai juste une petite explication : cette technique permet aux légumes d'être parfaitement cuits tout en gardant leur couleur d'origine. C'est le bicarbonate contenu dans l'eau gazeuse qui va permettre de conserver leur couleur.
      Nicolas

  21. Bonjour,
    ce que je ne comprends pas ,c'est à quelle profondeur il faut les planter?Vous parler d'un sillon de 10-15cm?puis vous dites de les planter à 6cm.Alors comment faire?
    merci

    • Nicolas :

      Les 10-15 cm, c'est la profondeur du sillon, qui ne sera pas rebouché tout de suite.
      Il sera comblé progressivement plusieurs semaines voir plusieurs mois plus tard, afin que les blancs soient plus longs.
      Les 6 cm, c'est la profondeur du trou de plantation au fond du sillon (donc en plus des 10-15cm).
      Nicolas

  22. je réside du a salon de provence les poireaux peuvent il se repiquer en octobre

    • Bonjour Raoul,
      Oui dans votre région vous pouvez encore planter des poireaux. Ils grandiront un peu en hiver, et beaucoup au printemps. A ce moment là, ne tardez pas trop pour les récolter car ils risquent de faire monter une tige florale et le poireau deviendrait dur.
      Nicolas

  23. Bonjour
    j'ai planté des poireaux il y maintenant deux mois .
    Je souhaite les changer de place .
    Je souhaite savoir si c'est possible .
    Cordialement

    • Je pense que c'est possible assez facilement.
      Pense à retailler les racines pour ne pas qu'elles se recourbent au moment de la plantation.
      Il y aura certainement un petit retard pour la récolte à cause de cette transplantation, le temps que les poireaux refassent leurs racines.
      Bonne journée,
      Nicolas

  24. Jean GARABOUX :

    pour mes poireaux: j'ai une terre légère facile à travailler. Je fais mes semis dans un petit endroit, semis serré. Quand je déterre les plants avant repiquage, je sépare tous les plants et je les prépare ainsi : coupe des moustaches à 2 cm environ, coupe des feuilles à une longueur de fer de fourche-bêche + 5cm. je repique les poireaux dans des trous faits avec le manche du râteau (ou tout autre manche à balai), tous les 12,5 cm profonds de la longueur de la fourche-bêche (repère sur le manche par un ruban adhésif), en 5 ou 6 lignes distantes de 15 cm, avec un passage médian de 30 cm pour y marcher à l'occasion. Je groupe les plants par tailles décroissantes (mesure du diamètre des plants) et ainsi j'ai des plages homogènes. Chaque plant ayant été glissé dans son trou de repiquage, un bon arrosage contribue à reboucher les trous en pralinant les racines. Si besoin deux ou trois jours après je visite mon champ de poireaux et j'aide au rebouchage des trous avec le manche qui sert à damer un peu autour de chaque plant. Je vous souhaite la réussite que j'ai connue ainsi; tous gros poireaux, blanc long et délicieux. le paillage avec les tontes du jardin, toutes les herbes du jardin; les quelques graines qui germent sont rares et se voient comme le nez … faciles à arracher. Culture avec bien peu d'efforts.

  25. contre pucerons et mouches , eau de javel ,savon noir ,et pensez a planter des oeuillets d'indes , très efficaces contre beaucoup de parasites

  26. Fille de cultiateur j'ai vu mes parents travailler!...
    Pour récolter de beaux poireaux j'achète toujours mes plans en jardinerie.
    Je coupe le bout des racines ainsi que le bout des feuilles, je fais un trou dans lequel je mets de l'or brun, et un peu de terre pour que la racine ne soit pas en contact direct avec le plan, je rebouche avec la terre que je tasse au pied du plan.
    Et voilà le tour est joué!...si je m'apperçois qu'il y a des vers je coupe toutes les feuilles et celles-ci repoussent rapidement.

  27. Ariel Marie :

    Merci pour tous ces bons conseils. Je vais m'y mettre tout de suite et je vous raconterai.

  28. Anonyme :

    bonjour,
    combien de temps faut il garder les jeunes poireaux dans les pots avant transplantation? ou est il bon aussi de les laisser grandir dans les pots jusqu'à la consommation ? et quel produit à utuliser pour la bonne croissance ?
    merci

    • Nicolas :

      Il faut les repiquer quand ils ont la grosseur d'un crayon (il m'est déjà arrivé de le faire quand ils étaient plus fins).
      Du purin d'orties et du compost les aideront à pousser car c'est un légume qui demande une terre fertile.

  29. très bien pour planter les poireaux et avoir du blanc, c'est ce que je fais depuis des années ET EN PLUS, je les praline avent de planter.

  30. sandrine :

    Bonjour a tous, de mon cote, je tache egalement de planter mes poireaux le plus profondement possible apres habillage et pralinage mais le systeme de sillons ne peut s'adapter a mon potager en ados (ou buttes) sans travail du sol ou les divers legumes se cotoient selon leurs affinites. Ainsi, mes poireaux poussent, par petits groupes d'une dizaine, parmi les carottes, les oignons, oeillets d'indes, bourache et autres (sauf legumineuses qui leur sont apparemment nefastes). Je dois dire que ceci est un choix et que le "blanc" est moins grand de cette façon. Par contre, je n'ai remarque aucune attaque ni maladie. Aussi, pour compenser le "moins de blanc", je recolte en 2 fois : je coupe une premiere fois le poireau a fleur de terre et le recolte lorsqu'il a repousse (un peu plus fin, certes, mais toujours aussi bon!). Pensez aussi au Poireau perpetuel qui est bien sympa a toutes occasions! Voila pour l'experience que j'en ai. Bon plaisir a tous!

  31. olivier :

    Bonjour, très bel article en tout cas!!!! petite question , si je repique au mois d'aout la récolte se fait quand??? plus ou moins (suis novice en la matière) merci

    • Nicolas :

      Ca m'est arrivé l'année dernière : j'ai repiqué mes poireaux d'hiver le 15 août, ce qui est tard.
      Du coup, ils sont devenus assez gros pour les cueillir seulement à partir du mois de février.

      • olivier :

        super merci de la réponse c'est justement ce que j'ai besoin étant donné que espace très limité et culture en jardinière ( très grosse ;) .

  32. olivier :

    bonjour à tous , tiens encore une petite question si je les sèmes moi même , quand dois je les semer pour pouvoir les planter en pleine terre au mois d'aout? merçi de votre réponse

  33. Francis :

    Bonjour à tous,
    Les conseils sur ce site sont judicieux, mois je les repiquent directement à plus ou moins 25 cm comme le faisait mon père, un crac du jardinage, mais je vous livre une de ces astuces supplémentaire, je plante d'abord mes échalotes en lignes espacées de +-38cm puis entre ces lignes je repique mes poireaux d'été, le résultat est excellent et l'on gagne de la place.
    Amicalement.

  34. Dominique :

    Merci beaucoup pour ce bel article.Par contre vous ne parlez pas de la mouche du poireau,qu'en est-il?Ma plantation 2013 a été infestée de larves à ma grande déception.Je vais essayer avec un voile anti insectes et de la javel diluée.Avez -vous déjà eu ce genre de problème?En tout cas encore bravo pour les explications et les photos.

    • Nicolas :

      Non je n'ai jamais eu la mouche du poireau. J'espère que ça va continuer comme ça. Vous trouverez de nombreux conseils sur internet.

  35. Anonyme :

    merci beaucoup pour vos conseils. ils sont simples, clairs et les photos très complémentaires des commentaires. merci d'aider les novices comme moi.
    laurence

  36. jeannine :

    je n'ai commencé à faire un jardin il y a 2 ans,l'année passée j'ai lis des poireaux(pas vilains) mais grâce à vos conseils, cette année j'espère qu'ils seront encore meilleurs .merci Nicolas

  37. génial, exactement tout ce que je voulais savoir sur le repiquage des poireaux ce matin, super bien expliqué
    bon, ben je file mettre ça en pratique tout de suite
    merciiii

  38. Gaston :

    Facile , bien redige, pratique ! Bravo maintenant au boulot .

  39. Un truc que m'a confirmé un ami maraicher bio:
    pour éviter le ver du poireau laisser sécher la botte à repiquer au moins 2 jours, puis procéder à l'habillage et au repiquage.
    Pensez à semer des carottes entre les poireaux, ils s'entraideront pour chasser leurs parasites respectifs.

  40. Marcel DEFIVES :

    C'est exactement ce que je voulais savoir - je m'y mets dès ce matin - merci

  41. Anonyme :

    tres bonne methode astuce des anciens

  42. Claudine :

    bonsoir
    j'ai planter mes poireaux mais j'ai un problème il se font manger que la racine et sa a fait ça aussi a des salades et je sais pas c'est quoi qui les mangent es ce que vous pouvez me dire ce qu'ils faut faire
    merci bonne soirée

  43. fatima :

    merci, vous etes généreux comme la terre!

  44. Gérard :

    Merci du conseil , je vais planter cet après midi à la " fraiche " Bonne journée . A plus pour vos conseils. Gérard.

  45. Très intéressant, je vais profiter de vos conseils plantant des poireaux d'hiver. Je pense le faire sur une butte, en haut des fraises et en bas, autour des poireaux, tout couvert de paille. Je fais des expériences diverses plantant sur des mini-buttes, plus faciles à installer.
    C'est ma première année de jardinage de légumes ...

  46. jean michel :

    J'ai 62 ans, je jardine depuis 40 ans et c' est la première fois que je réussis mes plants de poireaux ! En lisant cet article, que j' aprécis, je ne savais pas qu 'il fallait pailler !
    Alors à ceux qui liront

  47. Raphaël :

    bonjour et merci pour vos conseils.
    J' ai repiquer des poireaux mais pas assez profond, j' ai buté mais ça ne me semble pas assez. Il ne sont pas encore bien gros, puis je les déplanter et les replanter en suivant vos conseil sans que je me plante moi même ?

  48. Et ben c'est rudement détaillé et pratique, je vais sur le champ tester ces conseils....Merci bcp,

  49. Je viens de decouvrir il y a quelque jours tous ces bons conseils et astuces pour le repiquage des poireaux que j ' ai mis en pratique dès aujourd ' hui . Un grand merci a toi et je repasserai par la pour vous tenir au courant du resultat . . . . . Region nantaise

  50. Article très bien fait explication et photos, juste un commentaire avant de la plantation je laisse les plants sur le sol pendant 3 jours en plein soleil après je les plantent, je n'ai jamais de maladie depuis, lu dans un livre de jardinage (truc et astuces du jardinier )

  51. sebastien :

    bonjour et merci pour vos conseils.
    je suis jardinier depuis peu ,et j ai une question.
    j ai preparé des bacs de culture suréléves en technique de permaculture. j ai planter des pommes de terre tardive(yona, et bernadette )et je voudrais a l issu de la recolte de pommes de terre , planter des poireaux d hiver.
    quand dois je commencer mes semis de poireaux pour pouvoir repiquer a la place donc des pommes de terre ?
    merci d avance.

    • Nicolas :

      Il faut compter au moins 2 mois entre le semis des poireaux et leur repiquage. Je vous laisse faire le calcul...

  52. Marie-Nelly :

    Pour éviter les vers du poireaux avant de les planter tremper les dans une solution pour 1l d eau mettre 2cl eau de javel avant de les planter 10min

  53. Vincent :

    Bonjour,
    Toujours des articles clairs et illustrés par des photos explicites, merci.
    J'aurais une question, faut-il du compost bien mur ou le poireau accepte t-il, comme la tomate, du compost démarré seulement à l'automne dernier ?
    Merci

  54. Merci pour cet article : pertinent . Pour la plantation des poireaux, je trace 1 petit sillon, ensuite je fais des trous sur ce sillon à intervalles réguliers à l'aide d'un outil que j'ai confectionné : 1 manche, 1 tube inox ( pour éviter la rouille) L :45cm, diamètre intérieur : 4cm, j'ai coupé le tube par moitié environ sur 1 longueur de 30 cm, j'ai emmanché ce tube que j'ai affûté à son extrémité . cet outil me permet d'effectuer des trous à longueur désirée, et de retirer la terre ( sous forme d'1 carotte) : résultat : pas de terre tassée, le poireau a de l'espace pour s'implanter et suivant la profondeur du trou vous aurez 1 bonne longueur de Blanc de poireau

  55. gerard :

    faut-il praliner les poireaux avant de les planter ? (mélange de bouse de vache , terre et eau).

  56. Alain :

    Bonjour, après avoir habillé mes plans je les repique tous les 5 cm. environ en prenant soin de les disposer les feuilles toutes dans en travers, de cette façon je gagne de la place et l'effet décor est satisfaisant.Par contre pour avoir davantage de blanc je ne connaissais pas l'astuce. J'essaierai. Merci pour tousse précieux conseils.

  57. Bonjour Nicolas,
    Personnellement, je fais les trous pour planter les poireaux à l'aide de la grelinette. Cinq trous à la fois, ça dépote.
    Yvon.

  58. MARTINE :

    Bonjour, Nicolas. En voilà une bonne idée car j adore les blancs de poireaux à la vinaigrette bien frais. Merci beaucoup pour ce TRUC . A bientôt

  59. JEAN GARABOUX :

    JE REPIQUE MES POIREAUX EN UN SEUL GESTE JUSQU'À LA COLLECTE.
    Sur chaque ligne matérialisée par une ficelle tendue, à l'aide d'une latte de 2 ou 2,5 mètres marquée tous les 10 cm posée le long de cette latte je plante le bout du manche du râteau, marqué à longueur de fer de fourche bêche (environ 25 cm) en face de chaque marque, soit tous les 10 cm. Je dispose les lignes par groupes de 4 à l'écart 12 cm et toutes les 4 lignes un espace de 25 ou 30 cm pour circulation et passage à pied.
    Dans les trous ainsi faits en ligne, posez un plant de longueur hors tout environ 30 cm qui dépassera de 4 ou 5 cm. Quand tous les trous sont garnis, du bout du manche du râteau tassez un peu la terre autour de chaque plant. Retirez les ficelles guides. Arrosez sérieusement. Le lendemain ou après, paillez généreusement toute la planche avec les résidus de tontes et regardez pousser vos plants en désherbant si besoin des quelques herbes folles qui perceraient le paillage, faciles à retirer.
    Travail sans se baisser sauf pour poser chaque plant dans son trou.
    Bien entendu, faites TOUS les trous d'une bande 4 lignes avant de glisser les plants dans chaque trou. Si besoin ou envie, ajoutez encore du paillage dès que les plants auront peu grandi. Les poireaux seront d'autant plus propres et blancs. Plus vous ajouterez de paillage, plus la longueur blanche sera grande; en même temps ce paillage deviendra compost.
    Huit lignes de 3 mètres vous donneront 240 poireaux de belle taille.

  60. charline :

    Les poireaux c'est pas bête comme choux!
    j'ai honte de dire que je suis plutôt novice dans l'art du jardinage et depuis 3 ans je fais pâlir d'envie les pros du jardinage avec mes superbes poireaux; j’œuvre au sein de jardins familiaux et on voit bien ce que font les voisins et j'ai pas l'impression d'en savoir plus qu'eux.
    Je fais mes semis toute seule comme une grande avec mes graines à moi, je les sème dans un coin humide mais qui bénéficie du soleil le matin, si le temps est sec je n'oublie pas de les abreuver.
    Quand ils sont de la taille d'un crayon, je les prépare comme les voisins m'ont montré, ils ont droit à du purin d'ortie ou de prèle, je les mets dans un sillon et je vais ramener de la terre progressivement sur le plant, puis je les buterai (j'adore cette expression) et si l'été est sec je les arroserai fréquemment. je les plante un peu serré et quand leurs feuilles se développent ils se font de l'ombre les uns les les autres. J'habite en bretagne, ils ne risquent donc pas la sécheresse mais mes poireaux sont les plus beaux des jardins au point que désormais je fais une grande planche de semis car je suis devenue pourvoyeuse de plants auprès de mes voisins qui espèrent avoir ainsi d'aussi beaux poireaux que les miens. la chance du débutant?

  61. Robert :

    Merci encore Nicolas, mais où puis-je trouver ta mini fiche sur les distances ???
    Merci

  62. Robert :

    Ok j.ai trouvé !

  63. pierre :

    Merci pour cet article très intéressant

  64. Très intéressant, merci Nicolas ;-)

Un avis sur cet article ? Donnez-le ici :