Bien s'organiser pour récolter toute l'année

Vos pieds de tomates sont-ils déjà tombés malades ?

Des tomates sans maladies - Ma méthode naturelle
pour réussir leur culture du Nord au Sud


Cliquez ici pour choisir directement
le format papier ou numérique

Tomate qui a attrapé le mildiou

Vous est-il déjà arrivé d'avoir les fruits qui se couvrent de tâches et qui pourrissent, vous faisant perdre toute votre production de tomates en quelques jours ?

Ou bien avez-vous été déçu par des plants de tomates qui restent chétifs, qui produisent trop peu de fruits ?

N'en avez-vous pas marre de ces étés pluvieux qui, année après année, compromettent vos récoltes de tomates ?

Feuilles jaunies et tomates minuscules, ce plant est trop chétif

Ou de ces vagues de canicule qui font sécher les fleurs des tomates ? (et c'est autant de fruits qui ne seront pas produits)

Malgré tout le mal que vous vous donnez pour les faire pousser, vous galérez pour avoir des tomates dignes de ce nom.

Alors continuez votre lecture, je vais vous montrer une méthode complète à suivre pour assurer une belle récolte de tomates tout l'été et jusqu'au début de l'automne.

Le plus sympa, c'est que si vous suivez les instructions pas à pas, ça devrait vous permettre de garder vos pieds de tomates en pleine santé pendant toute la saison sans utiliser aucun produit chimique.

Même si l'été est "pourri".

Même si vous débutez complètement dans la culture des tomates.

Et même si vous préférez ne pas vous lancer dans le semis et prendre vos plants à la jardinerie.

Mais vous vous posez peut-être cette question :

C'est possible d'éviter les maladies sur les tomates sans avoir recours aux produits chimiques ?

Quand j’ai commencé mon premier potager il y a une vingtaine d’années, j’imaginais que les plants de tomates allaient forcément “pousser tout seuls”. Je croyais que les semis réussiraient à tous les coups, que les tiges se développeraient bien sagement en portant de nombreux fruits. Je pensais que les maladies des tomates étaient quelque chose d’exceptionnel au potager.

Vous vous en doutez : je me suis rendu compte bien vite que ce n’était pas le cas.

Le problème, c'est que la tomate est une plante originaire des zones tropicales d'Amérique du sud. Elle n'est donc pas chez elle sous nos climats, c'est pourquoi il est plus difficile d'obtenir une belle production et des plants sains qu'avec d'autres légumes.

Alors j’ai commencé à regarder comment faisaient les autres jardiniers et à étudier tous les livres possibles sur la culture des tomates. Puis j’ai testé leurs techniques sur de nombreux pieds de tomates – avec des résultats très mitigés.

Ma conclusion ? La plupart de ces méthodes étaient trop compliquées à mettre en oeuvre ou utilisaient des engrais chimiques et des pesticides.

Peut-être que vous-même avez passé beaucoup de temps à essayer des astuces trouvées sur internet ?

Comme les feuilles d'orties enterrées dans le trou de plantation ou le fil de cuivre qui transperce la base de la tige ?

Oubliez-les tout de suite, au risque d'engendrer une masse putride sous les racines du plant de tomates ou de blesser la tige et d'ouvrir la porte aux maladies !

Ce qu'il vous faut :

En fait, ce dont vous avez vraiment besoin, c'est une méthode qui explique chaque étape de la culture des tomates en suivant pas à pas un plan précis :

  • Avec des options qui tiennent compte du climat de votre région, car on ne cultive pas les tomates de la même manière à Strasbourg qu'à Marseille.
  • Tout en tenant compte de vos envies : des tomates beefsteak aux tomates-cerises, il existe toute une palette de formes, de couleurs et de saveurs.

Cette méthode comporte 10 étapes du semis à la récolte. À chaque étape, on va utiliser des techniques qui permettent de faire pousser des tomates plus résistantes aux maladies, que ce soit au niveau des jeunes plants de tomates, de la façon dont on va les tailler ou de la prévention des pathogènes.

Et c’est justement cette structure que j’ai décidé de mettre à votre disposition aujourd’hui.

J’ai donc créé un guide pratique qui s’appelle « Des tomates sans maladies - Ma méthode naturelle pour réussir leur culture du Nord au Sud ».

Pour cela, j’ai décidé de revenir aux sources du jardinage biologique, au respect du sol, des plantes et des êtres vivants.

J'ai pu isoler au fil des ans les choses qui fonctionnent vraiment et je les ai traduites en techniques simples, adaptées au monde dans lequel vivent les jardiniers d'aujourd'hui.

Car le changement du climat nous surprend chaque année avec une météo de plus en plus capricieuse. Humidité et pluies continuelles au printemps, sécheresse qui sévit en été, quand ce n'est pas le contraire.

Sachant que les maladies attaquent principalement les plants chétifs ou stressés, j'ai donc mis au point un ensemble de bones pratiques dont le but est d'avoir des plants en bonne santé dès le semis ou la plantation, et en faisant de la prévention à chaque étape de la culture.

Qu'allez-vous découvrir dans ce guide pratique ?

Il s'agit d'un guide 100% pratique, qui vous montre la culture des tomates étape par étape.

Dans le guide, je détaille chaque étape l'une après l'autre. Je n'indique pas seulement ce qui est à faire, mais j'explique pourquoi. Quand je fais une recommandation, j'en justifie toujours la raison, pour que vous ayez un regard éclairé sur chaque action.

La culture de la tomate s'étale sur 10 mois, de février à novembre. Il y a donc 10 étapes à suivre, avec les explications qui correspondent aux actions à faire.

Pour avoir une vue d'ensemble, vous partez du plan d'action fourni, qui résume chaque étapes, mois par mois.

Pour chaque étape, vous vous reportez au chapitre correspondant, vous comprenez ce qu'il y a à faire.

Puis vous visionnez les vidéos, car chaque fois qu'il y a un geste technique à connaître, je l'ai filmé pour vous montrer comment je fais.

Enfin vous passez à l'action et à la fin de chaque phase, vous voyez vos plants de tomates grandir puis fructifier.

Voici le détail des 10 étapes contenues dans le guide pratique :

Étape 1 : Choisir des variétés de tomates tolérantes aux maladies et adaptées à votre région

  • Tous les critères pour bien choisir vos variétés de tomates.
  • Vaut-il mieux choisir des variétés précoces ou tardives ?
  • Les plus résistantes aux maladies (variétés modernes ET anciennes).

A la fin de la 1ère étape, vous aurez les idées claires sur les meilleures variétés de tomates qui correspondent à vos besoins.

Étape 2 : Planifier la saison de culture

  • Nous allons tenir compte de vos contraintes (climat, surface du potager, temps disponible) et de vos envies (choix des variétés, quantités que vous souhaitez récolter).
  • Trouver VOTRE meilleure date pour semer/planter les tomates.

À la fin de cette étape, vous aurez un planning précis des choses à faire tout au long de votre saison de culture des tomates.

Il vous reste à les semer pour obtenir de beaux plants :

Étape 3 : La technique du semis en bouteille pour obtenir des plants trapus et résistants

  • Ma technique simplifiée pour semer les tomates dans des bouteilles.
  • Terreau ou compost ? A chacun son rôle.
  • Une opération très importante pour fortifier les jeunes plants de tomate.

Six semaines après le semis, vous possèderez des plants qui n'ont rien à voir avec ceux du commerce.

Il vous reste maintenant à endurcir vos plants pour qu'ils gagnent encore en robustesse...

Étape 4 : Comment endurcir vos plants, même si vous les avez achetés en jardinerie

  • Pourquoi il ne faut pas négliger la phase d'endurcissement.
  • En jardinerie, savoir bien choisir ses plants de tomates.

Vos plants sont maintenant assez forts pour faire face aux aléas qu'ils vont rencontrer en plein air.

Il vous reste à les planter définitivement dans votre potager :

Étape 5 : L'art de bien planter les tomates

  • Le choix crucial du bon emplacement.
  • Comment préparer sa terre, même si elle est très pauvre.
  • La chose à faire pour un meilleur développement des racines.

Vos pieds de tomates vont pouvoir s'enraciner profondément et prendre un bon départ au potager.

Il vous reste à décider si vous allez les tailler sur une ou plusieurs tiges et à les accompagner dans leur croissance :

Étape 6 : La taille et l'arrosage

  • Vaut-il mieux tailler les tomates sur une seule tige, sur plusieurs tiges ou ne pas tailler du tout ?
  • Comment obtenir plus de fleurs (et donc de fruits) sur vos plants de tomates.
  • L'arrosage : quand et combien ?

Grâce au bon choix sur la manière de les tailler, vos pieds de tomates vont assurer une production régulière pendant tout l'été, quelle que soit la région dans laquelle se trouve votre potager.

Il vous reste à les fortifier avec des préparations naturelles pour les protéger des maladies.

Étape 7 : Protéger ses tomates des maladies

  • Fortifier ses pieds de tomates avec des préparations naturelles comme la décoction de prêle, les purins d'ortie et de consoude (avec leur recette modernisée).
  • Comment combiner ces extraits de plantes et à quel intervalle les appliquer ?
  • Deux traitements naturels à faire d'urgence en cas de pluie en juillet-août.

A la fin de cette étape, vous aurez à votre disposition pas moins de 4 préparations différentes pour renforcer les défenses de vos tomates.

Il vous reste à préparer votre arsenal contre le mildiou si le temps vire à la pluie pour plusieurs jours.

Étape 8 : En cas de problème que faire ?

  • Les principales maladies (mildiou, alternariose...), les malformations (enroulement des feuilles, fleurs qui tombent, cul noir...) et les ravageurs des tomates (mouches blanches, punaises...).
  • Savoir reconnaître les symptômes.
  • Les solutions pour s’en sortir dans chaque cas.
  • Comment bloquer une attaque de mildiou.

Il n'est pas toujours facile d'enrayer le mildiou, mais vous pourrez essayer ces deux remèdes naturels qui ont fait leurs preuves selon les expériences de nombreux jardiniers.

Après toutes ces émotions, il vous reste à récolter et à déguster vos savoureuses tomates !

Étape 9 : Comment profiter au mieux de sa récolte de tomates

  • plat-de-tomatesLa meilleure façon d'aider les derniers fruits à mûrir en automne.
  • Que faire des restes de tiges et de feuilles de tomates à la fin de la saison ?

Les cueillettes ne sont pas encore finies ! Vous allez profiter de vos tomates jusqu'en octobre-novembre.

Il vous reste à faire vos propres semences pour l'année prochaine.

Étape 10 : Faire soi-même ses graines

  • C'est plus facile qu'on ne le pense grâce à un procédé express.

Voilà, la boucle est bouclée. Maintenant vous allez pouvoir faire chaque année des économies sur l'achat de vos semences.

Cliquez ici pour choisir directement
le format papier ou numérique

Les résultats ?

Les techniques que vous allez utiliser pour cultiver vos tomates sont exactement celles que j'emploie. Grâce à ces techniques simples, j'arrive chaque année à :

  • réussir mes semis à coup sûr avec la technique de la bouteille, et d'obtenir des plants bien plus résistants que ceux du commerce,
  • faire pousser de beaux pieds de tomates dans une terre qui était loin d'être idéale,
  • avoir une production régulière de tomates, même les mauvaises années,
  • récolter plusieurs kilos de tomates anciennes sur chaque plant, et avoir dans l'assiette un bel assortiment de couleurs et de saveurs,
  • éviter à mes tomates de subir des maladies fatales comme le mildiou.

...et tout cela sans utiliser de produits chimiques.

Vous pourrez vous en rendre compte en lisant mes articles de la série "Mon palmarès des tomates" que je publie chaque année depuis 10 ans.

Dans ce guide pratique, vous allez donc avoir entre les mains la méthode exacte que j'utilise, sous une forme simple et directement applicable dans votre propre potager, même si vous êtes un jardinier débutant.

Cette méthode a déjà aidé de nombreux jardiniers :

J’ai pu, grâce aux conseils de votre livre sur les tomates avoir une belle récolte l’an passé, alors que mes collègues avaient des tomates pleines de mildiou, et pourtant, j’habite dans le Morvan où la plupart des gens ont une serre pour les tomates (pas moi) donc je crois à vos méthodes.

Hélène

J'ai dévoré le livre et surtout le chapitre sur les semis avec un grand intérêt. J'ai l'habitude de faire mes semis de tomates et je croyais tout savoir sur la question, et bien pas du tout !

Viviane du Rhône

J’ai apprécié la simplicité et clarté de l’ouvrage, l’honnêteté de vos explications car tout y est harmonieusement lié. Et aussi la description minutieuse de tous vos gestes. Je suis ravi d’avoir découvert tous ces conseils détaillés.

Roger du Gard
J’ai acheté votre méthode, suivi ses conseils, et franchement, je suis bluffé ! Avec le printemps très humide que nous avons eu, j’ai malgré ça d’énormes tomates et des pieds géants ! Maintenant, il faut que ça mûrisse… Merci pour tous ces conseils très pertinents et naturels.

Dominique

En complément du guide pratique, je réponds à vos questions

Si vous avez besoin d’éclaircissements sur un point particulier du guide, si vous ne voyez pas comment appliquer une technique chez vous, bref si un problème vous bloque, on ne vous laisse pas seul(e) !

Vous avez à votre disposition un groupe d'entraide pour poser vos questions. C'est un espace qui est réservé aux membres. J’y réponds personnellement à toutes vos questions sur le guide.

Sous quelle forme se présente le guide pratique ?

Le guide est disponible au choix sous forme numérique (textes et vidéos en ligne) ou bien sous la forme d'un livre papier.

Le guide numérique en ligne

Vous pouvez le consulter en ligne, à tout moment par internet, dans l’espace formation Potager Durable. C’est accessible et utilisable immédiatement.

Découpé en une dizaine de chapitres, ce guide multimédia se présente sous la forme de textes, d’illustrations et de vidéos que vous pouvez regarder sur votre ordinateur, tablette ou smartphone.

Vous avez des compléments qui sont fournis : la fiche pratique qui contient des liens vers de nombreuses ressources, le plan d'action à télécharger.

Immédiatement après votre commande, vous recevez par email un lien vers l’espace de consultation, un identifiant et un mot de passe, et vous pouvez commencer à parcourir le guide.

La consultation n’est pas limitée dans le temps, vous avez un accès “à vie” pour bénéficier de toutes les mises à jour et des nouveaux éléments qui seront ajoutés dans le futur.

L'espace d'échanges est un espace privé dans lequel vous pouvez poser vos questions sur le guide. J’y suis présent tous les jours pour apporter des réponses ou animer la discussion.

Le livre papier

Son contenu est exactement le même que celui du guide numérique.

Le livre fait 140 pages au format 18x26 cm, il offre un texte aéré et très lisible, agrémenté de photos en noir et blanc.

Et vous avez accès gratuitement aux mêmes compléments que ceux du guide numérique : toutes les vidéos, la fiche pratique, le plan d'action et le groupe d'entraide. Comment se passe l'accès ? Sur la première page du livre est imprimé un lien internet à recopier dans votre navigateur.

Le livre est imprimé en France par un imprimeur respectant la charte "imprim'vert" (encres non toxiques et gestion durable des forêts produisant du papier). Le colis est livré par La Poste dans votre boîte aux lettres.

Choisissez votre format

DES TOMATES SANS MALADIESGuide numérique
en ligne
Livre papier
Le guide pratique :
10 chapitres sur la culture des tomates au naturel, du semis à la récolte
✔︎✔︎︎︎︎
COMPLÉMENTS INCLUS
Les vidéos montrant les gestes techniques✔︎✔︎
La fiche pratique avec toutes les adresses utiles✔︎✔︎
Le plan d'action à télécharger✔︎✔︎
L'accès au groupe d'entraide pour poser vos questions✔︎✔︎
Prix29 €29 € *
* Frais de livraison en sus 6,50€ pour la France et 8,97€ pour la Belgique, variables pour les autres pays
Paiement sécurisé par carte bancaire ou Paypal
Cliquer sur l’un des boutons jaunes pour commander Commander le guide numérique

Ma garantie "satisfait ou remboursé" avec le sourire

Si vous vous rendez compte que ce guide pratique ne vous convient pas dans les 30 jours après votre achat, je m'engage à vous rembourser intégralement sur simple demande par e-mail de votre part, à l'adresse

Comment se passe la commande :

Une fois que vous avez cliqué sur le bouton “Commander”, il va s’afficher une page où vous pourrez entrer vos coordonnées et choisir votre mode de règlement (carte bancaire, Paypal).

Format numérique : après votre paiement, l'accès au guide vous est envoyé immédiatement par email.

Format papier : après votre règlement, un email de confirmation vous est envoyé aussitôt, et votre livre sera préparé et livré sous quinzaine (l'accès aux compléments figure sur la 1ère page du livre).

Questions fréquentes

Pour quel type de potager  ?

Les techniques enseignées dans ce guide sont valables pour tous les types de potager : potagers classiques au sol, potagers en carrés, potagers surélevés…

Pour quel niveau de jardinage ?

Ce guide s’adresse d’une part à ceux qui n’ont jamais fait pousser de tomates (ou qui les ont souvent ratées). Toutes les étapes sont expliquées pas à pas.

Et il intéressera également ceux qui sont plus expérimentés, mais qui ont envie de découvrir les bonnes pratiques naturelles pour éviter les maladies, les ravageurs ou les aléas climatiques.

Pour quelles régions ?

Les indications sont valables pour toutes les régions de France et de Belgique (en fait pour la majeure partie de l'Europe). Et probablement aussi pour le Québec, en adaptant les dates de semis/plantation.

Le guide “Des tomates sans maladies” est-il difficile à comprendre ?

Ce n’est pas une grosse formation lourde… mais ce n’est pas non plus un simple ebook  !
C’est plutôt un ensemble structuré de chapitres, illustrés de photos et de vidéos. C’est synthétique, sans bavardage inutile.
L’objectif, c’est de vous faire passer à l’action, pour vous permettre d’obtenir des résultats le plus facilement et le plus rapidement possible.

Disponible soit au format numérique, soit sous forme d'un livre papier, le conteu est strictement le même.

Combien de temps a-t-on accès au guide numérique ?

Il n’y a pas de limite dans le temps. Vous pouvez accéder au pages du guide et aux fiches quand vous le souhaitez et vous pouvez les consulter en ligne autant de fois que vous le voulez.

En quoi consiste la garantie satisfait ou remboursé ?

La garantie vous permet de découvrir l'intérieur du guide pendant 30 jours, sans prendre de risque. S'il ne vous convient pas ou si votre potager n’est pas d’accord 😉, vous serez remboursé intégralement sur simple demande en envoyant un mail à . Aucune justification ne vous sera demandée.

Quels sont les moyens de paiement acceptés ?

Vous pouvez régler par carte bancaire (système sécurisé) ou Paypal.

Le paiement est-il sécurisé ?

La sécurité avant tout : nous utilisons un service de paiement crypté et sécurisé qui vous assure la meilleure protection.

Une autre question ?

Si vous avez le moindre souci avec votre commande ou bien s’il vous reste des questions, envoyez-moi un email directement à et dites-moi ce que je peux faire pour vous aider.

Ma proposition : vous permettre de manger des tomates saines, sans produits chimiques

Pour avoir des tomates saines, il n'y a pas que le choix de la variété qui compte. D'autres facteurs jouent un rôle important, comme l'entretien du sol, les tailler en respectant la plante, s'adapter au climat de sa région, répondre aux besoins en eau à chaque phase de la croissance, prévenir les maladies sans utiliser de pesticides toxiques.

C'est tout cela que vous apprendrez dans ce guide pratique.

Cliquez ici pour choisir directement
le format papier ou numérique
1
2
3
4
5
Envoyer
     
Annuler

Cliquez ici pour donner votre avis si vous avez lu le livre ou suivi le cours

PotagerDurable.com
Average rating:  
 81 reviews
by ELSA on PotagerDurable.com

Bonjour Nicolas. Merci pour vos précieux conseils. Grâce à eux, j'ai fait mes semis de tomates avec succès. Un peu trop 60 pieds en tout !! 😂😂 mais du coup avec le mauvais temps que nous avons eu, contrairement à d'autres personnes, j'ai encore beaucoup de tomates sur mes plants. Seulement une dizaine n'a pas résisté aux températures et à mon départ en vacances 4 semaines. J'avais mis un arrosage (10 minutes par jour ) et une bonne partie a poussé en buisson...gros travail à mon retour ! 😉. Je suis à 30 mn d'Orléans....et j'avais mis juste avant mon départ à cause des grosses pluies de la bouillie bordelaise sur mes pieds de tomates. Voilà les nouvelles de mon côté pour la deuxième année de culture potagère su 30m2 environ, j'ai pu faire grimper haricots, concombres et cultiver au sol choux raves, choux verts, fenouils, basilic, persil, poireaux, courges, potimarons, poivrons, salades, framboises.....un vrai bonheur !! Meme pour les merles et les loirs...Ils me déterrent mes poireaux que je doit repiquer ailleurs au fur et à mesure....😂😂

by Denis on PotagerDurable.com

C'est la deuxième année que je fais mes semis de tomates avec la méthode de Nicolas et ça marche super bien. J'ai essayé de semer et de planter plus tôt mais les gelėes d'avril ont été fortes et j'ai perdu un pied (sur 16, c'est pas mal). Il y a eu du mildiou mais avec les conseils de Nicolas (ail, purins, bicarbonate), j'ai pu sauver tous les pieds et la récolte est au rendez-vous. Encore merci.

by Patrick on PotagerDurable.com

J'ai acheté ce livre il y a quelques années déjà et j'ensuis tres satisfait a la fois pour les conseils de plantation et les soins à apporter, les différents purins etc.. Ma production de tomates est devenue exceptionnelle chaque année. Mais j'ai passé à la culture sous abri : une serre tonneau et une serre accélérateur à tomates de mon invention. Mes pieds dépassent le mètre en ce moment, les premières tomates sont visibles mais encore vertes. Je pense pouvoir goûter les premières d'ici deux semaines.
Cette année, j'ai pu faire mes propres plants grâce aux conseils de Nicolas. Je les ai démarrés un peu tôt. je verrais l'année prochaine.
Bon courage à tous et bonne récolte

by Laëtitia on PotagerDurable.com

J'ai été surprise de ne pas trouver les "photos" en couleur dans ce livre. Je n'avais pas vu la notation photos "noir et blanc" lors de la commande... Ce choix est peut-être dû à l'impacte de l'encre couleur sur l'environnement? ... Un livre à 29 euros sans photos couleurs, je trouve cela un peu cher. Il serait intéressant d'envoyer ce livre en numérique (si on y trouve les photos en couleur bien sûr) en sus aux acheteurs qui choisissent le format papier.
En ce qui concerne les informations partagées dans cet ouvrage et bien que j'ai derrière moi 15 ans de cultures de tomates, j'ai encore appris et aussi révisé sur d'autres points.
Comme pour le végétal, chez nous humains, c'est également le terrain qui fait une bonne santé!... La seule différence est que pour nous il faut prendre en compte le terrain physiologique, psychique et spirituel... Bonne route à tous dans le respect du vivant et merci Nicolas de permettre de nous exprimer sans censure, exceptionnel en ce moment!

by Marc on PotagerDurable.com

Un complément à mon précédent message du 12 juin dernier.

Tout d’abord, pour dire que depuis un bon mois, la récolte est je trouve magnifique : environ 110 tomates sur les 12 pieds achetés en jardinerie (hors Cerise) ! Les championnes de la précocité et du rendement étant les Noires de Crimée (x 31, un régal), les Green Zebra (x 21, plus petites), les Saint-Pierre (x 19), les Cœur de Bœuf (x 16) puis les Ananas (x 13, superbes et délicieuses). Les Anna Russe (6 à ce stade, étant plus lentes). Quant aux tomates Cerise, plus de 200 sur deux pieds.

S’agissant des pieds issus des semis réalisés avec la méthode « bouteille » suggérée par Nicolas, les pieds sauvés commencent à bien donner : de magnifiques tomates « Cerise/cocktail » sur 5 pieds, et les premières tomates Ananas apparues sur les deux pieds sauvés. Mais le rythme de croissance (peut-être dû à un emplacement différent au jardin, à un sol moins bien préparé …) est lui beaucoup plus lent que les pieds achetés en jardinerie. Enfin, pour une première expérience de semis, à ce stade, c’est très encourageant, et on aura beaucoup appris.

Maintenant, quelques suggestions à Nicolas pour compléter son Guide de la culture des tomates, très axé en matière de maladies sur le mildiou. De ma première expérience, je trouverais très utile des commentaires, suggestions, conseils sur les thèmes suivants :

-Lutte contre certains ravageurs, en préventif et surtout en curatif, lorsqu’ils apparaissent :

oPucerons, mouche blanche …

oMineuse de la tomate (ai découvert cela lorsque j’ai vu plusieurs tomates piquées, et même aperçu quelques vers en action). Après recherche sur Internet, ai découvert l’existence de pièges à eau à base de phéromones, très simples de mise en place et peu coûteux (ex : sur site AchatNature.com), qui ont l’air d’assez bien fonctionner. Deux jours après mise en place, plusieurs mouches piégées, et j’ai le sentiment après 10 jours que moins de nouvelles tomates sont piquées. Je ferai un bilan en fin de saison) ;

-Prévention de l’assèchement des nouvelles fleurs : peut-être est-ce dû à la chaleur, qui a été assez forte dans le Var depuis début juillet, mais depuis une semaine de nombreuses fleurs sur les étages supérieurs de mes plants se sont asséchées. Et probablement autant de tomates en moins dans les semaines à venir. Dommage ! Peut-on prévenir cela ? Et comment ? Que faire par ailleurs, pour que la croissance des plants se poursuive, et que de nouvelles fleurs poussent ?

En tout cas, une première expérience de culture de tomates, à ce stade encore partiel (on en espère encore beaucoup sur la saison !), vraiment très enrichissante, où le Guide de Nicolas est un repère permanent, particulièrement précieux. Et grâce à lui, on se régale, des yeux (quelles couleurs dans l’assiette !) et du palais (quelles saveurs !).

by Marc on PotagerDurable.com

Totalement novice en matière de culture potagère (citadin jusqu'à l'an passé), installé dans le Var depuis l'été dernier, j'ai acquis cet hiver le Guide de la culture des Tomates, pour tenter cette année une première expérience de culture potagère. A ce stade (on croise les doigts pour la suite), les précieux conseils de Nicolas portent leurs fruits, si l'on peut dire ! Ai en effet testé la réalisation de semis en bouteilles, ce qui a plutôt bien marché, même si une partie des plantules n'ont pas résisté à probablement un excès d’ensoleillement et de chaleur derrière la vitre de notre véranda. Les plants ayant passé cette étape avec succès (bizarrement, ce sont les tomates Cerise et quelques plantules de tomates Ananas qui ont le mieux résisté, les autres - Rose de Berne et Cœur de Bœuf ont toutes succombé) sont désormais au jardin, où ils progressent bien, malgré les assauts des escargots (petits blancs notamment), fort nombreux sur notre terrain, qui ont également ravagé tous les œillets d'Inde plantés en complément des tomates.

J'ai par ailleurs planté tout début mai une quinzaine de pieds de diverses espèces de tomates (Anna Russe, St. Pierre, Noire de Crimée, Green Zebra, Ananas, Cœur de Bœuf et Cerise) acquis en jardinerie, qui poussent tous parfaitement bien jusqu'à présent. Après environ 6 semaines de croissance, les premières tomates sont présentes sur tous les pieds, certaines déjà très belles. On se régale d'avance ! J'avoue que sans ce Guide, que j'ai trouvé très pédagogique, clair, compréhensible et surtout parfaitement "exploitable" pour un néophyte comme moi, j'aurais été incapable je pense d'obtenir à ce stade de tels résultats. D'ailleurs, cela donne des idées à mon épouse (je cultive, elle cuisine ! fort bien, et les légumes en particulier), qui me verrait bien tenter l'an prochain en complément des tomates des semis d'aubergines et de plantes aromatiques.

Donc je vais très probablement acquérir le cours "Faire ses plants", pour découvrir tous les conseils de Nicolas afin de réaliser cela avec, pourquoi pas, autant de réussite que ces premiers plants de tomates !

Merci encore à Nicolas !

by Giorgio on PotagerDurable.com

J’ai acheté ton livre anti mildiou et ça m’a donné plein d’astuces pour le jardin, notamment les plantes pour lutter contre Le mildiou, c’est vraiment efficace, ici je n’ai pas encore planté mes tomates ni courgette, car ce matin on n’a encore eu des gelées blanche, normalement c’est fini maintenant et j’ai hâte de planter, en tout cas merci pour tes conseils, on apprend tous les jours

by jacques on PotagerDurable.com

Merci beaucoup pour vos conseils . Pour ma part avec la technique de la bouteille , j'ai très bien réussi mes plans , en espérant que la récolte soit aussi belle . Méthode indispensable . Bravo à vous .

by Michel on PotagerDurable.com

Bonjour à vous,

Merci beaucoup pour vos conseils. La serre est prête à accurilir les pieds de tomates achetés en jardinerie. Je les fais durcir pour les préparer au repiquage en les sortant quand la météo boulonnaise du Pas de Calais le permet. J'ai fait unnpeu de paillis en séchant la tonte du gazon ! Je vous communiquerai l'avancement du jardinage ! J'espère avoir un bon rendement. J'ai choisi des plants recommandés sur votre site.

Portez vous bien !

by Simone on PotagerDurable.com

Je vous remercie pour tous vos conseils pour jardiner avec plaisir et avoir des résultats agréables pour les légumes. Je reviens très souvent pour revoir et être au top de bons résultats. Chaque fois je trouve des idées nouvelles. Merci encore et continuez à nous faire rêver. Simone

by Arnaud on PotagerDurable.com

Méthode indispensable pour réussir ses plants. Je n'ai que des succès depuis que j'applique à la lettre cette méthode. Encore merci :-)

by Françoise on PotagerDurable.com

Bonjour.Je jardine depuis très très longtemps mais jusqu à présent seulement les fleurs .Cette année je me suis lancée dans un petit potager .En Italie car le printemps et l'été se passe là bas.j'ai acheté le livre au printemps avant de partir .Cela m'a permis de bien l'étudier et de cocher les points importants à mes yeux.Et j'ai suivi les explications le mieux possible.En premier la pousse dans les bouteilles plastique avant la plantation au jardin.Les plants ont été par prudence acheté sur place en Italie.Belle récompense.Seulement 4 plants.Le jardin est petit.Des plantes magnifiques avec des fruits de belle qualité visuelle et gustative.Sans maladie bien sûr.Bientôt l'automne.Donc préparation pour le printemps prochain. Grélinette et engrais vert.Merci pour tous les conseils et votre blog est super top.Je recommande le livre .

by Tine on PotagerDurable.com

Bonjour.
Belle récolte dans l Est avec cette méthode que je pratique depuis plusieurs années.
Mais oh surprise la découverte de larves sous les feuilles qui se tranqui se transforment en punaises noires.
Celles ci piquent dans la tomate.
Nous n avons pas traité mais une chasse quotidiennement etait nécessairement.
Avez vous une solution?
Bonne journée

by Marcel on PotagerDurable.com

Bonjour Nicolas. J'ai acheté votre cours il y a près d'une dizaine d'années. J'ai appliqué votre méthode de semis et plantation. J'habite dans l'est de la France. Je pense avoir trouvé une solution valable pour obtenir des tomates mures fin mai et éviter le plus possible le mildiou... J'ai mis un toit au-dessus de mes tomates, toit fixé aux pieds, monté démonté chaque année. J'ai mis par dessus trois bandes de film plastique de 2m x 5m environ que je déroule et en enroule selon les besoins... Cette année, les résultats sont top, avec les variétés Fournaises F1, Annanas, Cornues des Andes, Marmandes, Noires de Crimée...et pas de mildiou car n'a presque pas plu. C'est la troisème année que j'utilise cette construction qui me ne me coute que quelques lattes, de la ficelle, des vis, du nylon, quelques plaques de plastique ondulé, le tout réutilisable.

by Nadette on PotagerDurable.com

merci Nicola pour ce précieux livre. L'année prochaine, j'utiliserai votre méthode des semis en bouteille. J'ai un soucis cette année avec de nombreuses punaises qui sucent les tomates et les framboises. J'ai essayé de pulvériser de l'eau contenant de la menthe du jardin et attend de voir le résultat. Avez-vous d'autres méthodes ? C'est bien embêtant car les tomates ne sont plus juteuses et pas très belles d'aspect

by Eric2194 on PotagerDurable.com

Bonjour Nicolas,
Ma troisième année de potager et j'ai donc appliquer scrupuleusement vos conseils de semis en bouteilles, et ce fut une totale réussite avec des pieds forts et en fleurs rapidement ! Bravo pour cette méthode que je vais décliner pour tout ! J'ai au total une bonne vingtaine de plants de tomates '' rustiques '' , tout se passe bien en ce 12 juin, de belles grappes sont apparues, mes plants font 1 mètre de haut , ils sont sous serre ouverte et juste protégés par le toit, le sol est paillé comme indiqué par vous également...Je suis en région parisienne...mes premières courgettes rondes jaunes dégustées le week end dernier aussi grâce à vos conseils sur la polénisation...Encore bravo pour le partage de toutes vos connaissances & précieux conseils

by josette 05 on PotagerDurable.com

BJ j'ai appris beaucoup dans ce livre et après avoir mis mes plans en bouteilles j'ai respecté les conseils de plantation, je suis ravie. Malgrés le temps pluvieux et tres changeant, j'ai des pieds de tomates trappus et dejà de beaux BB. Jai aussi utilisé le bicarbonate en prévention. Merci

by Régine on PotagerDurable.com

J'ai beaucoup aimé ce livre. J'habite à Bandol, dans le Var et ce qui m'a poussée à lire ce livre, c'est la méthode du semi en bouteille. Je fais un petit potager depuis 4 ou 5 ans et j'ai toujours acheté des plans en jardinerie. Cette année, grace au livre de Nicolas, je vais me lancer dans les semis !

by Valérie on PotagerDurable.com

Ce livre est tout simplement génial. Je l'ai lu deux fois pour bien intégrer la multitude de conseils et être certaine de ne rien oublier lors de chaque étape du développement des plants de tomates. J'aime les livres détaillés, précis, pratiques et sans blablas et le but est atteint. Comme débutante, j'ai pu grâce aux nombreuses photos, réussir chaque étape. J'attends la récolte avec impatience.

by pascal on PotagerDurable.com

bonjour Nicolas

j ai fait les semis en bouteilles , sous un velux au nord, j ai fais des

écrans en alu, pour diriger la lumière ,et j ai eu de très beaux plants de tomates. votre livre est très complet , merci

by Vanessa on PotagerDurable.com

Article très intéressant ,pas contre je commence ds le jardinage et j ai fait les semis en godet car je ne connaissais pas la technique en bouteille mais vu les commentaires je le ferrais l année prochaines c sur maintenant je croise les doigt pour ne pas avoir de mauvaise surprise

by Louise on PotagerDurable.com

J'ai expérimenté le semi en bouteille que j'ai trouvé très intéressant mais je n'arrive pas au résultat escompté, j'ai des tomates d'un peu toutes les hauteurs mais qui ne sont pas trapues du tout, je vais les mettre au jardin mais je crois qu'elles sont trop fines.

J'ai bien mis du terreau ensuite composte terreau de plateforme car le mien a trop de vers, j'ai peur que dans la bouteille ce soit nuisible. Je les ai sorties au soleil rapidement, est-ce qu'il était trop chaud..... Les deux petites pétioles du bas ont rapidement jaunies et séchées et les feuilles ne sont pas très vertes, de plus certaines ont de nombreux et minuscules points noir qui je pense ne sont pas du mildiou.....

Je verrai la suite mais je ne suis pas franchement optimiste, pourtant je les bichonne, je les ai également arrosées au purin d'ortie ... Et il faut attendre 1 année pour recommencer, un peu décourageant mais je suis persévérante.

Merci pour votre blog

by philippe on PotagerDurable.com

Bonjour Nicolas

Acheté il y a quelques jours, je viens de parcourir votre guide sur la méthode Anti-mildiou. Permettez-moi de vous dire combien ce guide est intéressant sur tous les sujets traités. Et dès le mois prochain (j'habite en Champagne, le climat pas terrible) je vais mettre en pratique vos conseils pour le semis en bouteille.

Je vous souhaite un bon week-end et merci encore pour vos articles.

by isabelle on PotagerDurable.com

votre livre est toujours dans ma cuisine.Cette année j'ai 40 pieds de tomate donc une nouvelle variété les cœur de bœuf dont on m'avait donné des graines . Aujourd’hui je ramasse toute mes tomates qui me reste sur les pieds donc ce qui me fait un total de 16 litre de sauce tomate , 20 barquettes de 2 litres de tomate farci , avec les tomates verte elles font faire de la confiture plus celle que l'on a manger je pense que j'ai fait une bonnes récolte grâce au conseille de ton livre et je l'est ai traité deux fois avec de la bouilli bordelaise bio . Pas mal .Au faite mes semis je l'est avait fait dans des godets et mis en serre que mon mari m'a fabriqué avec des grande fenêtre mis contre un mur de notre maison .merci nicolas pour tous tes conseilles.

by Frédérique on PotagerDurable.com

Bonjour Nicolas,

Voilà quasiment un cycle effectué avec cette méthode et voici mes remarques.

1.Les petits plants en bouteilles ont émerveillé tous les jardiniers à qui j'ai envoyé des photos par la taille et l'épaisseur des tiges!!

2. Une fois en terre et l'arrosage de départ aux orties, j'ai fait des jaloux

3. Mais en région parisienne le mois de juillet fut une catastrophe pour tous, même si je n'ai pas eu les pieds dans l'eau comme à Nemours. Bien entendu la floraison a été retardée et le mildiou a pointé son nez. Je pense que sans le bicarbonate (qui a remplacé ma bouillie bordelaise) et la prêle, je n'aurais pas eu de récolte et j'aurais dû tout arracher.

Mais je n'ai pas eu la profusion de tomates espérées...sans doute pour une part à cause des brûlures du bicarbonate, mais c'est difficile de pulvériser partout sauf sur les fleurs...

Par contre nous les dégustons car avec la chaleur elles sont sucrées!!

Encore merci pour cette méthode bien efficace et je recommence à stocker des bouteilles pour l'année prochaine ! ! !

by Eveline on PotagerDurable.com

Bonsoir Nicolas,



Grosse attaque de mildiou dans notre petite Belgique profonde wallonne ... j'étais en vacances au moment de la poussée de chaleur humide et hélas, mes pommes de terres étaient atteintes à mon retour. J'ai donc traité immédiatement avec du bicarbonate + origan compact. Par contre, mes tomates élevées selon ton manuel ont l'air de résister !!! J'ai juste enlevé les feuilles décolorées ou légèrement brunies. Demain j'irai pulvériser les pdt avec une bonne infusion de sauge ... je terminerai par une décoction de prêle pour les blinder contre la prochaine attaque ... temps orageux déjà annoncé pour le prochain week-end. L'été risque d'être un peu compliqué par ici ! Encore merci pour ta méthode bien efficace !!!

by sylvie on PotagerDurable.com

Bonjour,

Depuis des années nous faisons des purins pour le potager : fougère, ortie, sureau, prêle, tomate, et des décoctions : ails, sureau.

Plusieurs d'années Mildiou nous étions les seuls à avoir des tomates en traitant à cette méthode anti mildiou. En ce moment je fais du purin de tomates avec les tiges que je taille pour éloinger la piéride du chou. Les fourmis au pied des arbres sont là pour élever les pucerons alors avec le purin de fougère plus de fourmis. Le purin de sureau fait fuir les campagnols et on a beaucoup chez nous. Je taille peu les tomates et on a beaucoup de tomates et celles qui sont dans la serre je ne les taille qu'au début pour dégager le pied ensuite elles grimpent autant qu'elles veulent on leur met des piquets puis ensuite des ficelles et on a un plafond de tomates ;-) Idem pour les concombres en serre . Bon jardinage à vous pour cet été !

by Henri on PotagerDurable.com

Bonjour,

J'ai fait pour la première fois la méthode du semis en bouteilles.

Une réussite à 100 pour 100 avec des tomates très solides. Sorties le jour quand il fait beau et la nuit au chaud. En pleine terre après le 13 mai elles ne souffriront pas. Nous verrons le résultat plus tard. Bravo Nicolas pour tes bonnes idées.

by Roal on PotagerDurable.com

La démo pour les semis en bouteille est claire et explicite. Bravo !

by Henri on PotagerDurable.com

Bonjour,

Je fais beaucoup de plans pour les amis et moi même. Je fais aussi la greffe avec des portes greffe. Très intéressé par la formule du semis en bouteille, j'ai commencé récemment. Pour l'instant tout ce passe bien, j'espère que le résultat sera parfait !

Merci Nicolas pour cette méthode et à plus pour te lire.

by Maryse on PotagerDurable.com

Bonjour, après avoir acheté votre livre l'année dernière, j'ai commencé quelques semis en bouteille courant février, juste pour tester, l'expérience est assez concluante, les pieds sont magnifiques, nous verrons pour la suite...

Merci pour les conseils

by JEAN PIERRE on PotagerDurable.com

Bonjour NICOLAS, je pratique depuis 3ans votre systeme et de meilleurs résultats 40 plants en bouteille . Semés depuis 1 semaine commence a germer. Je plante les pieds semis coucher ensuite 1 fois par semaine pulverisation purin ortie et consoude avec 1cuillere a cafe de bicarbonate durant 4 semaines puis pulvérisation au bicarbonate 1 tous les 15jours , arrosage au pied puis paillage , si attaque de mildiou pulverisation avec 2 cuilleres a café de bicarbonate dans pulverisateur de10litres stop la maladie . Voila comment je procede et j ai de meilleurs résultats qu avant lorsque j utilisais de la bouillie bordelaise et je pense que le fait de bien pratiquer le semis et la preparation des plans avant de les planter y est pour beaucoup. Merci Nicolas et a plus pour te lire

by Pascal on PotagerDurable.com

Je me réfère à votre méthode à toutes les étapes de la culture de mes tomates anciennes et m'efforce de mettre en pratique vos judicieux conseils. Merci de nous offrir un guide aussi clair, pédagogique et complet, qui nous permet d'optimiser nos chances de réussite.

Bravo, bien cordialement.

by François on PotagerDurable.com

Bonjour,

Le livre anti-mildiou acquis l'an dernier est le seul livre que j'ai pu voir qui présente une méthode simple et complète de culture de tomates depuis le semis jusqu'à la récolte des graines. Méthode appliquée l'an dernier pour un résultat très probant : pas de mildiou pour la 1ère fois, plant très vigoureux, sans emploi d'engrais chimique. Semis déjà réalisés cette année à partir des graines récupérées en septembre 2015.

Merci à Nicolas pour ses pertinents et multiples conseils.

by jpl on PotagerDurable.com

je suis un passionné de tomates anciennes

je trouve vos commentaires et vos conseils toujours forts intéressants.

je ne pratique pas les semis en bouteille je fais trop de semis pour pratiquer cette méthode

Par contre j'ai commencé cette année les greffes de tomates

je suis très intéressé par ce sujet surtout côté pratique

diamètre des plans .....

by Jean on PotagerDurable.com

Troisièmes année en suivant vos conseil, pas de miracle mais de bon résultats mème en plein air et sans utiliser de produits.

merci

by Michel on PotagerDurable.com

Bonjour Nicolas, je suis très content de tout vos conseils actuellement j'ai fait mes semis en bouteille démarrés le 27 février (au bord de la méditerranée). Super Je trouve votre ouvrage très explicite avec des décorticages de séquences photos très utile surtout pour moi qui suis un débutant.

Merci

Bonne continuation

by philippe on PotagerDurable.com

Bonjour Nicolas



Je viens d'acheter l'anti mildiou les semis commencent à sortir dans les bouteilles plastiques que j'ai mis devant une fenêtre dans une pièce à 20 degré. J'attends la suite avec impatience.

J'essaye de faitre le même principe pour mes plans de courgettes.

Merci popur ces bons conseils

by patrick on PotagerDurable.com

bonjour, à tous. Oui Nicolas, j'ai acheté la méthode Anti-mildiou, il faut dire que c'était plus par curiosité qu'autre chose, mais en réalité nous avons beaucoup de change, pour l'instant dans mes cultures en lasagnes, je ne connais pas le mildiou.Et je n'ai pas d'autres cultures. Je dis bien pour l'instant. Je ne prends que des précautions pour essayer de ne pas en avoir.

by Catherine on PotagerDurable.com

bonjour Nicolas,

Deuxième année avec vos conseils. J'ai fait mes semis en bouteille et les pieds sont sortis.

Je cultive mes tomates sous serre et je dois dire que j'ai eu de meilleurs résultats l'année dernière depuis que je suis vos conseils. Arrosage au purin d'ortie et de consoude. J'ai eu des tomates en bonne santé. Je faisais plein d'erreur avant pour l'arrosage surtout. Maintenant, je suis tout à la lettre et je mets un paillis sur les pieds ce qui permet de moins arroser, donc moins de maladies et de garder la terre humide. Je mettrai plus de pieds cette années. Avec votre livre, vous avez réalisé mon vœu d'avoir enfin de vrais conseils de culture. Les bouquins trouvés dans le commerce ne sont pas aussi explicatifs.

Merci d'être autant à l'écoute de vos blogueurs.

Bien à vous.

Catherine.

by Marie-Jo on PotagerDurable.com

Bonjour Nicolas,

Je vais commencer cette année votre méthode. D'après les commentaires que l'on peut lire, tout le monde en est très satisfait. Je vous tiendrais au courant de mon expérience.

by Sophie on PotagerDurable.com

bonjour Nicolas,

J'ai suivi vos conseils mais je pense que je ne l'ai pas fait correctement car sur 5 pieds de tomates j'ai eu du mildiou sur 3 pieds, je vais continuer de suivre vos conseils avec plus de rigueur.

Cordialement.

by René on PotagerDurable.com

Pour la première fois cette année j'ai débuté les semis de mes tomates en bouteilles. J'applique les conseils trouvés dans le livre que je viens d'acheter. J'espère être agréablement surpris par le résultat.

Merci pour tous vos conseils.

by Robert on PotagerDurable.com

Bonjour Nicolas,

Je découvre votre méthode anti-mildiou pour la culture des tomates et particulièrement les images correspondantes sur votre site que je trouve très didactique. Je suis ravi à tel point que j'ai décidé de me lancer à nouveau dans la culture des tomates. J'ai abandonné cette pratique pendant des années tellement j'étais découragé. Ici, dans l'agglomération de LIEGE-BELGIQUE, nous sommes déjà très au Nord, mais j'ai déjà préparé les bouteilles et mon terreau. J'ai commandé 8 espèces de graines et du purin(orties, consoudre et prêle) qu'on trouve facilement dans les jardineries.

Merci d'avoir communiqué très intelligemment votre expérience!

Je vous tiendrai au courant de mes résultats.

by lotfi on PotagerDurable.com

Bonjour

j'applique la technique de la bouteille et les effets sont extraordinaires. Des plants vigoureux, pas de mildiou et des tomates délicieuses. Merci à Nicolas pour ton super travail

lotfi

by Aline on PotagerDurable.com

Bonjour,

J'ai utilisé la méthode du semis en bouteille en 2015 avec succès avec des semences de Germinance. J'ai obtenu des plants forts et drus, plantés ensuite au potager selon vos conseils, aidés avec du purin d'ortie et du compost maison : super résultats. Cette année, j'essaie avec des semences Biau Germe et Kokoppelli. Je n'ai pas pu m'empêcher de commencer 4 godets début du mois avec des graines de l'année dernière et ... le miracle s'accomplit : de jolie petites pousses. Il ne reste plus qu'à les aider à prospérer. Nouveaux semis ce jour et d'autres prévus demain, le tout suivi de la préparation du terrain au potager (grelinette, compost ...). Quel plaisir de jardiner avec tous vos bons conseils, pour tomates ou autres plantes. Bonne continuation.

by Michel on PotagerDurable.com

Bonjour,

Il est difficile de formuler un commentaire avant d'avoir testé la méthode mais, déjà, on peut dire que le livre est bien écrit, clair, structuré et logique quant à son organisation (chapitres).

On sent que vous avez une expérience complète quant à la culture de la tomate, vous avez essayé différentes choses et vous faites un retour sur vos expériences, ce qui est intéressant.

Cette méthode a encore l'avantage d'être simple et pratique.

Je ne commence les semis de tomates que le 20 et 21, selon les indications de mon calendrier lunaire.

Je vous donnerai volontiers les résultats de ma première expérience avec votre système.

Encore merci et bonne continuation.

by Eric on PotagerDurable.com

j'ai commandé l'e-book l'an dernier et l'ai donc appliqué pour le 1ère fois en 2015; j'ai été très agréablement surpris du résultat.

les semis en bouteilles des 4 variétés ont tous été couronnés de succès; les 8 plants mis en place à chaque angle de 2 carrés de jardin, plein sud, ont tous donné. Problèmes de culs noirs sur plusieurs variétés, que j'essaierai d'éviter cette année, peut etre par arrosage goutte a goutte. Apparition de mildiou en fin de saison, tardivement (mais pas de traitement particulier); cette année j'essaie: d'autres variétés (issues semences assoc; kokopelli, avec très précoces, précoces, mi-saison et tardives + protection contre pluie (polyane) sur dessus et un coté + pulvérisation mélange bio acheté avec prele/consoude/ortie. pour finir, merci à Nicolas, la mise à jour offerte chaque année est un vrai plus; Et surtout, le gout des tomates est incomparable avec ce qu'on trouver dans le commerce !

by Claude on PotagerDurable.com

Bonjour Nicolas



Méthode utilisée en 2015 en ajoutant du lombricompost de chez Magellan au fur et à mesure du développement . Une tige bien droite, volumineuse et rigide ainsi qu'un enracinement très généreux. Une chair de roi avec les tomates ANANAS et ROSE de BERNE

by Cécile on PotagerDurable.com

bonjour,

j'ai appliqué vos conseils à la lettre l'année dernière : une vraie réussite. C'est la première fois que j'ai réussi à avoir des plants plus beaux et plus résistants que ceux du commerce (bio). Merci

by joseph on PotagerDurable.com

Le livre est très clair et bien structuré. J’ai eu de très belles tomates l’année dernière, je pense que cette année sera meilleure et ce grâce au mélange terreau/compost.Bonne continuation Nicolas

by Claudine on PotagerDurable.com

L'an dernier, j'ai appliqué le système de semis en bouteilles, j'ai obtenu des plants forts et résistants. Peu d'attaques de mildiou ( la nature aidait) seulement des culs noirs et j'ai vu que mes arrosages ont été responsables de la chose, je vais rectifier cette année.



Mes bouteilles sont prêtes, les semences seront mises en place demain selon le conseil reçu... Ce guide et tous les autres conseils sont vraiment le top!

by Jean Patrick on PotagerDurable.com

Bonsoir Nicolas

Comme vous je vais semer mes tomates demain, j'ai, préparé mes bouteilles avec du terreau . L'année dernière j'ai appliqué votre méthode de semis de tomates en bouteilles pour la première fin et je vous assure que j'ai eu une très belle récolte jusqu'à fin octobre sans maladie , les dernières tomates ont fini en confitures .

Donc cette année je fais les plants également pour les voisins qui vous suivre de près la progression jusqu'au moment du repiquage .

Encore un grand merci pour vos conseils

by giorgio on PotagerDurable.com

bonsoir

moi je viens de rater mes premiers semis de tomates, que j'avais mis dans 4 bouteilles pour commencer, c'etait pourtant des semences de l'année passée que j'avais conservé au frigo dans de petite boîte de plastique , mais je réessaierai demain avec cette fois ci + de tomates, car je commence mes semis .

pour la lutte contre le mildiou j'emploie surtout de la bicarbonade de soude, de la prêle et de la consoude et je dois dire que le résultat à été bon,mais il ne faut pas se relâcher ,

encore merci pour tous les conseils que j'ai trouvé dans votre livre

by laurent on PotagerDurable.com

Troisième année que j'applique la technique de la bouteille et les effets sont surprenants.



Bravo

by Aurélie on PotagerDurable.com

Bonjour,

J'ai appliqué la méthode de semis en bouteilles pour la première fois l'an dernier et j'ai remarqué que dès le repiquage mes plants de tomates étaient plus forts que habituellement. Ils ont bien produit. Le mildiou n'est apparu qu'en toute fin de saison au mois d'octobre sur certains plants alors que d'habitude au mois d'août ça commençait déjà! Merci pour tous les conseils efficaces que vous nous faites partager et bonne continuation!

by Vincent on PotagerDurable.com

Bonjour,

L'année dernière, grâce à la méthode, j'ai eu des plans de tomates robustes et donnant de nombreuses tomates. Pourtant je suis un juste un amateur puisque c'était ma première année de jardinage. Cela montre à quel point la méthode de jardinage de Nicolas est simple à suivre tout en étant efficace.

by Elisabeth on PotagerDurable.com

Je démarre cette année, ai suivi à la lettre vos explications très facile à mettre en oeuvre. Mes premières semis pointes, à suivre. Ai aussi acheté le cahier du potager, cela m'aide à avoir de la méthode

Un grand merci

by Michèle on PotagerDurable.com

Très bien fait ce livre, et les conseils sentent le vécu. J'ai utilisé les semis en bouteilles l'année dernière, mais j'ai semé trop tard, et peu de tomates ont mûri. Je vais semer bientôt. Advienne que pourra !!

by jean Michel on PotagerDurable.com

De très très beaux rendements et une qualité gustative. J'ai suivi vos conseils et mélanger les variétés pour avoir un récolte très étalée

by André on PotagerDurable.com

Bonjour, L'an dernier j'ai cultivé mon potager pour la première fois, j'ai planté mes pieds de tomate comme vous l'avez indiqué, j'ai traité régulièrement les plants avec la solution de bicarbonate, je n'ai pas utilisé le purin de prêle car j'en avais pas.

J'ai eu tout l'été de magnifiques tomates excellentes; Merci pour les conseils

by Martine on PotagerDurable.com

Bonjour,

J'ai suivi la méthode de semis en bouteilles l'année dernière. Mes tomates étaient robustes et bien belles. Elles n'ont pas eu de mildiou cette année, mais le temps était plus favorable. J'ai fait mes semis de tomates en fin de semaine dernière et il me semble voir pointer quelque chose.... Merci pour vos bons conseils que je lis attentivement.

by Chantal on PotagerDurable.com

Cela fait 2ans que j'utilise les bouteilles avec beaucoup de réussite. Peu de maladie, en fin de saison seulement. Une belle production variée. Demain je recommence pour 2016 en espérant avoir le même bonheur à cultiver mon potager.

by Pierre on PotagerDurable.com

Bonjour, je suis un vieux jardinier j'ai 63 ans et je me régale toujours d'apprendre sur le jardinage . Et ça me fait plaisir de voir des jeunes et moins jeunes bien sur, qu'ils s'occupent aussi bien de leur jardin Bravo à tous et FÉLICITATIONS à Nicolas pour ces conseils et son partage. Je n'ai pas encore lu en détails la nouvelle édition, mais celle de l'an dernier m'a permis d'avoir des tomates très robustes, et une production abondante. J'ai déjà fait mes semis en bouteilles la semaine dernière, et j'ai bon espoir que tout ira pour le mieux...J`en ai une qui fleuri depuis 15 jours elle a levé dans un pot d`orchidée et je l`ai rempotée en bouteille.

Ce que je retiens le plus c'est le repiquage de tomate en bouteilles, pas pratiqués de mon jeune temps, c'est super ! Merci de tout cœur bonne continuation.

Pierre

by gerard on PotagerDurable.com

L'an passé,j'ai pu apprecier le bonheur de récolter de jolies tomates suite à vos conseils contre le mildiou.Les voisins m'ayant découragé car je ne pourrais pas le vaincre.Ils ont été étonnes du bon résultat obtenu.Pour les semis,faut-il suivre le calendrier lunaire? Continuez à nous donner de bons conseils.A bientot.

by Micky on PotagerDurable.com

Bravo Nicolas ! Des explications claires et détaillées, je vais tenter le semis en bouteille. J'ai eu quelques petits problèmes l'année dernière avec mes tomates Cœur de bœuf atteintes du "cul noir" mais les rescapées étaient succulentes. Et pas de mildiou grâce à vos conseils. Merci !

by Eveline on PotagerDurable.com

J'ai eu de beaux résultats, et aussi en pleine terre sans abri, même si le mildiou a quelque peu sévi en toute fin de saison, mais dans notre Nord, l'humidité est très présente dès fin août ... J'ai mangé ma dernière tomate fin novembre. Merci pour ton investissement, toutes tes recherches pour améliorer et rendre moins aléatoire la culture sans intrants chimiques !!! De mon côté je fais pas mal d'expériences aussi, j'observe notamment l'évolution des plantes issues de resemis naturels (j'ai eu de bons résultats l'an dernier avec deux plants de tomates "sauvages", des "prunes noires", et des bettes vertes à couper).

by Monique on PotagerDurable.com

C'est la première fois que je mets en pratique les semis en bouteille. J'ai semé vendredi dernier. Certaines variétés ont déjà poussé (la reine des hâtives et les tomates cerises). Les plants me paraissent déjà beaucoup plus vigoureux qu'en barquette. Attendons la suite!

by errobiko on PotagerDurable.com

Bonjour, je suis un vieux jardinier et ça me fait plaisir de voir des jeunes et moins jeunes bien sur, qu'ils s'occupent aussi bien de leur jardin Bravo à tous et FÉLICITATIONS à Nicolas pour ces conseils et son partage.

Ce que je retiens le plus c'est les semis de tomate en bouteilles, pas pratiqués de mon jeune temps, c'est super

by Marie Christine on PotagerDurable.com

Je n'ai pas encore lu en détail la nouvelle édition, mais celle de l'an dernier m'a permis d'avoir des tomates très robustes, et une production abondante. J'ai déjà fait mes semis en bouteilles la semaine dernière, et j'ai bon espoir que tout ira pour le mieux...

Par ailleurs, le blog de Nicolas est une mine, je ne cesse d'a méliorer mon potager, merci !

by anne on PotagerDurable.com

pour l'instant je suis votre méthode des semis en bouteilles . La levée est de 6 jours et les plants mesurent 4 cm. J'attends donc

by annie on PotagerDurable.com

en 2015, je n'ai pas cultivé de tomates mais je compte commencer en 2016 au potager communautaire

Merci pour l'extension qui complète parfaitement le livre acheté l'an dernier Vu les avis positifs des utilisateurs je ne doute pas pour peu que la météo nous soit favorable que nous obtiendrons des résultats Merci de partager avec nous tous vos secrets

by Patrick on PotagerDurable.com

pour le moment je suis pas déçu, avec mes semis en bouteille je vois déjà la différence. Mes semis en godets sont à la moitié des semis en bouteilles. je vais continuer la lecture de votre livre pour poursuivre la culture de mes tomates (cette année beaucoup de tomates anciennes principalement blanches ou jaunes)alors pas question de les rater. Merci Nicolas

by Denis on PotagerDurable.com

Merci , j'ai 63 ans et je me régal toujours d'apprendre sur le jardinage , ce livre est super.

by Marie-françoise on PotagerDurable.com

c'est grâce à ce livre que j'ai eu de belles tomates intactes l'an dernier,

by Michel on PotagerDurable.com

Ce livre est vraiment très intéressant , même si l'on sait parfois ,avec l'age,déjà beaucoup de choses sur les tomates on y apprend encore et encore, pour ma part j'ai hâte de connaitre la suite sur les tomates greffées, j'ai essayé l'année dernière sur coeur de moineau mais c'était un fiasco, j'hésite à recommencer sans de bons conseils, car on obtient vraiment de beaux plants et beaucoup moins sujet au mildiou. Bon courage

by Marie Louise on PotagerDurable.com

c'est la 2eme année que je fait mes plantations de tomates en bouteilles c'est super, elles sont elles est pas malades

merci Nicolas pour les bons conseils

by Roland on PotagerDurable.com

J'ai fait mes premiers semis en bouteille cette semaine, je ne peux donc pas encore donner d'avis mais je pense que ca devrait marcher, j'ai meme utilise la meme methode pour les poivrons car bien souvent la pousse est ralentie a cause de la taille des godets. J'avais deja repondu au sujet de la methode anti mildiou, mes tomates ont ete attaquees mais je pense que c'est suite a un choc thermique, (J'avais ferme la serre en Aout), sinon les plants et les fruits etaient superbes et je vais proceder de la meme facon cette annee.

by zuckes on PotagerDurable.com

Pour ma part. Habitant en Alsace, je ne vais pas être pressé pour les semis. Pour les bouteilles, je confirme car déjà fait. Quoique avec la différence de mettre des billes d'argile au fond non percé. Et je ne m'occupe plus de l'eau. Pas évident d'arroser ni trop peu ni pas assez. Pour le livre, je voulais l'imprimer, mais il ne me met que des demi-pages avec la sélection au bas que je n'arrive pas à virer.

by Marie-Christine on PotagerDurable.com

J'ai fait mes semis de tomates en bouteilles, puis je les ai endurcis sous une mini serre selon les conseils de Nicolas, c'est une merveille : c'est la première année que j'ai des pieds dont ne se moquent pas mes voisins paysans... Ils sont robustes, velus, extraordinaires : plus beaux que ceux vendus au marché ! En tout cas, merci Nicolas !!!

by Christine on PotagerDurable.com

J'ai fait quelques semis de tomates en bouteilles et d'autres en godets, la différence entre les plants est incroyable, ils poussent beaucoup plus vite en bouteilles. Merci pour tous les conseils que tu donnes.