Croissance des engrais verts en décembre

23 comments on Croissance des engrais verts en décembre

La vidéo a été tournée le 18 décembre, et entre-temps il y a eu une période de redoux pendant les fêtes (où j'étais absent). Ce qui a provoqué une forte croissance de la moutarde (une plante réputée pour pousser très vite), alors que l'orge et la féverole n'ont quasiment pas bougé.

Du coup je vais devoir éclaircir les tiges de moutardes car elles sont trop nombreuses et font de l'ombre aux deux autres espèces. Les plantes arrachées iront rejoindre le tas de compost, qui manque de verdure à cette époque de l'année.

En bonus, j'ai mis dans la 2ème moitié de la vidéo une séquence où vous pourrez voir comment j'utilise mon broyeur pour broyer mes "taillures" de haies, et comment j'applique le BRF obtenu sur mes parcelles.

Mon modèle de broyeur

On me pose souvent des questions sur mon broyeur. Il est de la marque Bosch qui est assez réputée.
J’utilise le plus petit modèle (le AXT Rapid 2200), à lame, qui a l’avantage d’être très léger et maniable. Il faut par contre affûter souvent la lame, ce que je fais en 2 minutes avec une pierre à affûter, simplement en ouvrant le capot, pas besoin de sortir la lame.
Sinon ils font aussi des modèles à rotor, sans doute encore plus robustes, mais je les trouve personnellement trop lourds et trop encombrants.
Pour ces modèles de marque, les prix débutent à 250€. On trouve bien sûr des chinoiseries moins cher mais sont-elles durables ? Mon broyeur marche comme au premier jour et ça fait 15 ans que je l'ai.

Et vous, avez-vous des engrais verts qui poussent en ce moment dans votre potager ?

Si oui, comment se passe leur croissance ? Le timing a-t-il été bon ? On se retrouve dans les commentaires pour bavarder...

Tous les dimanches matin, recevez mes conseils de saison dans votre boîte mail

Parce que ce n'est pas facile de réussir son potager naturel à tous les coups, je prépare pour vous chaque semaine :

  • un article pratique où je vous apprends une nouvelle technique de culture que vous pourrez appliquer chez vous,
  • ou une vidéo qui vous montre ce qui pousse maintenant dans mon potager (y compris les ratages et les leçons à en tirer).
lm Général

Un avis sur cet article ? Donnez-le ici :

Réponses

Les commentaires :
(les plus récents sont en premier)

  1. Daniel (Haute-Loire)

    Pour les broyeurs, il est vrai que la gamme de prix est très large... Entre les entrées de gamme à durée de vie limitée et les broyeurs pro cher et imposants (https://agrimatos.fr/14-broyeurs), il y a un gouffre !
    Le modèle que tu utilises (AXT Rapid 2200 à lame) semble être un bon choix. Je vais voir si j'en trouve un d'occasion.

  2. patricia (essonn)

    Bonjour
    janvier s 'en est allé, et depuis le dimanche 5 plus de mail de votre part,
    j espère rien de grave,
    merci de vos conseils et j attends avec impatience la reprise de ces rdv du dimanche

  3. christine (Fleurus) (Fleurus ( Belgique ))

    Bonjour Nicolas ,
    Merci pour tes bons conseils .
    Bonne et heureuse année .

  4. JADE Pascal (Loire-Atlantique)

    Bonjour Nicolas,

    Très bonne année 2024 à toi mais surtout une bonne santé pour travailler au potager. Merci pour tes vidéos et tes conseils.
    Bon courage et à bientôt

  5. Pedro (Anjou Angers 49)

    Bonjour
    Meilleurs Voeux pour 2024 et bonnes réussites dans vos jardins.
    Je reviens sur les broyeurs .
    J ai la chance d avoir les 2 modeles ils ont chacun leurs spécificités
    Ce que je fais un 1, er broyage avec le broyeur horizontal type Bosch ATX 2500 et après un second passage dans le broyeur a lame celui de la vidéo .Cela donne 1BRF presque tamisé.
    Je trouve que le broyeur à lames est vraiment limité en grosseur de branche et en plus je l utilise pour broyer les coquilles d huitres que j étends sur les parcelles.
    Bon courage et bon jardinage a Toutes et Tous

    1. nicolas (Toulouse)

      Bonjour Pedro,
      Deux passages au broyeur c'est sûrement très efficace mais il faut prendre le temps de le faire !
      En broyant des huitres, les lames du broyeur doivent avoir perdu une bonne partie de leur affûtage, non ?
      Les miennes coupent déjà moins bien au bout de quelques séances et en ne mettant que du bois.

      Avatar de nicolas
  6. Alain

    Bonjour Nicolas? En me rendant dans mon jardin, je me suis aperçu que les "" têtes " de ma moutarde étaient coupées !! Je ne sais pas si c'est l'oeuvre d'insectes ou d'oiseaux mais c'est assez étonnant alors que cette moutarde était très haute et très dense. Je ne sais donc pas si sans les têtes cette moutarde sera aussi efficace. Bon week end à vous en vous souhaitant une bonne et heureuse année pleine de bonnes surprises et aussi des récoltes abondantes. Merci encore pour tous vos bons conseils qui m'aide à progresser et à mieux manger.

    1. nicolas (Toulouse)

      Bonjour Alain,
      C'est la première fois que j'entends cela. Peut-être qu'en observant votre jardin à différentes heures de la journée, vous pourrez trouver l'auteur de ces faits !
      Si la moutarde était haute, aucun souci, il lui reste assez de feuillage pour continuer à pousser.

      Avatar de nicolas
  7. Anne Marie (Essonne)

    Bonjour et bonne année potagère à tous.
    Adepte du paillage permanent au foin, je ne le retire pas mais sème de la phacélie par-dessus, ça pousse quand même et au printemps je la coupe et la laisse dessus avant de planter.
    Cette année j'ai une serre avec une bâche amovible, cet emplacement est réservé aux tomates et choux que j'associe avec des herbes aromatiques et des fleurs.
    Evidemment, c'est fait pour éviter le mildiou, cet endroit n'a reçu que l'eau des oyas et des arrosages directs au pied des tomates. Ce qui a fait que malgré la belle épaisseur de foin, environ 20 cms, le sol était archi sec. Fin novembre, nous avons retiré la bâche, retiré tout le foin et semé de la phacélie sur toute la surface de ce "tomatorium" qui depuis est devenu pas mal détrempé.
    La phacélie n'y mesure que quelques cms car semée tard. Je l'ai couverte d'un voile d'hivernage pour la période de gel qui s'annonce.
    En d'autres endroits, (je suis les conseils de Nicolas "gagner de la place au potager") j'ai semé de la phacélie et de la féverole. Ca pousse bien et d'ici que j'y mette les potimarrons elles seront bien hautes et feront de la belle biomasse.
    Quand aux autres endroits, ils restent occupés par choux, blettes, betteraves, poireaux, mâche, fèves, salades (sous cloche), cèleri, persil, et même des radis ! Le tout planté direct dans le foin, lui même couvert de feuilles mortes et bientôt de brf car mon mari a commencé à tailler certains arbustes.
    Et cette semaine, je compte bien me remettre à la planification inversée que je pratique depuis 3 ans.
    Merci Nicolas !

    1. William (ValenceDrôme)

      Bonjour
      Je ne suis pas spécialiste en qualités de pailles/foins pour le paillage. Mais après avoir pratiqué la paille de bottes sans la retirer au Printemps, au bout de quelques années il m’est arrivé un désagrément 🤷🏼‍♂️
      Mon sol est devenu dur et très difficile à travailler même à la grelinette … et il semble que celà soit évident …
      En effet la méthode ancestrale et bien connue du monde entier, la fabrication du PISÉ ou TORCHIS est faite d’apport végétale comme liant pour fabriquer les éléments en terre.
      Il semblerait que ce fut la cause de mon durcissement de sol.
      J’ai mis 3 à 4 saisons d’apportS de BRF, d’engrais verts, composts divers et paillages en feuilles mortes pour récupérer un sol meuble.
      Tous mes Vœux à Toutes et Tous

      1. nicolas (Toulouse)

        Bonjour William,
        C'est étonnant ce qui est arrivé suite au paillis avec votre paille. Normalement ce genre de choses ne devrait pas se produire car la paille est une matière organique comme une autre qui est digérée en une année à peu près par la terre (du moment qu'il y a assez d'humidité).
        Je me demande si cette paille n'était pas traitée avec un herbicide, ces produits peuvent être rémanents durant plusieurs années et contaminer durablement la terre.

        Avatar de nicolas
      2. Anne Marie (Essonne)

        Bonjour William, je ne comprends pas ce qui a pu arriver à votre sol car j'en suis à la 4ème année potagère et mon sol qui était dur et compact sous le gazon est devenu bien meuble sous le foin qui domine. En fait j'alterne foin, feuilles, gazon, compostage en surface (recouvert de foin pour le côté esthétique). C'est vrai que le sol était devenu dur sous la serre car pas assez arrosé mais je vous assure que depuis que j'ai enlevé la bâche et que l'eau de pluie est tombée en abondance cet automne, le sol est bien souple et la phacélie y joue aussi son rôle de couverture.
        Pour info, je suis fan de Didier Helmstetter "le potager du paresseux" et peut-être que vous pourriez trouver une explication de ce qui vous arrive dans ses livres. C'est lui qui m'a mis le pied à l'étrier et Nicolas pour la suite.
        Ce sont mes 2 "maitres" en potager.
        Petit clin d'œil à Nicolas : j'ai terminé la planification inversée pour mon potager 2024... Une demie journée de pratique de ce cours pour 29 légumes et me voilà tranquille pour l'année ! Grand merci.

  8. Monique (Tarn)

    Bonjour Nicolas,
    Je n'ai pas encore planté d'engrais verts. J'ai démarré mon potager l'année dernière avec peu de connaissance. Cette année, avec vos formations en tête, je vais pouvoir me préparer et organiser mieux mon potager. Je vous remercie de toutes ces informations très riches et qui vont me permettre de corriger certaines erreurs. Moi, aussi je serai intéressée pour le choix d'un broyeur.

    1. nicolas (Toulouse)

      Bonjour Monique,
      J'ai complété l'article avec des infos sur mon broyeur.

      Avatar de nicolas
      1. Monique (Tarn)

        Oui. Merci beaucoup. J'ai vu la réponse pour Christine.

        1. Mana 56 (Vannes)

          Bonjour Monique, vous pouvez aussi regarder cette courte vidéo avec des démonstrations dont celui de Nicolas...Le mien c'est le "Ryobi" modèle à rotor: https://www.youtube.com/watch?v=wkzNdrSjEAw

          1. Monique (Tarn)

            Merci beaucoup Mana pour les informations complémentaires.
            Effectivement, il y a le choix. A voir selon les besoins à venir.

  9. Eric (Everberg)

    Merci pour ces bons conseils Nicolas.
    Bonne année 2024 à toi et ceux qui te sont chers.

    1. nicolas (Toulouse)

      Merci Eric !

      Avatar de nicolas
  10. Christine - Morbihan 56

    Bonjour et merci pour cette vidéo qui me conforte dans l'envie d'investir dans un petit broyeur.
    Auriez-vous des conseils pour nous guider dans cet achat ?
    Je pratique le jardin que depuis 4 ans et dès la 2ème année j'ai adopté les engrais verts.
    Je n'ai pu faire qu'une zone cette année (où je vais mettre mes pdt) et j'ai semé que fin novembre de la phacélie et de la moutarde en mélange. Cela pousse bien même si ça stagne un peu depuis 15 jours à cause d'excès de pluies je pense. N'ayant pas de BRF j'ai mis une très fine couche de foin (moins d'un centimètre) qui n'a pas entravé la pousse puisque toute ma zone est couverte.

    1. nicolas (Toulouse)

      Bonjour Christine,
      Les broyeurs de la marque Bosch sont assez réputés.
      J’utilise le plus petit modèle (le AXT Rapid 2200), à lame, qui a l’avantage d’être très léger et maniable. Il faut par contre affûter souvent la lame, ce que je fais en 2 minutes avec une pierre à affûter, simplement en ouvrant le capot, pas besoin de sortir la lame.
      Sinon ils font aussi des modèles à rotor, sans doute encore plus robustes, mais je les trouve trop lourds et trop encombrants.
      Pour ces modèles de marque, les prix débutent à 250€. On trouve bien sûr des chinoiseries moins cher mais sont-elles durables ? Mon broyeur marche comme au premier jour et ça fait 15 ans que je l'ai.

      Avatar de nicolas
    2. Mana 56 (Vannes)

      Demat Christine, vous pouvez aussi regarder cette courte vidéo avec des démonstrations dont celui de Nicolas...Le mien c'est le "Ryobi" modèle à rotor: https://www.youtube.com/watch?v=wkzNdrSjEAw

      1. Christine - Morbihan 56

        Merci à tous pour ces informations.
        J'ai un voisin qui a l'un des 3 je crois.
        Je vais pouvoir le lui emprunter pour tester.

Recevez mes conseils de saison dans votre boîte mail

Parce que ce n'est pas facile de réussir son potager naturel à tous les coups, je prépare pour vous chaque semaine un article ou une vidéo que vous recevrez le dimanche matin.

lm Général


Bonjour, je m’appelle Nicolas

Ma photo timbre carrée

Si vous voulez en savoir plus sur mon potager, cliquez ici pour lire mon histoire…