Le mildiou s’invite sur mes plants de tomates !

74 comments on Le mildiou s’invite sur mes plants de tomates !

Comme je vous l’expliquais dans la lettre d’information de ce dimanche, il a fait anormalement humide pour un début de mois de juin ici à Toulouse.

Depuis plus de 2 semaines, c’est chaque soir ou presque un petit orage qui éclate sur le jardin, tout en ayant des températures assez douces de l’ordre de 25°C.

Je rappelle que les spores du mildiou sont de toutes façons présentes chaque année dans tous les jardins car elles sont transportées par le vent sur des kilomètres.

Pour que ces spores éclosent, il suffit que les feuilles restent mouillées sans sécher pendant une douzaine d’heures d’affilée et que la température soit autour de 20-25°C la journée et autour de 15°C la nuit… ce qui a été exactement le cas !

Le pied de tomates le plus atteint est celui qui était collé au “mur” de petits pois grimpants. Il était donc à l’ombre beaucoup plus longtemps le matin et moins aéré que les autres.

Par contre j’avais donné quelques pieds à ma voisine qui les a plantés très espacés (1m50 en tous sens) et à un endroit qui reçoit le soleil dès le matin. Aucune trace de mildiou sur les feuilles de ses tomates.

Bon c’est pas tout, il faut réagir maintenant ! J’ai donc attrapé mon livre “Des tomates sans maladies“, j’ai relu le chapitre “Deux traitements naturels à faire d’urgence si le temps vire à la pluie” et j’ai choisi de faire une décoction de prêle.

Heureusement il me restait un peu de prêle séchée ! Je l’ai réhydratée durant une nuit puis j’ai chauffé la préparation pour faire une décoction de prêle.

La décoction de prêle est prête à être filtrée.

Je vous mets une copie de la recette tirée du livre :

  • Prenez 100 grammes de prêle fraîche, ou bien une vingtaine de grammes de prêle séchée et coupez-la en morceaux. Si la prêle est séchée, réhydratez-là dans l’eau la veille.
  • Mettez-la dans une casserole avec 1 litre d’eau, que vous allez porter à ébullition. Laissez frémir pendant 30 minutes avec un couvercle (pour ne pas que l’eau s’évapore).
  • Laissez refroidir, puis filtrez. Vous pourrez conserver cette préparation pendant un mois à l’abri de la lumière.

Après dilution à 5% et ajout d’un peu d’agent mouillant (savon noir), j’ai pulvérisé la décoction sur le feuillage de tous mes pieds tomates, sans oublier l’envers des feuilles.

Je précise aussi que j’ai coupé et enlevé les bouts de feuilles atteints pour éviter que le mildiou rentre à l’intérieur des tissus.

Mes plants sont assez peu atteints, surtout des feuilles et une seule tige (le plus grave). Aujourd’hui ce sera une journée bien ensoleillée, mais de la pluie est à nouveau prévue dans 3 jours !

Honnêtement je ne sais pas si je dois être inquiet ou pas. Soit la maladie va sécher et on n’en parlera plus, soit les tissus profonds des plantes ont été infectés et la maladie va continuer à se propager. L’avenir le dira…

Et chez vous, comment vont vos pieds de tomates en ce moment ?

Tous les dimanches matin, recevez mes conseils de saison dans votre boîte mail

Parce que ce n’est pas facile de réussir son potager naturel à tous les coups, je prépare pour vous chaque semaine :

  • un article pratique où je vous apprends une nouvelle technique de culture que vous pourrez appliquer chez vous,
  • ou une vidéo qui vous montre ce qui pousse maintenant dans mon potager (y compris les ratages et les leçons à en tirer).
lm Général

Un avis sur cet article ? Donnez-le ici :

Réponses

Les commentaires :
(les plus récents sont en premier)

  1. DOM (Drôme/ Nord Vaucluse)

    C’est pareil pour mes plans de tomate qui sont cependant magnifiques, mais ils ont attrapé le mildiou sans doute à cause de la pluie. Je vais essayer la décoction de prêle. Merci.

    Par ailleurs, les plans de courge butternut donne des fruits qui pourrissent ! est -ce que je les arrose trop ? car ils poussent dans la serre par manque de place, de plus ils sont serrés !
    merci pour votre réponse Nicolas.

    1. nicolas (Toulouse)

      Bonjour Dom,
      C’est un manque de pollinisation, surtout sous serre où les insectes peuvent moins rentrer.
      Je pense que comme nous sommes en juillet, vous avez les portes aux 2 extrémités de la serre qui sont ouvertes 24h/24, mais cela ne suffit pas toujours.
      Ce sera alors à vous de jouer ce rôle, comme je le montre dans cette vidéo : https://potagerdurable.com/pourquoi-certaines-courgettes-pourrissent-sur-pied-et-tombent/

      Avatar de nicolas
      1. DOM (Drôme/ Nord Vaucluse)

        Oui, il y a un manque de pollinisation sûrement, mais ce sont des fruits déjà formés qui pourrissent !

        1. Mana 56 (Vannes)

          Bonjour DOM, à la base des fleurs femelles on voit dèjà le fruit, MINI, et si la fleur n’est pas “visitée” le fruit pourrit ! Vous pouvez prélever une fleur mâle en attendant l’ouverture d’une fleur femelle (qui parfois ne se font pas en même temps) et la mettre au réfrigérateur dans une boîte, 48 heures maximum pour conserver le pollen. Je l’ai expérimenté et cela donne de bons résultats et vous pourrez faire l’abeille…Bzz Bzz 🐝

          1. DOM (Drôme/ Nord Vaucluse)

            Merci beaucoup Mana, j’ai commencé à faire cela et je vais suivre de près les résultats.
            Bien cordialement
            DOM

  2. Michel Coquet (78790 – Septeuil)

    à Septeuil dans les Yvelines rien à craindre car la pluie est plutôt déficitaire (seulement 3 averses dont 2 de 6 litres et 1 de11 litres au m2 en 37 jours d’un soleil implacable).
    Par contre il y deux ans le mildiou est arrivé si vite que j’ai perdu la totalité de mes 48 plants de tomates avant même d’avoir pu récolter une seule tomate.
    J’ai bien tenté de pulvériser du purin d’ortie et de consoude mélangé à du savon noir mais aucun résultat, les tiges sont devenues noires en 24h et je n’avais pas de prêle à ma disposition à ce moment là.
    Du coup je ne fais plus qu’une vingtaine de plants par an.

  3. marie (bretagne sud)

    bonsoir
    ,je connais mais ne met jamais de savon noir,par contre je mets prèle purin,plus du bicarbonate de soude,.Faut il ajouter du savon noir.Merci pour votre réponse

    1. nicolas (Toulouse)

      Bonjour Marie,
      Quand on pulvérise quelque chose sur une plante, on peut rajouter un “mouillant”. C’est un produit qui permet à la préparation de bien adhérer au feuillage et de ne pas s’égoutter tout de suite.
      Le savon noir est le plus naturel des mouillants.

      Avatar de nicolas
      1. marie (bretagne sud)

        Bonsoir, je m’en sers du savon noir,mais malgré le raitement de mes pommes de terre,elles font nouveau des feuilles ,mais certains ont encore le mildiou;Je ne vois pas ce que je peux faire de plus Traitement ;savon noir,prèle ,bicarbonate .Que faut il que j’ajoute.Merci

  4. Catherine (Douarnenez Bretagne)

    en Bretagne (donc habituer au mildiou sur les tomates) : quand la tige est attaquée essayer l’argile verte sur la tige en + de la décoction de prêle
    en prévention avant la pluie, j’arrose les pieds avec du purin d’orties

    1. nicolas (Toulouse)

      Bonjour catherine,
      Comment utilisez-vous l’argile verte sur les tomates ? Vous saupoudrez ? Vous faites une emplâtre ?

      Avatar de nicolas
      1. Catherine (Douarnenez Bretagne)

        Je fais un emplâtre sur la tige cela l’assèche.

  5. Chantal

    Désolée, le message est parti trop vite, erreur de manip.
    … et je souhaite à tous les meilleures récoltes possible.

  6. Anonyme

    Du côté de Nîmes, pas de grêle : pourvu que ça dure…
    Cette année le jardin profite des pluies fréquentes et pas de problème pour le moment sans rien faire de plus . C’est vrai qu’ici le vent est souvent pénible mais sèche vite les feuilles.
    Les courges, les tomates… proliferferent et sont déjà en haut des tuteurs avec des fruits partout. Je croise les doigts et

    1. jeanne (gard)

      Bonjour
      Sur Nimes aussi pareil que vous pas de maladies et belle vegetation plein de tomates .je vais essayer de réduire ‘l”arrosage = 1 arrosoir de 6 l par semaine au pied paillage important.j’espère que cela suffira .Bon jardin ..

  7. Marina (Bearn)

    Pas de grêle mais quelques signes de mildiou … j’avais traité en prévention il y a 8 jours avec prêle et consoude.
    Je vais refaire un traitement au purin de prêle. Ce qui m’ennuie c’est que la pluie revient …. Va t il être efficace ?
    Bon courage à tous les jardiniers … c’est un crève cœur de voir notre potager affaibli. Mais j’ai rattrapée plusieurs fois la situation alors …

  8. Benoît (cher)

    Bonsoir, pour moi, ce sont plutôt mes pommes de terre qui sont touchées, mildious + doryphores. J’essaye y’a recette demain (avec de la prêle des marais)

    1. marie (bretagne sud)

      Bonsoir,j’ai le même problème j’ai retiré toutes les feuilles traité avec bicarbonate,prèle ,je vais voir ce qu’il va se passer.

      Concernant les doryphores,j’ai mis purin d’ail et savon noir, le lendemain je n’en ai pas vue un seul.Par contre lorsque vous en voyez il faut les retirer,retirer les oeufs qui se trouvent derrière les feuilles

      1. Benoît (cher)

        J’essaye de faire ma cueillette de doryphores une fois par jour, voire deux. Ils ont l’air de se calmer. Deux traitements avec décoction de prêle ont l’air d’avoir redonné de la vigueur aux pommes de terre, les tomates restent en forme.

      2. Benoît (cher)

        Si les doryphores persistent, je tenterais bien le purin d’ail. Une recette personnelle ?

  9. jeanne (gard)

    Bonjour Nicolas
    je n’ai pratiquement que des pieds de tomates appéro qui partent dans tous les sens de mes semis; pas de mildiou.j’ai preparé une décoction de sauge prévue pour les tomates mais c’est les courgettes qui sont pleines de mildiou Est- ce que je peux y mettre cette decoction ? Toujours de mes semis puis plantés en pleine terre dejà 5belles courgettes je n’en reviens pas …mais ce mildiou va tout aneantir !
    Quoi faire Nicolas ?

    1. nicolas (Toulouse)

      Bonjour Jeanne,
      Les courgettes ne sont pas sensibles au mildiou. Ce doit être l’oïdium dont elles sont victimes.
      Comme préparation naturelle, le mieux c’est le bicarbonate de soude (1 càc diluée dans 1l d’eau).

      Avatar de nicolas
      1. jeanne

        Merci Nicolas .Toujours beaucoup de plaisir à vous lire le dimanche .Bon jardinage

      2. Kna

        Bonjour, le bicarbonate de potassium serait le plus recommandable pour préserver la vie du sol, les ions potassium ayant le même effet antifongique que le sodium alors que la potasse est bénéfique aux plantes. Recommandation de Did67, le potager du paresseux.

        1. Mana 56 (Vannes)

          ….C’est bien de le rappeler ! 👍

          1. jeanne

            Bicarbonate de soude ……..je vais tout arracher= épouvantables mes pauvres courgettes!!!du travail:issues de mes semis pour 5 courgettes !!!

      3. Michel Coquet (78790 – Septeuil)

        ici l’oïdium est un fléau dès la mi août.
        Cette année j’ai déjà relevé sa présence sur les courgettes entre autre.
        Dans le passé je n’ai guère obtenu de résultat sauf lors d’une pulvérisation avec du lait sur le feuillage faite au soleil.
        Qu’en pensez vous.

        1. jeanne

          Bonjour
          j’ai essayé la recette de Nicolas ( 1 c à c de bicarbonate dilué dans 1l d’eau )et j’ai sauvé mes courgettes .Ily a eu un temps d’arrêt mais c’est bien reparti

          1. Michel Coquet (78790 – Septeuil)

            moi aussi dans le passé j’ai tenté cette méthode sans grand résultat mais à l’époque j’ai retiré le feuillage qui était très atteint.
            Peut être ai-je commis une erreur

        2. nicolas (Toulouse)

          Bonjour Michel,
          Pas facile de savoir si le lait est vraiment efficace, on trouve des études qui vont dans les 2 sens !
          Mon “expert de référence”, Eric Petiot qui a publié plusieurs livres sur le sujet, préconise de la macération d’ail, qui agit grâce aux composés soufrés qu’elle contient.

          Avatar de nicolas
  10. Eric (TOULOUSE)

    Bonjour nicolas,

    Sacré temps oui sur notre région, mais pour l’instant pas de traces de mildiou. J’ai bien fait attention de ne jamais oté un gourmand pendant les périodes humides et j’ai oté toutes les feuilles qui pourraient toucher le sol au moment de la plantation. Je crois les doigts !

    Sinon, j’utiliserais une pulvérisation légère a base de souffre minéral dont les vapeurs sont antifongiques mais qui n’affecte pas au sol les mycorhizes, en tout cas beaucoup moins que la bouillie bordelaise.

    1. Mana 56 (Vannes)

      Bonsoir Éric, le soufre traite surtout l’oïdium, la tavelure et l’érinose de la vigne…. mais pas le mildiou ! Ne pas utiliser par fortes chaleurs.

  11. Anne-Marie (Alpes de Haute Provence)

    Bonjour Nicolas, mes plants de tomates (votre méthode) vont très bien : je les ai planté juste avant d’aller à la cure vers le 11 mai, avec une grosse épaisseur de paille et protégés par des cônes.
    A mon retour, au bout de 3 semaines, les plants avaient bien poussé et depuis j’ai sur un plant 3 fruits !
    Je suis dans le 04 à 600m d’altitude et il a eu (et il y a toujours) d’abondantes averses.
    Bien cordialement et encore merci pour votre accompagnement.

  12. Olga

    Ijecutive sous tunnel plastique. Il y a 2 ou 3 ans les plants de tomate et concombres ont été atteints par le mildiou .la pulvérisation d’une solution de bicarbonate de soude a été très efficace

  13. Corinne (TOULOUSE)

    bonjour, je démarre mon petit potager au sein d’un jardin partagé à Toulouse…
    contre le mildiou, que je n’ai pas encore repéré sur mes 8 pieds de tomates, mais je vais aller y regarder de plus près, un voisin m’a conseillé de percer les pieds avec un fil de cuivre: qu’en pensez vous? est ce que ça marcherait en prévention, en curatif? si oui peut on utiliser les fils que l’on trouve à l’intérieur d’une gaine électrique?
    merci pour votre conseil

    1. nicolas (Toulouse)

      Bonjour Corinne,
      Le mythe du fil de cuivre a la vie dure !!!
      Enfin ce n’est pas de votre faute comme vous démarrez, mais sachez que c’est une bêtise de blesser la plante avec un fil de métal, c’est une porte ouvertes aux maladies.
      Et en plus c’est totalement inefficace car le cuivre qui est le principe actif de la bouillie est sous la forme de sulfate de cuivre, ce qui est différent.

      Avatar de nicolas
      1. Corinne (TOULOUSE)

        merci Nicolas, je vais suivre votre conseil
        je me voyais mal faire ça en plus!

  14. Pascale (Puy de dôme)

    Bonjour Nicolas
    Pour l’instant il vont bien.
    Chez nous la pluie et présente mais elle tombe peu.
    J’ai espacer mes plants de tomates et je les ai mis à plusieurs endroit different au cas ou.
    J’ai mis des plants de tomates en pots je vais voir ce que cela va donner, l’avantage c’est que je peu les rentree ci trop de pluie.

  15. Jacques (Pyrénées Atlantiques)

    Bonjour Nicolas
    j’ai fabriqué un abri recouvert d’une bâche plastique transparente . Cette protection permet d’éviter que les plants se mouillent ainsi le mildiou ne s’y invite pas. Cela fait plusieurs années que je procède ainsi et le résultat s’est avéré positif. Cependant je n’hésite pas d’arroser mes tomates aux pieds en mélangeant tantôt du purin d’orties, tantôt du purin de consoude, tantôt du purin de prêle que j’achète en conditionnement de 1 litre dans des magasins de jardinerie.

  16. Frappier Isabelle (Vendée)

    Dans la serre les fleursde mes tomates tombent, elles sèchent la tige plie et elles meurent. Pas une seule tomate formée .🤔

    1. Jacques (Pyrénées Atlantiques)

      Bonjour Isabelle
      Avez-vous pensé à ouvrir votre serre si elle est fermée pour permette aux insectes pollinisateurs de faire leur travail de fécondation.

      1. Anonyme

        Oui elle est ouverte le jour et fermée la nuit.
        Je vais laisser ouvert la nuit aussi.
        Merci

    2. nicolas (Toulouse)

      Bonjour Isabelle,
      Pour compléter la réponse de Jacques, une des raisons connues pour lesquelles les fleurs des tomates tombent, c’est un sol trop sec, ce qui arrive souvent en serre comme c’est protégé des pluies.
      Arrosez-vous suffisamment en quantité pour que l’eau atteigne au moins les 30 cm de profondeur ?

      Avatar de nicolas
  17. Bollerot Carole (maine et loire)

    Bonjour, peut on appliquer la prele de manière préventive ?

    1. Mana 56 (Vannes)

      Bonjour Carole, oui bien sûr, cela va durcir les tissus du plant de tomate et freiner l’infestation du mildiou ainsi que d’autres maladies de la tomate.

  18. Maurice (Saone et Loire (près de Chalon sur Saone))

    Bonjour Nicolas, pour ma part ce n’est pas le mildiou qui attaque mes plants de tomates mais le champignon Didymella lycopersici = pied noir de la tomate. Les plants (15 à ce jour) sont attaqués dès le repiquage et les plants meurent rapidement. Cela fait 3 ans que cela dure et je n’arrive pas à m’en débarrasser. Mes plants sont sous serre et je les arrose au pied avec un arrosoir. je leur apporte régulièrement du pur jus de consoude. Lorsque les plants sont atteint je les retire ainsi que la terre infectée et je tente de remplacer les plants avec plus ou moins de succès. L’hiver dernier j’ai traité le sol avec de la chaux et arrosé pour faire pénétrer le produit. Cela n’a pas été efficace…Il semblerait qu’il n’y ait aucune solution à mon problème…à moins que tu aies une idée ?

    1. Mana 56 (Vannes)

      Bonjour Maurice, j’ai trouvé un site pour faire le diagnostic sur les maladies des tomates, (moi-même confrontée à une bizarre déformation des bourgeons, victime d’un traitement herbicide d’un agriculteur voisin) où il est dit pour votre cas que les pieds greffés de tomates seront préférables car le porte greffe est résistant au didymella lycopersici et qu’il est fortement conseillé de TOUT désinfecter à l’eau de javel….C’est beaucoup de travail, je vous souhaite bon courage !

      1. Maurice (Saone et Loire près de Chalon sur Saone)

        Bonjour Mana56, merci pour votre commentaire. Effectivement je suis les recommandations de l’INRAE et je désinfecte à l’eau de javel le transplantoir qui m’a servi à retirer les plants malades, la brouette de transport et les fils support des plants. Pour ce qui est des plants greffés, ils doivent avoir un porte-greffe de type KNVF. j’en ai acheté 3 cette année mais il n’y a aucune indication sur l’étiquette du type de porte-greffe. D’origine italienne, je mets une quarantaine de pieds de tomates afin de pouvoir faire des conserves de sauce, à 5€ le pied en moyenne cela chiffre vite…et je ne sent pas le courage de les greffer moi-même…

        1. Mana 56 (Vannes)

          …Connaissez-vous les mini mottes (bomottes) de chez BAUMAUX ? Ce sont des petits plants de tomates greffées (ou pas) hybrides ou pas, il y a beaucoup de choix et les prix sont variables. Voir les commentaires/échanges avec Yves dans “Mon potager au jour le jour” sur la plantation des tomates greffées, il en est très satisfait !👍

          1. Maurice (Saone et Loire près de Chalon sur Saone)

            Bonsoir mana56, je ne connaissais pas les bomottes. Si je compare avec un plant de tomate greffée Cornabel que j’ai acheté chez un horticulteur 5,90€, les 2 bomottes sont à 9,10€ soit 4,55€ pièce. L’idée de la bomotte est bonne, mais la différence de prix par rapport à un plant déjà bien développé est minime. Dommage mais merci pour l’information.

  19. bruno (occitanie)

    Bonjour Nicolas,
    Et bien, tout comme vous, je suis à la frontière espagnole (côté Méditerranée) et nous avons des orages chaque après-midi depuis près de 15 jours également. Bilan mauvais pour mes 200 pieds de pommes de terre pourtant positionnés en situation ensoleillée : le mildiou a attaqué méticuleusement chaque pied et je ne sais combien je vais en sauver…je m’acharne avec mes pulvérisations de bicarbonate de soude mais comme il pleut tout le temps, difficile de laisser le produit agir…à voir la suite…

  20. Philippe (Occitanie (Pyrenées Orientales))

    Bonjour,

    Hors la prêle quel autre produit naturel peut-on utiliser

    1. nicolas (Toulouse)

      Bonjour Philippe,
      La prêle se trouve de plus en plus en bidons prêt à l’emploi en jardinerie.
      Sinon il y a le bicarbonate de soude mais moins efficace.
      Vous trouverez sur le net quantité de recettes au sujet de comment l’utiliser sur les tomates.

      Avatar de nicolas
    2. Mana 56 (Vannes)

      Bonjour Philippe, j’utilise de la poudre de basalte volcanique, très riche en silice (+ de 40%) un vrai boosteur pour votre sol et du coup pour vos plantes. Voici une adresse parmi d’autres: https://www.plantezcheznous.com/produit/basalte-volcanique-pure/.

  21. Bernard (Aisne)

    Bonjour Nicolas bonjour à tous ,pour nous habitants de l Aisne pas de danger de mildiou pour l instant , cela fait un mois qu’ il n y a pas tombé une seule goutte d eau,j ai un petit problème néanmoins avec deux pieds de tomates sur les vingt que j ai repiqués ,en effet malgré qu ils atteignent tout les deux la cinquantaine de centimètres de haut,ils ne présentent qu’ une branche avec trois ou quatre fleurs et rien d autre , pas le moindre gourmand ou nouvelle branche en formation ça donne l impression que le haut des pieds en étaient cassés, c est la première fois que je vois cela .

    1. nicolas (Toulouse)

      Bonjour Bernard,
      Est-ce que ces 2 plants sont d’une variété différente des autres ?
      Ou sinon peut-être une malformation, ça arrive, la nature n’est pas parfaite.
      Chez moi j’en ai un comme ça (sur 19). Le seul de la variété Bloody Butcher.

      Avatar de nicolas
      1. Bernard (Aisne)

        Moi ce sont des noires de Crimée.

  22. Beatrice (Nouvelle Aquitaine ( Vienne))

    Bonjour Nicolas
    Pour ma part, je couvre mes pieds de tomates sous un genre de serre, ouvert au deux bouts
    Je relève les côtés quand il fait beau et pour accéder aux tomates et je referme si la pluie est annoncée
    Je suis partie 2 semaines en.vacances. J’ai laissé des bébé pieds et je suis rentrée pour trouver des pieds sur lesquels il y a du travail pour ne laisser qu’une branche
    J’ajoute que j’ai un arrosage automatique au goutte à goutte pour mon.potager
    Belle journée

  23. Anne Marie (Haute-Garonne.)

    Pour moi qui habite à 30km entre Toulouse et Albi, pas autant de pluie et d’orage. 40 pieds de tomates qui poussent mais je les ai mis plus tard cette année car problème de dos. Ils ne sont pas trop grands et pas de mildiou pour l’instant. Par contre pas de prêle autour de moi pour cette décoction. Dommage

  24. Brigitte (Hte Normandie Rouen)

    Comme je compatis Nicolas !!!! J’espère que le processus ne se propagera pas, et que vous obtiendrez une belle récolte.

    Ici, après quelques jours de canicule : pour nous 27° & 29 …
    nous avons eu notre première pluie hier soir, et l’orage serait attendu cette nuit. Mais heureusement, dès lundi, grosse chaleur qui sèchera l’humidité, ce qui, très égoïstement, et si j’ai bien compris, nous préserverait du mildiou … 🤞

  25. malou (alsace)

    Où trouver de la prêle ?
    Ici en Alsace , pas de pluie pour le moment, j’ai cependant fait un premier traitement au bicarbonate de soude et savon noir (à 5%) pour le moment les plants de tomate s’en donnent à coeur joie et j’ai du mal à ne conserver que deux branches pour éviter que les pieds ne soient trop touffus.
    Merci pour vos bonnes idées. Je ne peux pas faire beaucoup d’essais, je n’ai que quatre carrés, occupés par les stomates en été et de la mâche que je sème en automne

    1. nicolas (Toulouse)

      Bonjour Malou,
      La Prêle pousse dans les coins très humides, où la terre reste gorgée d’eau.
      Le seul endroit où j’en trouve près de chez moi c’est dans un ruisseau encaissé se jetant dans le lac de Flourens.

      Avatar de nicolas
      1. Alain 65

        Bonjour Nicolas
        En faisant du vélo le long de canal du MIDI, entre Villefranche de Lauraguais et port Lauraguais j’ai vu jeudi matin des grosses quantités de prêles : au bord de l’eau et dans un champ de tournesol

  26. Andre Souque (sud de Toulouse l'Ariège)

    Pour le moment malgré tous ces orages qui se sont produits tous les soirs l’ami mildiou ( si l’on peut dire) ne c’est pas manifesté, et quelques tomates prennent forme..
    Merci pour la décoction de prêle..

  27. alain du 65 (65)

    Bonjour Nicolas
    Étant dans le 65 j’ai eu le même invité au jardin sur les tomates isolées des pommes de terre et haricots vert nain « contenter »( les fleurs sont prêtes à sortir )
    J’ai préparé la décoction de prêles fraîches mercredi matin que j’ai mise en bouteille plastique à la cave
    Quand j’ai voulu l’utiliser vendredi après midi j’ai vu qu’elle commençait à fermenter : pourquoi ? Puis je l’utiliser? Peut on faire le traitement sur des feuilles humides le matin de bonne heure ?
    Merci Nicolas pour tous vos bons conseils
    Nota chez les voisins le mildiou a été immédiat et violant car les tomates étaient à côté des pommes de terre et dans des zones bien délimitées : le phénomène du vent est bien présent car les jardins sont protégés par des haut murs en cailloux

    1. nicolas (Toulouse)

      Bonjour Alain,
      La raison de la fermentation est sans doute une filtration pas assez fine. Il devait rester des particules de prêle dans le liquide, ce qui a déclenché la fermentation.
      Ce que j’ai trouvé de mieux pour filtrer, c’est un filtre à café dit “permanent” : ça a la même forme qu’un filtre à café en papier mais c’est en plastique et on peut le rincer après usage.

      Avec toutes ces préparations naturelles il n’y a pas vraiment de règles établies, alors si c’était moi oui je l’utiliserais mais il est impossible de savoir si la fermentation aura changé quelque chose ou pas…

      Même chose pour la pulvérisation sur feuilles humides ou sèches…
      Mon bon sens aurait tendance à dire qu’il faut attendre que les feuilles aient séché pour que la préparation ne soit pas diluée et pénètre bien.
      Mais comment faire si la pluie est ininterrompue ?

      Avatar de nicolas
    2. Mana 56 (Vannes)

      Bonjour Alain, à propos des décoctions dans le livre “PURIN D’ORTIE & COMPAGNIE” il est écrit: Elles ne se conservent que quelques heures, un à deux jours au maximum. Au delà, elles fermentent, s’acidifient et doivent alors être employées comme extraits fermentés qui eux se conservent une à deux années, en cubitainers dans la cave et à l’abri de la lumière où il est possible que ces extraits refermentent, alors une purge des gaz s’impose. Je ne vous donne ici qu’un très court extrait de ce livre que je vous conseille vivement…Bonne chance pour vos tomates !😉

      1. Mana 56 (Vannes)

        Bonjour Mana 56
        Merci pour votre retour
        A l’avenir j’utiliserai la décoction de prêle immédiatement

  28. Magalie B

    Bonjour,
    Petite question de novice : quand le plant est peu atteint (quelques feuilles comme sur la photo), peut-on couper les feuilles ? Est-ce que ça suffirait ?
    Beaucoup d’humidité ici en Haute-Savoie depuis plusieurs semaines et je viens de voir un pied de tomates atteint je pense.
    Merci beaucoup

    1. nicolas (Toulouse)

      Bonjour Magalie,
      J’avais oublié de le préciser (j’ai maintenant rectifié) mais oui il faut couper les parties atteintes le plus vite possible.
      Est-ce que ça va suffire ? Pas facile à dire, tellement les situations des uns et des autres sont différentes…

      Avatar de nicolas
  29. Sylvie (Région Est lyonnais)

    Bonjour, je suis de la région lyonnaise. Au mois de mai le potager a eu du mal à démarrer les températures n’étaient pas très élevées. Depuis début juin beau temps et certains jours temps lourd et orageux avec orage de fin de journée. Pour l’instant le mildiou ne s’est pas encore invité, mais du coup avec cette humidité je n’ose pas couper les gourmands.

  30. Maxime Pollet (lille)

    Bonjour je suis de Lille ici les températures sont en ce moment plus d’été que de printemps. Une petite pluie ce soir orageuse de prévu, qui pourrais faire du bien et dès demain on est reparti pour une semaine de grand soleil. Le potager se porte bien il est pailler avec un paillages special je ne ferais pas de pub ici mais tout amis jardinier l’ont adopté. J’espère que fin mai et juin seront aussi ensoleillés. la peur du jardinier et le mildiou je pense je ne veux pas revivre 2021. Bonne journée a tous. Cordialement maxime.

    1. Brigiotte (Hte Normandie Rouen)

      Eh bien c’est dommage ! Personnellement, j’aurais bien aimé connaitre ce paillage spécial, et je ne dois pas être la seule. ☺️
      N’est-ce pas un blog de partage ? 😄

    2. Maxime Pollet (lille)

      Si Nicolas m’autorise à dire la marque et au se le procurer je le dirais. En principe là pub pour une marque n’est pas tolérer sur le site.

Recevez mes conseils de saison dans votre boîte mail

Parce que ce n’est pas facile de réussir son potager naturel à tous les coups, je prépare pour vous chaque semaine un article ou une vidéo que vous recevrez le dimanche matin.

lm Général


Bonjour, je m’appelle Nicolas

Ma photo timbre carrée

Si vous voulez en savoir plus sur mon potager, cliquez ici pour lire mon histoire…