Les 5 légumes qui poussent dans ma plate-bande d'automne

53 comments on Les 5 légumes qui poussent dans ma plate-bande d'automne

Chaque année je prépare un potager d'automne/hiver et je voulais vous montrer son avancement.

Oh il n'est pas bien grand, en plus de la plate-bande de 3 mètres carrés que je vais vous montrer aujourd'hui, j'ai prévu une autre plate-bande de 2 m² de laitues d'hiver et 5 m² de choux.

Photo prise le 15 septembre. Je me sens un peu débordé avec tous ces plants à mettre dans une plate-bande de 2 mètre carrés.

Comme légumes, il y a des choux-raves (une variété hâtive), quelques betteraves (pas sûr qu'elles aient le temps de grossir avant l'hiver), un plant de blette.

Et aussi toutes sortes de salades : chicorée scarole, chicorée italienne dont j'aime beaucoup l'amertume, romaine et lombarde.

Je n'ai pas jugé nécessaire d'amender la terre car elle me semble encore avoir suffisamment de fertilité pour ces cultures peu exigeantes.

Il reste un peu de place pour un semis en pleine terre de radis et une plantation d'épinards, mais c'est une plante très sensible à la chaleur et si les températures ne veulent pas baisser, ce sera compliqué d'en avoir cet automne.

Vous reconnaîtrez la plate-bande où j'ai déterré les oyas la semaine dernière.
Toutes les cultures d'été étaient terminées sauf le plant de tomates que vous voyez.
Mais que sont donc ces tubes de couleur verte ? À vous d'essayer de le deviner !

Finalement j'ai paillé la terre avec des feuilles de consoude broyées. Comme cela la terre ne sera pas à nu pendant l'hiver et en se décomposant la consoude apportera un peu de matière organique.

Après avoir broyé tout ça, le volume a considérablement diminué et j'en avais juste assez pour pailler les 3 m² (plus un paquet de tiges qui n'ont pas été réduites).

Est-ce que vous avez deviné ce que sont ces objets sur la photo du milieu ?

Et chez vous, est-ce que le potager d'automne est rempli ?

Tous les dimanches matin, recevez mes conseils de saison dans votre boîte mail

Parce que ce n'est pas facile de réussir son potager naturel à tous les coups, je prépare pour vous chaque semaine :

  • un article pratique où je vous apprends une nouvelle technique de culture que vous pourrez appliquer chez vous,
  • ou une vidéo qui vous montre ce qui pousse maintenant dans mon potager (y compris les ratages et les leçons à en tirer).
lm Général

Un avis sur cet article ? Donnez-le ici :

Réponses

Les commentaires :
(les plus récents sont en premier)

  1. Pierre (ain (la dombes))

    JE PENSE QUE CE SONT LES RESTES D'UNE SERRE UNTILISES POUR AUTRE CHOSE

  2. sabrina (Bretagne Rennes)

    Bonjour Nicolas,

    Ma consoude est devenue blanche je pense que c'est l'oidiom, puis-je quand même la mettre sur mes parcelles nues afin que les feuilles se décomposent.

    Merci d'avance pour votre réponse et vos précieux conseils !

    Sabriba

    1. Mana 56 (Vannes)

      Bonjour Sabrina ou Sabriba😂! je pense qu'il n'y a aucun problème de contagions car chaque plantes a son propre oïdium si c'est ce que vous craignez. Chaque espèce a sa propre forme d'oïdium : c'est à dire que celle qui touche la vigne ne touchera pas le rosier, etc....

  3. Jean Baptiste RIGAUD (Aude (Hounoux))

    les tubes verts sont surement les supports de la protection hivernale .

  4. Broussal Angel (Gers Occitanie)

    Bonjour, je me suis laissé tenté par de jeunes plants d'artichauts blanc sur le marché.
    Dois je les planter en pleine terre maintenant ou attendre que l'hiver soit passé ?
    Je suis au sud de la Loire dans le Gers.
    Merci par avance de vos avis éclairés.

    1. Broussal Angel (Gers Occitanie)

      Les tubes vert sont je pense des supports pour filets ?

    2. nicolas (Toulouse)

      Bonjour Angel,
      Dans les régions au climat doux en hiver (ce qui est votre cas), vous pouvez les planter en automne, en septembre-octobre. Offrez-leur un sol riche en compost.

      Avatar de nicolas
      1. Broussal Angel (Gers Occitanie)

        Entendu, merci beaucoup.

  5. Gilbert (En charente)

    Bonjour NICOLAS.
    Pour les tuyaux verts ,je pense a un systeme d arrosage gouttes a gouttes.

  6. Anne (Belgique)

    Je pense à des perchoirs pour oiseaux afin de récolter leurs déjections et ainsi disposer d'un engrais naturel !!!

    Une petite inquiétude à vous partager au sujet de la consoude : pour l'intérêt de leur taux de potasse, je compte en pailler mes plants de fraisiers.
    Seulement, je lis que la consoude contient des substances hautement toxiques pour le foie humain. Ces substances, dispersées dans la terre, ne risquent t'elles pas d'être absorbées par les racines et donc par les fraises et au final par moi-même ?

    1. nicolas (Toulouse)

      Bonjour Anne,
      Heureusement la terre a un rôle d'épuration pour beaucoup de toxines naturelles, sinon il ne resterait plus aucun être vivant sur cette planète ! 😉
      J'ai trouvé un article, plutôt un "pavé" extrêmement bien documenté. Sa conclusion au sujet de la consommation de feuilles fraîches est je cite : "de ne pas dépasser de 9 vieilles grandes feuilles par jour.".
      Pour ceux qui auraient envie de tout lire : https://www.leveilsauvage.fr/2017/07/24/peut-on-manger-la-consoude/

      Avatar de nicolas
  7. Didier (haute-Garonne.)

    Bonjour Nicolas, je pense que vous allez monter une mini serre qui ressemble à une petite cabane. Pour ma part cela fait déjà quelques années que j’utilise cette mini serre au printemps. J’ai bien reconnu les tubes pour l’ossature. Je vous souhaite une bonne journée, merci pour vos conseils. Didier

    1. nicolas (Toulouse)

      Bravo Didier, c'est bien ça !
      Puis-je vous poser une question : comment avez-vous fait pour l'arrimer au sol et qu'elle ne s'envole pas quand il y a du vent fort ?

      Avatar de nicolas
      1. Didier BERNADY (Toulouse)

        Bonjour Nicolas, pour maintenir cette serre,en plus des sardines vendues avec, j'ai posé sur l'ossature interne au sol des dalles de béton (20x20) et fait de même à l'extérieur pour maintenir la toile bien tendue, tout simplement.. Par vent fort ça bouge un peu mais ça tient comme le roseau,
        cordialement, Didier

      2. Anne-Marie (Essonne)

        Bonjour Nicolas et Didier, j'ai aussi ce genre de mini serre que j'utilise encore depuis 3 ans en guise d'armoire à tomates comme dit mon mari.
        Elle ne contient que 2 plants en plus du "tomatorium" d'une vingtaine de pieds.
        Je fais tenir cette mini serre en l'attachant aux arbres qui sont autour, en plus des gros cailloux qui la tiennent au sol.
        Et elle est bâchée d'un plastique transparent car j'ai remarqué qu'au bout de 2 ans elle prend l'eau !
        Amitiés.

        1. Didier BERNADY (Toulouse)

          Bonjour Anne Marie, bonjour Nicolas. Pour ma part cette mini serre n’a tenu que 3 ans ; Pourtant démontée pour l’hiver et remis en place au printemps. Effectivement la toile et surtout ses coutures ne tiennent pas sans parler de la fermeture éclair de la porte ou de ses fenêtres qui se désagrègent aux intempéries. Bref ! j’ai renoncé à en acheter une autre. Ses tubes en fer me serviront comme d’éventuels tuteurs. Pour l’avenir Je pense investir dans une serre alu et polycarbonate un petit peu plus grande qui, je l’espère, durera un peu plus dans le temps.
          Cordialement, Didier

          1. nicolas (Toulouse)

            Bonjour Didier,
            Oui je ne me fais pas trop d'illusions sur la durabilité de la bâche. Quoique, je possède depuis une dizaine d'année la "petite soeur" de cette serre sous la forme d'une serre de balcon (même système de tubulures qui s'emboîtent) et je n'ai dû changer la bâche qu'une fois.

            Avatar de nicolas
    2. Elisabeth (Clermont/l'Herault)

      C’est aussi à quoi je pensais mais je ne comprends pas pourquoi il y a 2 rangées de tubes

  8. Marie Anne (Nord-Dauphiné)

    J"ai arraché des plants de fraisiers d'un carré, des poireaux que j'avais laissé monter en graines pour le plaisir des insectes ainsi que des blettes.

    Depuis des poireaux et des blettes sont sortis. Puis-je les laisser en place en les éclaircissant ?

    Avec la place restante je voudrais semer des épinards et de la salade ou de la mâche. Mais le sol après les fraisiers a besoin d'être nourri. Je dispose de fumier de cheval récent mais risque-t-il de brûler mes plants. Sinon que puis-je mettre pour être efficace rapidement ?

    Merci d'avance.

    1. nicolas (Toulouse)

      Bonjour Marie-Anne,
      Effectivement le fumier frais est à éviter car il brûlerait les jeunes plants.
      Oui vous pouvez laisser en place les petites poireaux et blettes. Les poireaux résistent sans problème au gelées, les blettes un peu moins mais si elles sont petites, elles ont plus de chance de survivre.
      Vous pouvez tout à fait faire les semis prévus. Ces légumes ne sont pas gourmands et peuvent se contenter des restes de fertilisation des fraisiers, surtout qu'à cette période la terre est encore chaude et l'activité microbienne élevée, tout ceci participe à une bonne fertilité.
      Il y a juste les poireaux qui sont des légumes plus gourmands et vous pourriez étaler une petite couche de compost à leur endroit.

      Avatar de nicolas
      1. Anonyme

        Bonjour,

        Merci pour votre réponse

        Cordialement

Recevez mes conseils de saison dans votre boîte mail

Parce que ce n'est pas facile de réussir son potager naturel à tous les coups, je prépare pour vous chaque semaine un article ou une vidéo que vous recevrez le dimanche matin.

lm Général


Bonjour, je m’appelle Nicolas

Ma photo timbre carrée

Si vous voulez en savoir plus sur mon potager, cliquez ici pour lire mon histoire…