Plantation des tomates greffées

On distingue le point de greffage : c'est le point beige sur la tige. Il ne faut pas que ce point soit enterré sous la surface du sol pour éviter que la partie du dessus (le greffon) fasse ses propres racines. Toute l'énergie apportée au plant doit venir des racines du porte-greffe.

Je suis plutôt content des résultats des greffages de tomates que j'ai faits cette année. J'ai utilisé la méthode en fente que j'ai décrite dans cette brève. Sur un total d'une dizaine de plants, toutes les greffes ont pris sauf une. Je trouve le greffage en fente plus facile et bien plus fiable que les autres méthodes comme la greffe à l'anglaise ou la greffe au cure-dent.

Cette semaine j'ai planté une partie de mes plants au potager : ceux de la première série semés début mars et ceux de la 2ème série semés mi-mars. Il reste ceux semés début avril qui doivent encore grandir un peu.

Une vue générale des deux premières plates-bandes de tomates que j'ai plantées. Sous les cagettes ce sont les semis de carottes (en rubans faits maison).

Et chez vous, les tomates sont-elles plantées ? Il vaut mieux ne pas traîner car si une période de canicule devait arriver début juin comme l'année dernière, des plants qui auront eu le temps de bien s'enraciner la traverseront en souffrant moins du manque d'eau.

Un avis sur cet article ? Donnez-le ici :

Réponses

Les commentaires :
(les plus récents sont en premier)

  1. Yves (Bourgoin-Jallieu proche Lyon)

    Bonjour,
    Pour éviter les mauvaises surprises concernant le greffage, personnellement toutes les années fin mars j'achète chez Beaumaux des petits plants greffés appelé bomottes. Ils sont livrés dans un contenant par 2 pour un prix raisonnable. J'achète différentes variétés permettant d'avoir un bon choix plus ou moins précoces.
    Ensuite je les mets dans des pots en terre cuite diamètre 20 cm en serre. Cette année vu la température je les ai mises en place au potager début mai.
    Dans les pots elles sont devenues fortes et d'une hauteur de 30 cm environ.
    Dans ces conditions pas de problème de reprise et aucune perte.
    L'investissement de départ et largement compenser par la certitude de réussite.
    En plus ces plants greffés de professionnels sont
    beaucoup plus productifs et résistants aux maladies.

    1. Mana 56 (Vannes)

      Bonjour Yves, merci pour votre partage d'expériences avec les bomottes que je connais mais pas les greffées, aussi j'en profite pour vous demander votre avis sur les tomates que vous avez trouvé les plus savoureuses. J'ai semé l'an dernier les variétés GOURMANSUN et ROSA DE BARBASTRO, la première étant résistante au mildiou (Pi) je vous les recommande, elles sont très bonnes. La HONEY MOON, bonne sans plus, a un "look" parfait, on dirait une tomate en plastique ! Je teste cette année la BUFFALO PINK...Aucune tomate n'est greffée car j'ai eu malheureusement la certitude de ratage !!! 😟

      1. Yves

        Bonsoir Mana,
        Merci pour votre demande.
        Cette année ma commande comportait les variétés suivantes. ( pour chacune d'elles 2 bomottes).
        Ananas, cœurdetoro excellentes
        Bawole serce, ,gourmansun , tayo ,lovers lunch, farandole, cornabel.( de bonnes qualités)
        Gigantomo ,très bonne et très grosse .
        Sinon, chacun apprecie en fonction de ses propres goûts .
        J'ai constaté avec le recul que les greffées étaient beaucoup plus productives, des pieds plus forts et résistants bien mieux au mildiou.
        A la plantation, sous chacun des plants je met des feuilles de consoude + d'ortie + fumier de cheval + compost.
        L'ensemble de ma plantation est mise sous une protection plastique pour la pluie afin de limiter les maladies.
        Si vous le souhaitez je peux vous envoyer quelques photos de ma structure faite en bambous et de mes plants de tomates 2022 très réussies malgré les canicules successives.
        Dans ce cas me transmettre votre adresse email.
        En espérant vous avoir donné quelques infos qui me sont que personnelles. et restant à votre disposition.
        Cordialement

        1. Mana 56 (Vannes)

          Bonjour Yves, j'espérai bien une réponse (malheureusement rare chez plusieurs blogueurs) mais pas aussi rapide et je vous en remercie ! C'est certain, je commanderai pour 2024 des variétés greffées comme TAIYO (saveur umami) GIGANTOMO, CŒURDETORO...etc, ce n'est pas le choix qui manque mais la place. J'ai aussi un abri pour les plus fragiles, il commence à fatiguer et quelques photos de votre construction m'intéresse. Je vous souhaite d'en voir/avoir de toutes les couleurs...dans le bon sens du terme ! mariannearmand56@gmail.com

  2. alain

    alain78
    Bonjour Nicolas et à tous

    on attend un peu de rafraichissement cette semaine, je vais donc attendre le 22 mai pour planter les tomates ( 25 pieds en bouteilles très bien)
    un petite question bête : on dit de ne pas trop perturber la micro-faune de la terre, mais quand on creuse de 20 ou 25 cm pour planter les tomates, on est bien obligé de retourner la terre, non?

    bonne récolte future à tous

    1. nicolas (Toulouse)

      Bonjour Alain,
      Il ne faut pas être plus royaliste que le roi ! 😉
      Les quelques vers et microbes qui seront dérangés s'en remettront vite.

      Avatar de nicolas
      1. alain

        OK je me doutais de ta réponse

        bonne continuation

        et merci pout tout

  3. Cathie (Montpellier)

    Bonjour Nicolas ! Cette année j’ai perdu quasiment tous mes semis de tomates et poivrons… (technique de la bouteille). La mouche du terreau en est à l’origine MAIS c’est parce que j’ai trop arrosé ! J’ai eu des WE d’absence où j’avais peur que mes plants manquent d’eau donc j’ai mis de l’eau au fond de mes boîtes IKEA sans en enlever le surplus. Les moucherons se sont développé et ont grignoté toutes les racines !! Heureusement que ce n’était pas la première fois que j’en faisais sinon je renonçais… J’ai du acheter tous mes plants chez l’horticulteur. Ils sont plantés (Montpellier) depuis le 1er mais pour les tomates puis j’ai planté les autres légumes dans les deux dernières semaines. J’attends un peu pour les melons, pastèques et patates douces que la terre se réchauffe après les orages de ces derniers jours.
    Moralité : arroser oui mais avec parcimonie !!

    1. nicolas (Toulouse)

      Bonjour Cathie,
      Je compatis pour vos plants...
      Ce qui a joué en leur défaveur, c'est d'être en plus restés dans une pièce sans doute peu ventilée (les professionnels installent toujours des ventilateurs au-dessus de leurs semis en intérieur).
      J'ai déjà laissé baigner des tomates dans de l'eau mais dehors sur la terrasse et elles le supportent bien.

      Avatar de nicolas
      1. cathie (Montpellier)

        Ils étaient dans une chambre assez grande mais effectivement peu aérée... Je ferai mieux l'année prochaine ! Merci pour votre réponse !

  4. Mana 56 (Vannes)

    Bonjour Nicolas et à tous les greffeurs, je lis que tu es un champion, belle réussite côté greffage et moi aussi...MAIS côté ratage ! J'ai récidivé mes essais, greffes droites, en biais, par rapprochement, je pense avoir compris le problème, terreau trop humide pour les porte-greffes, ils n'ont pas du tout aimé...Donc rendez-vous à l'année prochaine. En revanche j'ai eu plus de chance en greffant 2 variétés différentes de pommes sur 1 pommier. Impossible de planter les tomates, les températures sont assez douces mais beaucoup trop de vent, elles attendent et la jardinière aussi !

Bonjour, je m’appelle Nicolas

Si vous voulez en savoir plus sur mon potager, cliquez ici pour lire mon histoire…