La période du PLEIN ÉTÉ au potager

74 comments on La période du PLEIN ÉTÉ au potager

Dans cette vidéo, tournée fin juin, vous découvrirez tout ce qui s'est passé dans mon potager dernièrement.

Au sommaire :

  • La période du "Plein été" : comment la reconnaître et à quoi faut-il veiller ?
  • Les récoltes du moment : des salades aux feuilles géantes et l'utilisation de la consoude comme plante-engrais.
  • Ce qui pousse maintenant : préparer ses légumes d'hiver et des nouvelles des semis de carottes en rouleaux.
  • L'organisation des cultures : les filets d'ombrage
  • Les problèmes (sans solution cette fois) : les punaises vertes sur mes tomates.

Voici quelques détails pour compléter ce que vous avez pu voir dans la vidéo

Les repères phénologiques

La période du "Plein été" commence à la floraison du tilleul, de la lavande, au mûrissement groseilles, et au fauchage du blé dans les champs.

Cela se produit fin juin / début juillet, avec une avance de quelques semaines pour les régions du sud ou un décalage dans l'autre sens pour les régions du nord ou de l'est de la France.

Les choses que vous avez vues dans la vidéo

  • Les batavias résistantes à la chaleur : variétés 'Canasta' et 'Vérano'
  • Pour se procurer la même consoude que moi (la plus productive et celle qui ne se ressème pas partout au jardin)
  • Le filet d'ombrage (50% d'occultation)

Si vous avez des questions sur ce que vous venez de voir dans la vidéo, je me ferai un plaisir d'y répondre dans les commentaires !

Souvent, vous êtes plusieurs à me poser la même question. Alors je vous invite d'abord à lire les derniers commentaires, pour voir si je n'y ai pas déjà répondu !

Tous les dimanches matin, recevez mes conseils de saison dans votre boîte mail

Parce que ce n'est pas facile de réussir son potager naturel à tous les coups, je prépare pour vous chaque semaine :

  • un article pratique où je vous apprends une nouvelle technique de culture que vous pourrez appliquer chez vous,
  • ou une vidéo qui vous montre ce qui pousse maintenant dans mon potager (y compris les ratages et les leçons à en tirer).
lm Général

Vous aimerez peut-être lire ces articles :

Un avis sur cet article ? Donnez-le ici :

Réponses

Les commentaires :
(les plus récents sont en premier)

  1. Catherine

    Merci Nicolas pout vos articles toujours très intéressants, et pour vos conseils. Merci également d'avoir mis les coordonnées du site où vous avez commandé vos voiles d'ombrage, parce que justement j'y pensais depuis quelque temps, mais ne savais pas où les trouver. J'ai pût bénéficier d'une promotion grâce à votre article je pense, et donc je vous en remercie. Je les ai installés hier et j'en suis enchantée. Ils ont l'air solides et de bonne qualité. ça sera mieux que les draps que je mettais faute de mieux. Merci pour tout et bonne journée.

  2. Anne-Marie

    Bonjour Nicolas et les jardiniers,
    Merci pour toutes ces infos, c'est ma 2ème année potagère et bien qu'ayant perdu toutes mes tomates l'an dernier à cause du mildiou, cette année elles sont toutes en cages et sous abris divers : 2 armoires à tomates pour 2 pieds chacune, construction de 2 tunnels par mon mari et enfin "parapluies" à tomates mais là je suis mitigée car lorsque les tomates grandissent elles sont trop serrées dans ces "parapluies" lorsqu'il pleut. Pourtant le principe est sympa.
    Mais je voudrais surtout vous parler des voiles d'ombrage. Mon potager est plein sud et bien que dans l'Essonne, il y fait très chaud aussi. J'ai trouvé des toiles d'ombrage qui filtrent 60 % des rayons du soleil et baissent la température de 10° ou plus.
    Je n'ai aucune action chez eux ni même de parrainage mais je pense que certains parmi vous seront intéressés : https://fr.jardins-animes.com/toile-ombrage-3x3m-avec-mousquetons-pour-tonnelle-p-4279.html
    Pas besoin de tonnelle, juste bien enfoncer les piquets qui sont vendus à part : https://fr.jardins-animes.com/mat-fixation-voile-ombrage-240m-acier-p-2608.html.
    Mes tomates, choux, blettes, betteraves et autres fenouils et ficoïde glaciale ont l'air de bien apprécier. Et moi aussi quand il fait trop chaud et que je suis dessous pour récolter.
    Amicalement,

    1. nicolas (Toulouse)

      Bonjour Anne-Marie,
      Pour l'Essonne, une occultation de 60% du soleil ça me paraît énorme !
      Habituellement, on préconise 50% dans la moitié sud de la France et 30% dans la moitié nord.
      Vos légumes-feuilles vont tout de même pousser, mais je m'inquièterais un peu pour les légumes-fruits qui ont quand même besoin d'une certaine quantité de soleil et de chaleur.

      Avatar de nicolas
      1. Anne-Marie

        Mille mercis Nicolas !
        Je croyais bien faire et vais donc illico retirer cette toile d'ombrage qui, il est vrai, semble plutôt destinée aux tonnelles et pergolas.
        J'apprécie beaucoup vos formations que j'essaie de pratiquer, avec bonheur, le plus possible et j'apprécie énormément votre réponse particulière.
        Encore MERCI.

  3. Michèle

    Merci Nicolas pour vos précieux et réguliers conseils,, c'est super!
    Avec la canicule les tomates souffrent sous serre, ici dans les Vosges hier il y avait plus de 50 degrés, alors je voudrais savoir si un appenti , juste un toit incliné ouvert de chaque côté ne serait pas la solution pour donner la chaleur, de l'air et pas de pluie aux tomates??
    Pour ma part, j'ai semé mes tomates en godets, elles sont plantées dans le jardin, mais les orages vont blesser les feuilles, mes voisins ont des serres mais la chaleur y est insoutenable
    Merci pour votre réponse et si un appenti vous semble une bonne solution, je ferai cela l'année prochaine
    A bientôt

    1. nicolas (Toulouse)

      Bonjour Michèle,
      Oui tout à fait un simple abri suffit car le but, ce n'est pas d'augmenter la température mais de protéger de la pluie.
      Vous trouverez de nombreux exemples d'abris grâce à cette recherche Google : https://www.google.fr/search?q=carr%C3%A9+abri+tomates&tbm=isch&tbo=u

      Avatar de nicolas
  4. Florence

    Merci pour cette vidéo Nicolas, j'aime beaucoup les regarder et comme ton jardin me semble beau !
    Moi je n'en suis qu'à ma 2ème année de potager et avec la période de canicule qu'on a en ce moment en Auvergne c'est pas donné ! Mais j'apprends beaucoup et j'ai beaucoup de plaisir à faire des semis et à regarder pousser.
    Une petite question sur le purin d'orties que j'ai fait : l'odeur est vraiment épouvantable sans doute à cause de la chaleur et je crois que je vais l'utiliser très vite. Est-ce que je peux en épandre sur la terre là où je n'ai encore rien planté pour m'en débarrasser ? Et puis-je en mettre par exemple au pied d'un cognassier qui est un peu fatigué ou d'un vieux prunier ?

    1. nicolas (Toulouse)

      Bonjour Florence,
      Leur faire du bien je ne sais pas, mais en tous cas cela ne pourra pas leur faire de mal... à condition de diluer quand même le purin (à 20% par exemple).
      Une autre possibilité c'est de le vider sur le tas de compost.

      Avatar de nicolas
      1. Anne

        Purin d'ortie sans odeur. Au moment où on le fait, mettre du petit lait (à partir d'un pot de fromage blanc égoutté) avec l'eau. Ainsi la fermentation est lactique.

  5. Josiane

    Comme toujours tres intéressant
    Un seul souci ce matin je ne retrouve pas votre vidéo sur le semis de carotte dans le rouleaux d papier toilette
    Merci de me donner la piste
    Cordialement

  6. Samuel

    Bonjour Nicolas,
    Toujours ravi de suivre tes vidéos !
    Pourrez tu rappeler la variété de pois croquants anglais et où les commander stp. Je n'arrive pas à retrouver la vidéo où tu en parle. Merci

    1. nicolas (Toulouse)

      Bonjour Samuel,
      Les voici : https://www.graines-baumaux.fr/213699-pois-croquant-nain-lusaka.html
      Je les trouve toujours aussi bons !

      Avatar de nicolas
  7. Emery

    Bonjour, quant aux chenilles du choux, on peut poser les gourmands des tomates directement sur les choux: l'odeur éloignerait le papillon. A tester, cela ne coûte pas cher. En deux mots: quel est votre avis sur la paille des champignonnières pour le paillage?

    Merci beaucoup

    1. nicolas (Toulouse)

      Bonjour Emery,
      Savez-vous de quoi est faite cette "paille" ?
      De la vraie paille ou autre chose ?
      Parfois j'en ai vu qui utilisaient de la sciure pour faire pousser les champignons.

      Avatar de nicolas
  8. Daniel

    Où se procurer vos graines de Batavia CANASTA et/ou VERANO ?

    1. nicolas (Toulouse)

      Bonjour Daniel,
      Vous les trouverez chez les semenciers par correspondance : Baumaux pour la Canasta et Graines del Païs pour la Vérano.
      J'avais fait un article sur les semenciers ici : https://potagerdurable.com/comparatif-des-meilleurs-sites-internet-de-vente-de-semences-peu-ordinaires

      Avatar de nicolas
  9. martine-j

    toujours précis original et intéressant merci

  10. Annik

    Je vais poser peut être une question idiote:
    en Savoie l'été est frais et pluvieux et je me demandais si je ne pouvais pas refaire une plantation de petit pois mange tout?
    Qu'en pensez vous?

    1. nicolas (Toulouse)

      Bonjour Annik,
      Ça peut certainement se tenter !
      Vous avez raison de vouloir profiter des spécificités de votre climat.
      Il y a du positif dans toutes les régions.

      Avatar de nicolas
  11. Bertrand

    Bonjour Nicolas,
    Merci pour cette vidéo ; à chaque fois de très bonnes idées à prendre !
    Avez-vous un lien svp pour fabriquer le "réservoir d'eau" sous vos salades ?
    Merci beaucoup !
    Très bonne journée,
    Bertrand

    1. nicolas (Toulouse)

      Bonjour Bertrand,
      Voici l'article : https://potagerdurable.com/potager-en-carre-reserve-d-eau-wicking-bed/

      Pensez à lire aussi les commentaires sous l'articles, je réponds à des questions en donnant des informations complémentaires.

      Avatar de nicolas
  12. charles

    Sous la serre faut-il solenniser les fleurs de tomates au pinceau quand il n'y a pas d'insecte ?
    Des maraichers mettent des bourdons.

    1. nicolas (Toulouse)

      Bonjour Charles,
      Les fleurs des tomates sont à la fois mâles et femelles. Pas besoin de pinceau donc, mais juste secouer de temps en temps les plants pour remplacer la vibration causée par les bourdons ou par le vent.
      Certains utilisent une brosse à dents électrique : https://jardinierparesseux.com/2016/08/08/pollinisez-vos-tomates-avec-une-brosse-a-dents/

      Avatar de nicolas
      1. Mana 56

        Bonjour Nicolas, faut-il le faire matin et soir comme le brossage des dents ?!? ....je plaisante, merci pour l'astuce, je prendrai une brosse "soft". A dimanche !

Recevez mes conseils de saison dans votre boîte mail

Parce que ce n'est pas facile de réussir son potager naturel à tous les coups, je prépare pour vous chaque semaine un article ou une vidéo que vous recevrez le dimanche matin.

lm Général


Bonjour, je m’appelle Nicolas

Ma photo timbre carrée

Si vous voulez en savoir plus sur mon potager, cliquez ici pour lire mon histoire…