Comment planter les poireaux pour avoir plus de blanc

259 comments on Comment planter les poireaux pour avoir plus de blanc

Ce qu'on aime dans le poireau c'est le blanc ! Je vais vous montrer une technique qui permet d'avoir des blancs de poireaux très longs et bien tendres. En les plantant maintenant, en mai-juin, vous aurez des poireaux bons à récolter pendant tout l'automne.

Plus tard, vous pourrez aussi planter en août des poireaux d'hiver, qui résistent au gel et se consomment durant tout l'hiver.

Comme d'habitude, cliquez sur les photos pour les agrandir.

La séparation des plants

Semés il y a 2 mois, ils ont la taille d'un crayon
Semés il y a 2 mois, ils ont la taille d'un crayon

Le plus simple, c'est d'acheter des plants de poireaux au marché ou à la jardinerie. Vous n'aurez pas le choix de la variété mais elle sera logiquement adaptée à la saison.

J'ai arrêté de faire mes propres semis de poireaux parce que c'est long (2 mois). Et si c'est pour avoir des résultats identiques aux plants achetés, eh bien je préfère utiliser mon temps à autre chose.

Un bon trempage pour pouvoir démêler les racines
Un bon trempage pour pouvoir démêler les racines

Souvent, les racines sont complètement emmêlées et il est impossible de séparer les jeunes poireaux sans risquer de les casser.

Ca y est, les plants ont été séparés
Ca y est, les plants ont été séparés

Le truc : faites tremper toute la motte pendant une demi-heure dans un seau rempli d'eau.

L'habillage des plants

Cela s'appelle "habiller" les plants
Cela s'appelle "habiller" les plants

Séparez chaque plant individuellement. Parfois, il faut tirer un peu si les racines sont serrées, mais ça finit par venir.

Maintenant, il vous faut habiller les plants, c'est à dire raccourcir au sécateur les feuilles d'un côté, et les racines de l'autre.

A quoi sert l'habillage ?

  • Réduire les racines va provoquer la naissance de nombreuses autres radicelles qui vont aider le plant à s'enraciner.
  • Diminuer la longueur des feuilles a pour effet que le plant va évaporer moins d'eau, donc le plant ne risquera pas de se dessécher.
  • Un plant plus court est plus facile à manipuler et à positionner correctement dans son trou de plantation.
Maintenant, ils seront beaucoup plus faciles à planter !
Maintenant, ils seront beaucoup plus faciles à planter !

Comment procéder ? C'est très simple : prenez une dizaine de plants dans la main, alignez-les pour que tous les bulbes (la partie renflée juste avant les racines) soient au même niveau.

Puis coupez les racines à 2 cm et coupez de l'autre côté environ la moitié du feuillage vert.

Après cela, vous obtiendrez une série de plants qui font tous la même taille.

La plantation des poireaux

Voici maintenant l'astuce qui permet d'avoir de très longs blancs de poireaux : à l'aide de la serfouette, creusez un sillon bien profond, entre 10 et 15 cm.

Au fur et à mesure de la croissance des poireaux, vous reboucherez petit à petit ce sillon avec de la terre, ce qui vous assurera d'avoir une grande partie du poireau qui va blanchir sous la terre.

Les poireaux se plantent à 6 cm de profondeur et à 10 cm d'intervalle sur le rang.

Les trous se font au plantoir ou avec n'importe quel outil pointu. Si la terre est trop sèche et s'écoule dans le trou avant que vous n'ayez eu le temps de mettre le poireau, il suffit d'arroser le fond du sillon auparavant et la terre sera un peu plus collante.

Une fois que tous les plants sont en terre, ajoutez une couche d'environ 3 cm de compost.

Un sillon bien profond, c'est la clé du succès
Un sillon, c'est la clé du succès

Plantez profond !
Plantez profond !

Le poireau est un gourmand
Du compost car le poireau est un gourmand

Comme toujours, de l'eau après la plantation
Comme toujours, de l'eau après la plantation

Pour assurer une bonne croissance aux poireaux

Pour maintenir la terre humide au pied des poireaux, paillez-le généreusement.

De temps en temps, un arrosage au purin d'ortie (dilué à 20 pour cent) leur fera le plus grand bien.

Après quelques semaines, les poireaux auront déjà grandi. Otez le paillis et rebouchez le sillon avec la terre avoisinante. Les blancs vont commencer à grossir. N'oubliez pas de remettre le paillis.

Encore quelques semaines plus tard, buttez les poireaux, c'est à dire ramenez de la terre à leur pied pour que le blanc soir encore plus long.

Et voilà le résultat

Récolte après l'hiver
Récolte après l'hiver

J'espère que cet article vous aura donné l'envie d'avoir des poireaux dans votre potager. Je trouve qu'ils ont un goût beaucoup plus fin que les poireaux du commerce, surtout dans une recette où c'est la vedette, comme les poireaux vinaigrette.

Tous les dimanches matin, recevez mes conseils de saison dans votre boîte mail

Parce que ce n'est pas facile de réussir son potager naturel à tous les coups, je prépare pour vous chaque semaine :

  • un article pratique où je vous apprends une nouvelle technique de culture que vous pourrez appliquer chez vous,
  • ou une vidéo qui vous montre ce qui pousse maintenant dans mon potager (y compris les ratages et les leçons à en tirer).
lm Général

Vous aimerez peut-être lire ces articles :

Un avis sur cet article ? Donnez-le ici :

Réponses

Les commentaires :
(les plus récents sont en premier)

  1. Michelle

    Bonjour Nicolas, j'ai semé des poireaux (en récipient assez profond), ils sont sortis rapidement et grandissent bien. Est-ce que je peux les éclaircir un peu avant la replantation (ils ont 15 jours) car ils sont assez rapprochés les uns des autres ? Merci à toi

    1. nicolas (Toulouse)

      Bonjour Michelle,
      Oui tout à fait c'est même conseillé.
      Pour qu'ils puissent atteindre la grosseur d'un crayon avant d'être replantés, il ne faut pas qu'ils soient serrés. Un espacement de 4 cm en tous sens, c'est bien.

      Avatar de nicolas
  2. Lepage Anne-Marie (Sud de la Belgique)

    Bonjour Nicolas, je suis super découragée. Pour la deuxième fois j'ai planté des poireaux dans mon potager. La première fois (il y a longtemps) ils ont été mangés des vers. Cette fois, j'ai bien respecté tous vos conseils et ils ont bien poussé malgré la sécheresse. J'étais contente et il y a environ 3 semaines j'en ai arraché quelques uns qui présentaient bien. Ce matin, je vais en arracher et c'est l'horreur, ils sont attaqués par des vers, impossible de faire quoique ce soit avec. C'est très décevant et mon engouement pour le potager s'en trouve bien mal d'autant plus que les carottes c'est pareil. Je ne sais pas comment font les autres mais moi, je réussi mieux les fleurs que les légumes. Je vais les arracher mais est-ce que je peux les laisser sur place comme vous le conseillez ou les brûler à cause des larves qui risquent de proliférer et attaquer mes futurs légumes ?

  3. Jean Pierre

    Merci pour c'est article je vais planter mes poireaux tout de suite.

  4. Aurélia

    Bonjour,
    Merci pour vos articles très clairs pour débuter.
    J'ai semé des poireaux en avril et je les ai repiqués en juin. Malheureusement ils sont restés tous petits et tous fins. Puis-je les laisser en place durant l'hiver et est-ce qu'ils ont une chance de grossir ? Merci d'avance pour vos conseils.

  5. Michelle

    Bonjour Nicolas, à la plantation des poireaux je les aient retaillés bien sûr, mais faut-il les raccourcir plusieurs fois pendant la période de pousse ? Merci

  6. Yves

    On peut encore améliorer la profondeur de la plantation des plants de poireaux en utilisant une grelinette dont on va planter les dents verticalement au fond du sillon creusé avec la serfouette. La distance entre les dents est de 10 cm et correspond à l'espace nécessaire aux poireaux. On peut, ensuite, butter les poireaux au bout d'une quinainze de jours et recommencer cette opération 15 jours après. Le résultat est formidable, il permet de planter les poireaux très rapidement et d'avoir des fûts conséquents!

  7. Jean-luc

    Merci pour cet article intéressant.
    Juste un détail qui pourra t’aider à la plantation: les poireaux poussent sur un plan les feuilles en opposition. Il est simple de repérer la disposition et de les planter avec les feuilles en parallèle par rapport au pied suivant comme cela ils ne se chevauchent plus.
    Sur ta photo ils se télescopent voilà petit conseil d’un vieux jardinier

    1. Dominique

      Merci pour ce conseil né d'une belle observation. Je penserai çà vous en repiquant mes poireaux.
      La jardinière que je suis apprécie beaucoup ce conseil d'un vieux jardinier. Bien cordialement.

  8. Mottez laurence

    Merci pour ces bons conseils !
    Depuis 2 ou 3 ans, je n’ose plus planter de poireaux à cause de la mouche du poireau qui fait des ravages!
    Existe-t-il une technique pour éviter la mouche du poireau ?

    1. patrick

      une fois les poireaux habillés,il faut les laisser reposer au sol a l'ombre pour les faire durcir ce qui les protege de la mouche

  9. christine

    Merci , je vais retenter car j'avais arrêté de mettre des poireaux car ils étaient attaqués par le vert du poireau .Peut-on prévenir pour l'éviter ? Merci à vous .

    1. François

      Bonjour,
      Depuis quelques les années, je pose un voile anti-insectes sur mes poireaux (acheté chez Jardinet, site web) et plus de vers du poireau ou de teignes. Ce filet est tendu sur des arceaux, il faut qu’il soit posé bien étanche. sinon la mouche pénètre dessous. Je désespérais d’avoir des poireaux véreux, c’est terminé !
      Je vais acheter du plant ces jours-ci et les repiquer dans la semaine.

      1. christine

        François,
        Merci , je vais tenter avec un voile .

      2. Karine

        Bonjour 👋 je suis totalement novice en potager j ai donc bien suivi tous vos conseils ! Et je vous en remercie beaucoup ! J ai une petite question par rapport au voile anti insecte : je vais l installer maintenant , et jusqu a quand s il vous plait ?

  10. ELSA

    Merci Nicolas pour ces conseils que j’ai suivi. J’ai mangé cet hiver le vert du poireau au fur et à mesure et ensuite j’ai fait du poireau vinaigrette. Mais pas assez vite car les derniers poireaux sont montés. Pour les poireaux plantes ensuite je m’y suis moins bien prise parce que j’avais certainement planté de l’ail et quand j’ai voulu, pour avoir plus de blanc, replanter plus profondément mes poireaux, je me suis rendu compte qu’il y avait un mélange. Comment savoir maintenant ? J’avoue que j’ai encore du mal à m’organiser au potager. J’ai optimisé le petit espace et ça a très bien marché mais par contre quelquefois j’ai du mal à m’y retrouver du coup…surtout pour, ail, oignons et poireaux.

Recevez mes conseils de saison dans votre boîte mail

Parce que ce n'est pas facile de réussir son potager naturel à tous les coups, je prépare pour vous chaque semaine un article ou une vidéo que vous recevrez le dimanche matin.

lm Général


Bonjour, je m’appelle Nicolas

Ma photo timbre carrée

Si vous voulez en savoir plus sur mon potager, cliquez ici pour lire mon histoire…