Mon palmarès des tomates 2014

90 comments on Mon palmarès des tomates 2014

C'est la 4ème année que je publie en fin d'été un bilan très personnel sur les différentes variétés de tomates que j'ai fait pousser. Si ça vous intéresse, vous trouverez les liens vers les comptes-rendus des années passées à la fin de l'article.

Cette année, mes tomates ont eu quelques déboires et ce n'est pas à cause d'une maladie !!!

Je vais vous expliquer aussi pourquoi je continue à utiliser des cages à tomates dans certains cas.

Au programme également le résultat de ma comparaison entre la conduite sur une tige ou sur plusieurs tiges.

Je vous présenterai pour finir deux variétés anciennes que j'ai testées pour la première fois cette année.

Une année 2014 à la météo mitigée

Après un printemps à peu près équilibré (mon potager se trouve en région toulousaine), l'été fut plutôt atypique pour la région. Pendant tout juillet et août, nous avons eu un temps maussade, frais et pluvieux.

Ce qui fait que pour la première fois depuis que je fais pousser des tomates, je n'ai pas eu besoin d'arroser une seule fois mes plants !

Faute de chaleur, les tomates ont mis plus longtemps à mûrir, mais finalement les récoltes et le goût étaient au rendez-vous.

Retour sur les cages

Mise en place de la cage
Mise en place de la cage

Variété cerise 'Katinka'
Variété cerise 'Katinka'

L'année dernière, j'avais essayé pour la première fois de guider quelques-uns de mes plants de tomates dans des cages cylindriques faites avec du grillage à grosses mailles (à la place du tuteur classique).

Cela m'avait permis d'expérimenter aussi la non-taille des plants. Vous pouvez relire l'article, sa conclusion était que le système de cage est plus adapté aux variétés de tomates qui ne se taillent pas comme les tomates-cerises.

Donc cette année je n'ai mis en cage que des variétés cerise et je trouve que c'est beaucoup plus pratique pour soutenir les tiges qui partent dans tous les sens.

Test comparatif tomate cerise ancienne contre hybride F1

Variété cerise 'Sungold F1'
Variété cerise 'Sungold F1'

Tant que j'en suis aux tomates cerises, j'ai voulu comparer cette année deux variétés cerise de couleur orange : la 'Katinka Cherry' avec la 'Sungold F1'.

 

 

Voici les résultats que j'ai eus dans mon potager. A votre avis, peut-on les généraliser ?

  • Semis le 19 mars, plantation le 8 mai.
  • Précocité : pour les deux variétés, la première tomate a été récoltée le 7 juillet (l'été a été particulièrement frais, vous vous souvenez ?).
  • Productivité : à peu près identique, les plants de tomates cerises étant généralement assez volubiles. Je n'ai procédé à aucune taille. Pas de tuteurs mais des cages pour soutenir les tiges.
  • Sensibilité aux maladies : aucune maladie à déplorer.
  • Sensibilité à l'éclatement : après ma déconvenue de l'année 2013, j'ai fait très attention à ne pas trop arroser cette année (en fait pas du tout puisque la pluie a suffi).
  • Durée de la récolte : à ce jour (nous sommes le 12 octobre), j'en récolte encore une petite poignée tous les jours.
  • Le goût : c'est le critère le plus important pour moi. La 'Katinka' n'est pas loin mais c'est la 'Sungold F1' qui est la plus juteuse et la plus sucrée en bouche.

 

A l'ombre des grands chênes, ça pousse moins bien
A l'ombre des grands chênes, ça pousse moins bien

J'avais prévu aussi de vous présenter un match entre d'autres tomates anciennes et leurs équivalentes hybrides, mais la culture a tourné court car je n'avais pas fait attention aux grands chênes qui bordent mon potager et qui faisaient de l'ombre jusqu'à 13 heures !

Je remets ça à l'année prochaine. Heureusement, l'autre moitié de mes plants de tomates était exposée au plein soleil, et nous allons voir maintenant les différentes manières dont je les ai taillés.

Comparaison entre la taille sur une tige, plusieurs tiges et à l'Algérienne

Merci à Romain de m'avoir donné l'idée de faire ces essais. L'année dernière, il avait consigné ses propres expériences sur son blog.

J'ai donc planté deux pieds de chacune des variétés suivantes (ce sont pour moi les incontournables parmi les tomates anciennes) : 'Ananas', 'Noire de Crimée' et 'Valencia'.

J'ai procédé à trois types de taille

  • Taille sur une tige : seule la tige principale est conservée. J'ai pincé absolument tous les gourmands.
  • Taille sur plusieurs tiges : en plus de la tige principale, j'ai laissé se développer 3 ou 4 autres tiges. Certaines sortaient du sol, d'autres étaient issues des premiers gourmands (ceux situés le plus bas possible).
  • Taille à l'Algérienne : la tige principale est coupée nette deux bouquets de fleurs au-dessus du premier gourmand, que l'on laisse ensuite se développer et jouer le rôle de la tige principale. On peut répéter la chose plusieurs fois. Voici un lien vers des explications un peu plus imagées.

Et voici les résultats de la comparaison

Tomate 'Ananas' sur plusieurs tiges
Tomate 'Ananas' sur plusieurs tiges

Ananas taillée sur une tige

Première récolte le 24 juillet

Dernière récolte : le 4 septembre

Plus petit fruit : 80 grammes

Plus gros fruit : 430 grammes

Nombre de fruits récoltés : 9

Poids total de la récolte : 1 kg 740

Maladies : pourriture de quelques fruits à maturité

Ananas sur 6 tiges

Première récolte le 30 juillet

Dernière récolte : le 2 octobre

Plus petit fruit : 200 grammes

Plus gros fruit : 400 grammes

Nombre de fruits récoltés : 12

Poids total de la récolte : 3 kg 560

Maladies : pourriture de quelques fruits à maturité

Taille à l'Algérienne
Taille à l'Algérienne

Noire de Crimée taillée à l'Algérienne

Première récolte le 1er août

Dernière récolte : le 3 septembre

Plus petit fruit : 400 grammes

Plus gros fruit : 400 grammes

Nombre de fruits récoltés : 4

Poids total de la récolte : 1 kg 600

Maladies : aucune

Noire de Crimée sur 5 tiges

Première récolte le 21 juillet

Dernière récolte : le 3 octobre

Plus petit fruit : 130 grammes

Plus gros fruit : 390 grammes

Nombre de fruits récoltés : 22

Poids total de la récolte : 4 kg 530

Maladies : coups de soleil dégénérant en pourriture

Valencia sur une tige

Première récolte le 24 juillet

Dernière récolte : le 4 octobre

Plus petit fruit : 70 grammes

Plus gros fruit : 300 grammes

Nombre de fruits récoltés : 11

Poids total de la récolte : 2 kg 130

Maladies : aucune

Valencia sur 4 tiges

Première récolte le 26 juillet

Dernière récolte : encore 2 tomates presque mûres le 12 octobre

Plus petit fruit : 90 grammes

Plus gros fruit : 550 grammes

Nombre de fruits récoltés : 32

Poids total de la récolte : 7 kg 135

Maladies : aucune

Quelles informations peut-on en tirer ?

De gauche à droite, Valencia et Ananas
De gauche à droite, Valencia et Ananas
  • Précocité des fruits : pas de différence cette année. Il y a eu un retard généralisé à cause du début d'été pourri.
  • Grosseur des fruits : il est communément admis que plus il y a de tiges, moins les tomates sont grosses. Pourtant je n'ai pas remarqué de différence marquée chez moi.
  • Nombre de fruits : directement proportionnel au nombre de tiges ! Et tant qu'il y a de la nourriture au pied (du compost), la production suit !
  • Maladies : les coups de soleils étant imprévisibles, il est difficile de s'en protéger. En fin de saison, il est normal que la plupart des pieds soient un peu malades puisque je n'utilise ni traitements chimiques, ni bouillie bordelaise.
  • Taille à l'Algérienne : un fiasco ! Je comprends maintenant l'origine du nom ! Il faut vraiment avoir des étés chauds et longs pour que le plant ait le temps de se développer suite aux étêtages successifs !
  • L'année prochaine, je vais bien sûr privilégier la taille sur plusieurs tiges. Cela donne des plants plus larges et moins hauts (1 m 20 maximum), ce qui est un avantage supplémentaire dans la région toulousaine où le vent souffle en rafales qui peuvent être assez violentes.

Nouvelles variétés

'Pêche Jaune' à la peau duveteuse
'Pêche Jaune' à la peau duveteuse

'Summer Cider'
'Summer Cider'

Cette année j'ai essayé deux variétés anciennes que je ne connaissais pas. Malheureusement toutes les deux ont (mal) poussé dans la partie qui était à mi-ombre, alors les résultats seront à confirmer l'année prochaine.

'Pêche Jaune' : petite tomate (taille cocktail) à la peau mate et presque duveteuse. J'ai trouvé son goût sympa mais inhabituel. Il n'est pas facile à décrire : je dirais entre sucré et musqué.

'Summer Cider' : j'ai voulu essayer cette grosse tomate orange pour concurrencer l'indétrônable 'Ananas' mais j'ai été plutôt déçu car elle est trop acide pour moi.

Quelques déboires à cause des oiseaux et du soleil

Moisissure après un coup de soleil
Moisissure après un coup de soleil

Après plusieurs semaines de temps mitigé début juillet, le plein soleil a fait une apparition subite et cuisante, c'est le moins qu'on puisse dire. Résultat : des coups de soleil sur plusieurs belles tomates prometteuses ! Normalement les fruits peuvent s'en remettre mais cette année avec l'humidité, de la moisissure s'est développée sur les cicatrices.

Dégâts causés par...
Dégâts causés par...

les merles
les merles

Un nouveau fléau a fait son apparition dans mon jardin : c'est la première année que les merles se sont attaqués aux tomates. Elles étaient complètement défigurées. Heureusement ils ne pouvaient atteindre que les tomates les plus basses car il leur faut avoir les deux pattes sur terre pour marauder ainsi.

Projets pour 2015

Cornue des Andes
Cornue des Andes

En priorité, je veillerai à la bonne exposition des plants. Je compte refaire de la 'Green Zebra' pour sa couleur surprenante.

Comme expérience, j'ai envie de comparer la même variété déclinée sous trois formes : ancienne, hybride F1 et greffée. Ce sera la 'Cornue des Andes' que l'on trouve facilement dans les jardineries.

Si vous avez envie de faire les mêmes essais dans votre potager, ça serait intéressant de partager nos résultats. J'attendrai vos mails avec impatience !

En guise de conclusion

Voilà, j'espère que cet article assez long vous aura apporté quelques idées pour l'année prochaine. Chaque région et chaque potager étant différent, je vous demande de ne pas suivre à la lettre tout ce que je fais mais d'expérimenter les choses par vous-même.

Je sais que le mildiou a fait beaucoup de ravages cette année et on en a déjà parlé.

Mais aujourd'hui dans les commentaires, j'aimerais plutôt que vous nous fassiez découvrir des variétés anciennes peu connues.

En avez-vous cultivé ? Qu'en avez-vous pensé ?

Et si vous avez des questions sur la taille des tomates, n'hésitez pas !

Tous les dimanches matin, recevez mes conseils de saison dans votre boîte mail

Parce que ce n'est pas facile de réussir son potager naturel à tous les coups, je prépare pour vous chaque semaine :

  • un article pratique où je vous apprends une nouvelle technique de culture que vous pourrez appliquer chez vous,
  • ou une vidéo qui vous montre ce qui pousse maintenant dans mon potager (y compris les ratages et les leçons à en tirer).
lm Général

Vous aimerez peut-être lire ces articles :

Un avis sur cet article ? Donnez-le ici :

Réponses

Les commentaires :
(les plus récents sont en premier)

  1. Patricia (nantes)

    Clair net et precis. Merci beaucoup
    Où acheter les meilleures graines en ligne. Mi mars déjà !

  2. bernard

    J ai vu dans les textes de quelques uns qu ils pratiquent le semis en bouteille !
    De quoi s agit il ?quels en sont les avantages !!!
    Merci pour vos reponses

    1. nicolas (Toulouse)

      Bernard,
      Il s'agit d'une technique que j'ai mise au point pour avoir des plants avec un volume de racines beaucoup plus important que dans un godet classique.
      L'avantage c'est que les plants seront plus vigoureux une fois plantés dans le potager, donc plus résistants face aux maladies.
      L'idée, c'est de jouer sur la propriété qu'ont les tiges des tomates : toute portion de tige sur laquelle on rajoute de la terre va émettre de nouvelles racines.
      On va dont utiliser la profondeur de nos bouteilles pour remonter le niveau du terreau au fur et à mesure que le plant va grandir.
      Au final, on obtiendra des plants avec un système racinaire très développé.

      Avatar de nicolas
  3. Jocelyn

    Bravo et merci NICOLAS, c'est plus qu'une passion- je m'y suis mis cette année NOIRE DE CRIMEE COEUR DE BOEUF et MARMANDE j'ai de beaux fruits (plants mis en terre aprés les saints de glace) nous sommes le 9/7 malgré un ensoleillement exeptionnel je trouve les fruits dur et long a murir. Est-ce normal ou suis-je impatient. J'arrose tous les 2 jours, j'ai appliqué sur chaque pied marc de café et coquille d'oeuf pas de trace de mildiou pour l'instant

  4. Stephan

    Bonjour Nicolas,
    Je vous remercie pour vos articles toujours aussi passionnants les uns que les autres!..
    Ma question : quel est le meiileur ensoleillement pour les tomates?
    Plein sud? Est? Mi-ombre? ....
    En vous remerciant,

  5. Yves

    Qui ne cherche pas, ne trouve pas. Bravo Nicolas!

  6. Danielle

    Bonjour
    Moi une année j’avais de très belles tomates en Normandie
    Je suis partis en vacances en rentrant j’ai eu le désagréable surprise de voir toute les tomates malades
    Sauf un pied pour le sauver j’ai essayé j’ai mis un verre de javel diluer dans 10l d’eau que j’ai arroser entièrement
    Mon pied de tomate a été superbe
    C’était en 2002
    Depuis j’arrose mes tomates
    Quand elle sont bien enracinée
    Avec la javel je n’ai plus jamais de maladie

  7. Lyse

    Merci pour ces conseils. Je vais essayer les "cages" pour mes tomates cerises car quand elles partent dans tous les sens c'est un peu la galère pour les récolter.
    Je vais donc suivre ces précieux conseils car je gardais les tiges mais j'avais un doute sur le bien fondé de ma méthode. J'espère que cette année sera meilleure que l'année dernière car il a fait trop chaud chez nous (Corse) et je n'ai presque rien récolté.
    Je vous tiendrai au courant

Recevez mes conseils de saison dans votre boîte mail

Parce que ce n'est pas facile de réussir son potager naturel à tous les coups, je prépare pour vous chaque semaine un article ou une vidéo que vous recevrez le dimanche matin.

lm Général


Bonjour, je m’appelle Nicolas

Ma photo timbre carrée

Si vous voulez en savoir plus sur mon potager, cliquez ici pour lire mon histoire…