Mes graines sont-elles encore bonnes ?

46 comments on Mes graines sont-elles encore bonnes ?

Quand il nous reste des sachets de semences entamés les années précédentes, on se demande si les graines sont encore bonnes ou non.

Il y a bien une date de péremption qui figure sur chaque sachet, mais j'ai remarqué qu'elle n'était pas toujours fiable : parfois la date est valide mais le semis ne va pas germer, et parfois c'est le contraire, les graines sont périmées et les légumes vont bien sortir.

Dans cet article, vous allez découvrir un test très simple à faire pour savoir à coup sûr si vos graines sont encore bonnes ou pas.

Je vous montre cela dans une vidéo, et vous trouverez des détails dans la suite de l'article.


La vidéo

La faculté germinative d'une semence dépend de plusieurs facteurs, comme l'âge des graines, les conditions de stockage (température, humidité).

Quand on a des doutes, le meilleur moyen c'est de faire un test de germination. C'est très facile et je vais vous expliquer en détail les différentes étapes.

Attention, je ne dis pas qu'il faut tester systématiquement toutes ses graines chaque année ! Ce serait beaucoup trop fastidieux. Pour ma part, je teste uniquement les semences qui ont une date de péremption proche ou dépassée, et dont il reste une bonne quantité de graines dans le sachet.

On passe à l'action

Matériel nécessaire :

  • Une soucoupe ou une petite assiette,
  • un sachet congélation,
  • une feuille d'essuie-tout,
  • des ciseaux,
  • un stylo-bille,
  • un vaporisateur d'eau,
  • et bien sûr, les graines à tester.

Marche à suivre pour les petites graines

Par "petites graines", j'entends les graines qui ne font pas plus de quelques millimètres : salade, carotte, tomate, chou, radis...

  1. Découper un carré d'essuie-tout légèrement plus petit que la soucoupe ou l'assiette.
  2. À l'aide du stylo-bille, noter le nom de la variété dans un coin du carré. On a tellement vite fait d'oublier qui est qui, surtout si on fait plusieurs tests au même moment.
  3. Bien humidifier le carré avec le vaporisateur d'eau. Il faut qu'il soit complètement détrempé pour faciliter la germination.
  4. Poser le carré d'essuie-tout dans la soucoupe.
  5. Y déposer délicatement 10 graines de la semence à tester. Pourquoi 10 graines exactement ? Ce sera plus facile ensuite pour calculer le taux de germination.
  6. Enfermer la soucoupe dans un sachet congélation. Replier le côté avec l'ouverture sous la soucoupe. Avec le poids de celle-ci, l'humidité ne pourra pas s'échapper du sachet. N'ayez crainte, les graines n'ont pas spécialement besoin d'air pour germer.
  7. Placer la soucoupe dans un endroit tempéré et pas trop sombre. Le dessus du réfrigérateur est idéal car c'est un lieu de passage fréquent dans la cuisine.

Marche à suivre pour les grosses graines

Par "grosses graines", j'entends les graines qui font un demi-centimètre et plus : courgette, pois, haricot, potiron, épinard...

Vous allez voir que nous allons procéder autrement au niveau du morceau d'essuie-tout et de la température.

  1. Découper un carré d'essuie-tout légèrement plus grand que la soucoupe ou l'assiette.
  2. À l'aide du stylo-bille, noter le nom de la variété dans un coin du carré.
  3. Bien humidifier le carré avec le vaporisateur d'eau.
  4. Poser le carré d'essuie-tout dans la soucoupe.
  5. Sur une moitié du carré (pas au milieu), déposer 10 graines de la semence à tester.
  6. Replier l'essuie-tout sur lui-même, en recouvrant les graines. Celles-ci se retrouvent donc avec une épaisseur d'essuie-tout en-dessous et une épaisseur par-dessus. En effet, pour bien germer, les grosses graines ont besoin de bien être entourées par l'humidité.
  7. Enfermer la soucoupe dans un sachet congélation. Replier le côté avec l'ouverture sous la soucoupe.
  8. Placer la soucoupe dans un endroit tempéré et pas sombre.
  9. Au niveau de la température, je conseille de mettre la soucoupe à un endroit un peu plus chaud, l'idéal étant 23 à 25°C. En effet, la plupart des légumes à grosse graine poussent en été et ont donc besoin de plus de chaleur pour démarrer. Si c'est l'hiver, vous pourrez placer vos soucoupes sur le chauffe-eau, sur la chaudière ou sur un radiateur.

Surveiller la germination

Maintenant il ne reste plus qu'à attendre que les graines veuillent bien germer.

Cela peut aller très vite pour certains légumes : 2 jours pour les radis ou les choux, et jusqu'à 10 jours pour les carottes ou le persil.

C'est pour cela qu'il ne faut pas oublier de vérifier très régulièrement les soucoupes. Tous les jours ou tous les deux jours au maximum.

Si le sachet est bien étanche, il n'y a normalement pas besoin de ré-humidifier l'essuie-tout. Mais si vous sentez au doigt que cela devient un peu sec, n'hésitez pas à donner un coup de vaporisateur.

Si au bout de 10 jours vous ne voyez toujours aucun germe sortir des graines, vous pouvez arrêter là. Les graines ne sont plus viables et peuvent être jetées.

Calcul du taux de germination

Vous allez maintenant comprendre pourquoi je vous ai demandé de semer exactement 10 graines sur le morceau d'essuie-tout.

Nous allons compter le nombre de graines qui a germé sur les dix, mais ne le faites pas tout de suite lorsque vous voyez que les premiers germes sont sortis. Il vaut mieux attendre encore 2 ou 3 jours pour laisser une chance aux autres de germer.

Une fois le moment venu de compter, le calcul du taux ed germination est tout simple :

  • Si toutes les graines ont germé (10 sur 10), le taux de germination est de 100%.
  • Si 8 graines ont germé, le taux sera de 80%.
  • vous me suivez ?
  • Et si seulement 3 graines ont germé sur les 10, le taux sera de 30%.

Comment interpréter ces taux ?

Eh bien on considère dans le milieu des semenciers qu'un bon taux de germination est compris entre 85% et 100%. Donc si vous avez 8, 9 ou 10 graines qui ont germé, c'est tout bon !

Entre 50 et 60%, on va dire que c'est un taux moyen. Le sachet de graines est encore utilisable, mais il faudra penser à semer plus dru que normalement. Surtout pour des semis en pleine terre au potager, les conditions idéales n'étant pas toujours au rendez-vous pour que les graines germent rapidement.

Et si on tombe à 20 ou 30%, on considère que le taux est vraiment mauvais et que cela ne vaut plus le coup de semer les graines.

Mais ne les jetez pas pour autant ! Si ce sont des légumes à feuillage comestible, vous allez pouvoir récolter un excellent mesclun (jeunes feuilles) en faisant un semis très dru dans un coin du potager. Le mesclun sera encore meilleur si vous semez à la volée un mélange de plusieurs légumes : salades bien sûr mais également roquette, épinard, betterave et pourquoi pas des choux aussi.

Les erreurs à ne pas faire

Erreur n° 1 : la germination démarre puis s'arrête parce que l'essuie-tout a séché. Dans ce cas, le test est à recommencer car les graines sont probablement mortes de soif ! D'où l'importance de jeter un coup d'œil tous les jours.

Erreur n° 2 : vous testez de grosses graines mais la germination ne se produit pas. Il faut veiller à ce que les grosses graines soient bien enveloppées par 2 épaisseurs d'essuie-tout humide : une en-dessous et une au-dessus. Sinon l'atmosphère sera trop sèche pour qu'elles germent.

Erreur n° 3 : ne pas respecter la bonne température de germination : les graines de légumes "bien de chez nous" (choux, laitues, pois…) germent bien entre 15 et 20°C car cela correspond à leurs conditions naturelles. Par contre pour les légumes d’origine tropicale (tomates, concombres, haricots…) ce ne sera pas suffisant, ou alors ils mettront très longtemps à germer avec risque de pourriture des graines.
Pour ces légumes, il faut trouver un endroit un peu plus chaud (22 à 25°C) dans la maison : dessus du réfrigérateur, salle de bain etc…
Ou bien investir dans un petit tapis chauffant spécial semis, qui vous servira également pour les “vrais” semis de ces mêmes légumes.

Erreur n° 4 : s'y prendre trop à l'avance. Pour des graines que vous allez semer seulement à l'automne (de la mâche par exemple), c'est inutile de faire des tests de germination en janvier. Les graines vont continuer de vieillir et même si elles germent bien maintenant, rien ne prouve qu'elles germeront encore dans 8 mois. Je pense qu'il ne faut pas dépasser 3 ou 4 mois, par exemple c'est OK de tester en janvier des graines de haricots qui seront semées en mai.

Quelques astuces pour terminer

  • Souvent on a plusieurs sachets à tester avec des semences de différents légumes. Pour gagner de la place, on peut tout à fait regrouper 3 ou 4 lots de 10 graines sur un seul carré d'essuie-tout. À condition que ce soient de petites graines, parce que les grosses risqueraient quand même d'être à l'étroit. On veillera bien sûr à bien écrire les noms des variétés au stylo.
  • Si on n'a pas de sachets congélation sous la main, une bonne alternative, c'est le film étirable. Il est bien étanche et transparent pour surveiller la germination.
  • Pour faire un grand nombre de tests en même temps, je montre dans la vidéo un système composé de 2 couvercles de bacs en plastiques transparents (genre Ikea). On peut y mettre une quinzaine de carrés d'essuie-tout à la fois.
  • Une question que l'on me pose souvent : une fois le test de germination réussi, peut on mettre ces graines germées en terre ? La réponse est oui mais il faut le faire très délicatement pour ne pas briser la fine racine. Et les chances de succès sont plus grandes si on le fait sans attendre, dès que le germe est visible. Cette pré-germination est une technique qui peut être appliquée à de nombreux semis : pois, carottes, etc...

Voilà nous arrivons à la fin de cet article. Si vous avez des questions sur les tests de germination, posez-les-moi dans les commentaires et je vous répondrai en détails.

Tous les dimanches matin, recevez mes conseils de saison dans votre boîte mail

Parce que ce n'est pas facile de réussir son potager naturel à tous les coups, je prépare pour vous chaque semaine :

  • un article pratique où je vous apprends une nouvelle technique de culture que vous pourrez appliquer chez vous,
  • ou une vidéo qui vous montre ce qui pousse maintenant dans mon potager (y compris les ratages et les leçons à en tirer).
lm Général

Vous aimerez peut-être lire ces articles :

Un avis sur cet article ? Donnez-le ici :

Réponses

Les commentaires :
(les plus récents sont en premier)

  1. Pascal Brelier

    Bonjour, très bon conseil et astuces. J'ai envie d'essayer sur des graines de melon ? Encore merci.

  2. Anonyme

    Super ! Ça re motive pour s’occuper du jardin Ça aide à se projeter Merci

  3. eveline (lozère)

    Merci Nicolas ta vidéo est très pédagogique....moi qui débute en jardinage
    c'est vraiment idéal d'être guidée comme tu le fais !

  4. colette (finistère)

    super bien expliqué ! merci !!!

  5. pascal (Nord-Est (Reims))

    Bonjour.
    Je vais tester votre méthode, ça me donnera déjà une indication à éliminer quand elles ne germent pas lors des semis, mais je recherchais la réf. d'une sonde qui mesure l'hygrométrie de la terre dont vous parliez au début et je ne parviens pas à la retrouver sur votre site .
    Très bon article comme toujours, habitant le nord-est, la démangeaison de semer dure plus longtemps ...On serre les freins...
    Salutations

    1. Mana 56 (Morbihan)

      Bonsoir Pascal, ce que vous recherchez s'appelle un hyDromètre, à une lettre près on peut se tromper ! Voici le mien très simple, mais il y en a de plus sophistiqués: https://fr.jardins-animes.com/testeur-humidite-pour-plante-p-497.html. Vous pourriez tenter un semis de laitues précoces dans un châssis ou tunnel, ces semences n'ont pas besoin de beaucoup de chaleur pour germer (à partir de 7°) et si c'est raté la perte est modeste vu le nombre de graines par sachet !

      1. Pascal

        Bonsoir Mana.
        Merci pour l'adresse je viens de le commander.Et je vais tenter le semis de laitues j'ai effectivement beaucoup de graines récoltées en 2022.En ce qui concerne par contre l'orthographe de l'appareil je suis désolé Mana mais c'est bien un hygromètre avec lequel on mesure le taux d'hygrométrie relative ou absolue, la confusion est courante même sur des sites à cause peut-être de hydraulique, croyez-en un ancien technicien en climatisation...Bonnes récoltes pour 2023 , Mana .

        1. Mana 56 (Morbihan)

          ...Ah bon ?!? j'ai compris (à tort) que vous vouliez un instrument pour mesurer l'humidité de la terre = l'HYDROMÈTRE et non l'humidité relative dans une pièce = l'HYGROMÈTRE. L'appareil que vous avez commandé ne va pas convenir. Nicolas possède bien un hydromètre. Merci bien pour les futures récoltes !

  6. maryse paris (Nord sud ouest)

    Merci, votre article est très enrichissant pour moi débutante. C'est parti pour l'expérience. Amicalement

  7. Alexandre (Majorque)

    je pensais que la plupart des graines germaient mieux dans le noir ... ???

    1. nicolas (Toulouse)

      Bonjour Alexandre,
      Je ne suis pas spécialiste en botanique, mais il me semble que ce sont surtout les graines de fleurs (et encore, pas toutes) qui ont besoin de "noirceur".
      Pour les graines de légumes, à mc'est égal.
      Voici un article qui donne des listes de plantes germant à la lumière ou pas : https://jardinierparesseux.com/2020/04/26/la-lumiere-est-elle-necessaire-pour-la-germination/

      Avatar de nicolas
  8. marie (Guérande LoirAtlantique)

    précis et clair comme toujours

    merci car si j'ai déjà mis les haricots , radis, petits pois directement en terre avec succès.
    je vais tester cette année le semis de tomates et le semis de Persil qui me posent pb
    d'autant que je vais expérimenter le lombri compost ( mes petites bestioles y travaillent) - j'aimerai avoir des belles tomates bien nourries et les pieds au frais sous une couche
    de foin pour éviter d'arroser

  9. Danièle (aube)

    Bonjour
    Je recherche le tuto pour fabriquer les bouteilles grillage/voiles anti limaces qui me semble bien conçues. Merci de m indiquer le lien
    Cordialement

    1. nicolas (Toulouse)

      Bonjour Danièle,
      C'était dans une vidéo tournée au printemps, je ne sais plus exactement laquelle, peut-être celle qui s'intitule "C'est le PLEIN printemps au potager durable".
      Vous pourrez toutes les retrouver ici : https://www.youtube.com/@potagerdurable/videos

      Avatar de nicolas
  10. BRIGITTE (Ardèche-Auergne Rhone Alpes)

    Merci, très claire, que du bonheur à vous écouter

Recevez mes conseils de saison dans votre boîte mail

Parce que ce n'est pas facile de réussir son potager naturel à tous les coups, je prépare pour vous chaque semaine un article ou une vidéo que vous recevrez le dimanche matin.

lm Général


Bonjour, je m’appelle Nicolas

Ma photo timbre carrée

Si vous voulez en savoir plus sur mon potager, cliquez ici pour lire mon histoire…