Tentez l'association des 3 sœurs

47 comments on Tentez l'association des 3 sœurs

Les 3 sœurs, aussi appelée la 'milpa', c'est l'association emblématique des indiens d'amérique du sud.

Cette association mélange 3 légumes qui se complètent parfaitement :

  • Le maïs qui va servir de tuteur au haricot,
  • Le haricot à rames qui va grimper sur le maïs, et partager une partie de l'azote qu'il aura capté dans l'air (apport de fertilité),
  • La courge dont les feuilles vont couvrir le sol, servant d'ombrage au pied des deux autres.

Et du point de vue alimentaire, ce mélange est très bien équilibré, puisqu'il combine une céréale, une légumineuse et un légume, ce qui est un gage de bonne santé quand nous les consommons.

Voici deux courtes vidéos où le sympathique Christophe nous montre dans quel ordre il a semé ces 3 légumes, à quelle distance il les plante les uns des autres, et quelques mois plus tard à quoi ressemble la récolte.

Un grand merci à lui d'avoir partagé cette expérience, car c'est rare de pouvoir découvrir ainsi la culture des 3 sœurs de bout en bout (et ça marche !).

Et vous, avez-vous déjà essayé ? Comment avez-vous fait au niveau du timing pour que l'une des 3 plantes ne prenne pas le dessus sur les autres ?

Tous les dimanches matin, recevez mes conseils de saison dans votre boîte mail

Parce que ce n'est pas facile de réussir son potager naturel à tous les coups, je prépare pour vous chaque semaine :

  • un article pratique où je vous apprends une nouvelle technique de culture que vous pourrez appliquer chez vous,
  • ou une vidéo qui vous montre ce qui pousse maintenant dans mon potager (y compris les ratages et les leçons à en tirer).
lm Général

Vous aimerez peut-être lire ces articles :

Un avis sur cet article ? Donnez-le ici :

Réponses

Les commentaires :
(les plus récents sont en premier)

  1. Christophe (Nord du Portugal. Viana do Castelo)

    Bonjour Nicolas
    Oui c'est très intéressant la vidéo de Christophe.
    Et puis je vais suivre tes conseils sur la culture des tomates en bouteilles. J'ai commandé en version numérique

  2. Myriam

    Bonjour Nicolas,
    Bravo pour votre blog très instructif !
    J'habite dans le Haut-Rhin presque à flanc des premières montagnes vosgiennes. Cette année la météo est très variable. On passe journées chaudes pour la saison (24-26°C) à des températures fraîches (14-19°C). Certaines nuits nous avons 8°C voire moins.
    C'est ma troisième année de potager. Je suis donc débutante. Mes carrés sont tous paillés depuis l'année dernière. Mes plans de tomates ne poussent pas. Est-ce parce-que je les ai plantés racines parallèles au sol ?
    Je rate tous mes semis. Mes plants de haricots sont chétifs. Mes semis de tomates et courgettes n'ont pas poussé, j'ai fini par acheter des plants. Avez-vous un conseil pour réussir ses semis ? Terreau, température extérieure ou intérieure...
    Merci d'avance pour vos réponses.

  3. Jean-François

    Bonjour Nicolas,
    Je pratique cette méthode tous les ans... mais plus vite: un mois tout au plus entre le semis de maïs et la plantation des courges. Je vais cette année semer le maïs en godet, ça ira plus vite.
    Mais mes maïs ne sont jamais assez forts pour supporter la puissance des haricots: j'ajoute 3 tipis en fer à béton de 12mm en 2,5m (enfoncés de 0,5m). l'an passé, pour 3 tipis, j'avais 6 pieds de maïs doux, 2 corges longues de Nice et un pied de courgette. Tout a formidablement marché ... avec de l'arrosage (2,5 mois sans pluie l'été dernier à Digne).
    Bien à vous.

  4. Mana 56

    Bonjour Nicolas et à tous, le "pays" du maïs c'est le Béarn avec sa pluviométrie élevée et la chaleur. Il est originaire du Mexique, c'est une plante tropicale et assez gourmande. Bien sûr il existe beaucoup de variétés qui s'adaptent à plusieurs climats. Les Béarnais cultivent le "haricot-maïs" même principe que les trois sœurs qui ne sont plus que deux ! Le haricot ressemble aux tarbais, il est très apprécié des restaurateurs. Si vous voulez en savoir plus.... https://www.youtube.com/watch?v=GAP38eOnirU.

  5. Anne-Marie

    Bonsoir, l'an dernier j'ai planté des courges au pied des haricots à rame et cela a profité aux deux. Haricots délicieux et potirons énormes qu'il a quand même fallu diriger un peu car ils grimpaient aussi à la grille avec les haricots.
    Par contre je ne mets pas de maïs car trop buveur d'eau.
    Il y a quelques années dans les champs qui entourent mon village de l'Essonne il y avait des maïs, tous desséchés l'été, et les agriculteurs n'en font plus.
    Amicalement.

  6. Henri

    Je viens de planter des topinambours: peuvent ils remplacer le mais en guise de tuteur? Haricot, topinambour et courge (potimarron ou butternut) sont ils compatibles (au moins cousines si ce n'est soeurs!)

  7. Gloria

    excellent article et vidéo, je vais essayer de le planter....

  8. Françoise

    Kwe! Kennnen! J'ai découvert les 3 soeurs onenste,très jeune, nos voisins de la nation Kanienkehaka pratiquant ce type de culture. Cette pratique est enseignée depuis plus de 1000 ans sur le territoire iroquoien du nord est (au Québec) et s'est inspirée peut-être de la découverte des lointains ancêtres venus dit-on du sud du continent. On réfère à une légende qui précise que la courge, plus jeune soeur, ONIHOSA, ne pouvait que ramper, celle du milieu, OSAEDA, pouvait se déplacer par elle-même et la plus vieille, ONEO, plus grande protégeait ses 2 soeurs. Chose certaine, elle est partagée depuis des générations chez nous.

  9. Cathy

    Bonjour,
    Une question. Le maïs buvant comme un homme, faut il l’arroser en abondance ou le système permet il de ne pas ajouter d’eau. Merci pour vos éclaircissements

    1. michel

      Bonjour Cathy, le milpa est très séduisant et sûrement une solution très inspiratrice pour une agriculture reconstructrice des sols et donc une alliée contre le réchauffement climatique par le bénéfice secondaire de séquestration du carbone (augmentation de l'humus dans le sol) surtout si on cultive des maïs qui produisent beaucoup de biomasse . Toutefois, il faut quand même nourrir toutes ces plantes si le sol et il ne faut pas hésiter à amender le sol en matière organique ou en fumier bien décomposé avant d'installer la milpa. De plus suivant sa région et le climat ou la météo, il faudra maîtriser les paramètres de la lumière (les courges sont à l'ombre mais dans le nord, c'est parfois un désavantage comme en 2021 !) et l'eau !

  10. Marie

    Hmmm ! Bien séduisant tout ça... à tester en pays de tramontane et en compagnie des escargots, qui doivent apprécier l'humidité au ras du sol...

  11. Ruben

    Merci pour cette super idée.

    Je m’en vais de ce pas faire ma milpa !

  12. Isabelle

    J'ai essayé cette association et je confirme que tout pousse, mais j'ai renoncé pour deux raisons. Tout d'abord, le maïs que j'avais planté était du maïs doux et quand j'ai voulu commencé à récolter les épis, beaucoup étaient "ligotés" par les tiges de haricot et j'en ai cassé un certain nombre en tentant de libérer les épis. Ensuite, la courge n'est pas restée bien sagement au pied des maïs pour protéger le sol, elle a préféré partir à l'assaut desdits maïs ce qui a encore compliqué la récolte. Bref, ça pousse, mais pour les récoltes, c'est compliqué. Je pense que les Mexicains pratiquent cela avec du maïs récolté tardivement, en même temps que les haricots (et avec une courge qui ne pratique pas l'alpinisme, si ça existe). Donc maintenant je ne plante plus de courge et j'ai remplacé les haricots grimpants par des haricots nains.

  13. agnès

    bonjour Nicolas
    je ne suis pas ds le thème... mais je suis perdue ou plutôt j'ai perdu votre article qui parle du réchauffement progressif de la terre , en lien avec des observations d'autres plantes ; c'était un lien sur l'article d'il y a 2 ou 3 dimanches
    merci de me dire où vous l'avez caché :)
    agnès

  14. Dominique

    Magnifique idée que je vais tester cette année . Je m'occupe "illico presto" de semer du maïs. Merci Nicolas pour cette idée

  15. patrick

    Bonjour,
    Merci, pour les 3 sœurs et je vais essayer dans mon jardin cette année
    patrick

  16. François

    C’est très bien, tout le monde est d’accord là dessus….pour ma part , je plante du maïs doux depuis longtemps ( très costaud, il vient d’ailleurs de la région du Saint-Laurent..),toutefois je préfère les plants de haricots nains et…je n’aime pas trop les courges !! Sinon, ça fait un peu trop de monde dans les rangs..;) et en plus il y a l’installation du goutte à goutte ….!

  17. Joëlle

    Bonjour
    Merci pour tout vos bons conseils. Je vais essayer cette année tout ce que j'ai déjà lu et commandé chez vous. Après plusieurs années de désastre à part la 1ère année. J'espère que dès cette année j'aurai un peu amélioré mon potager. Merci et bon dimanche.

Recevez mes conseils de saison dans votre boîte mail

Parce que ce n'est pas facile de réussir son potager naturel à tous les coups, je prépare pour vous chaque semaine un article ou une vidéo que vous recevrez le dimanche matin.

lm Général


Bonjour, je m’appelle Nicolas

Ma photo timbre carrée

Si vous voulez en savoir plus sur mon potager, cliquez ici pour lire mon histoire…