Que semer ou planter en août au potager

234 comments on Que semer ou planter en août au potager

Les travaux du mois d'août au potager

Le mois d'août, c'est le mois des grandes récoltes au potager. Tous les légumes "à ratatouille" sont mûrs et beaucoup d'autres légumes sont disponibles en abondance.

Dans les régions du sud de la France, août est encore un mois très chaud et l'arrosage du potager reste un souci car les réserves en eau du sol sont épuisées.

Dans les régions de la moitié nord de la France, août est un mois de transition qui voit arriver les orages et les premières nuits fraîches, propices à la germination des nouveaux semis. C'est le moment idéal pour préparer ses plants de légumes d'automne et d'hiver.

Voici maintenant le détail des choses à faire ce mois d'août au potager.

Comme d'habitude, toutes les dates indiquées sont des dates moyennes pour la France. Tenez compte de votre région pour avancer ou retarder certains travaux.

Vous êtes en retard mais c'est encore possible :

  • Terminez de planter des choux (tous types), des poireaux d'hiver.
  • Terminez de semer du persil.

C'est le bon moment :

Récoltes

  • Terminez de récolter les pommes de terre, l'ail, les échalotes.
  • Terminez de récolter les choux-raves et les navets.
  • Continuez à récolter les tomates, les haricots, les courgettes, les betteraves et les concombres.
  • Récoltez les aubergines, les poivrons et les piments, les melons, les fenouils, les maïs, les carottes, les poireaux d'été, les oignons, la poirée, les brocolis, les radis d'été en région fraîche, et toujours les salades.
  • Continuez à récolter les herbes aromatiques (basilic, menthe, sarriette, estragon, ciboulette...). N'hésitez pas à couper court pour provoquer une nouvelle repousse.
  • Commencez à récolter les céleris-branche et les choux-fleurs.

Semis en plein air

Tous ces semis peuvent être faits en pleine terre au potager et la plupart en godets aussi.

Dans les régions situées au nord de la Loire et où les étés sont courts, ne tardez pas pour semer, car à cause des jours qui raccourcissent, chaque journée de perdue en août équivaut à une semaine de croissance en moins au mois d'octobre !

  • Semez des laitues ou des chicorées scaroles dès que les températures commencent à rafraîchir.
  • Semez des poireaux-baguette et des choux pommés qui seront récoltés au printemps prochain.
  • Dès que les nuits redeviennent fraîches, semez de la mâche, des choux chinois, des navets d'hiver, des choux-raves, de la roquette, des épinards, des radis de tous les mois, des gros radis d'hiver.
  • Dans les régions situées au nord de la Loire, commencez à semer des engrais verts : phacélie, moutarde, féverole, vesce...

Plantations au potager

  • Sauf en période de sécheresse, plantez des laitues et des batavias.

Entretien des cultures

  • Mélangez le tas de compost, humidifiez-le si besoin pour maintenir l'activité de décomposition.
  • Surveillez la présence d'insectes parasites sur vos cultures (pucerons sur les haricots, altises sur les choux, doryphores sur les pommes de terre), et n'intervenez qu'en dernier recours, après avoir laissé le temps aux insectes auxilliaires de régler le problème. Ou bien installez des voiles de protection.
  • Étêtez le haut des pieds de tomates pour concentrer l'énergie de la plante dans les fruits qui auront le temps de mûrir avant la fin de la saison.
  • Isolez de l'humidité du sol les fruits des courges en intercalant de la paille ou une tuile.
  • Éclaircissez les rangs de carottes (les jeunes carottes enlevées sont consommables).
  • Dans le sud, ombrez (à l'aide d'une cagette retournée) les plants qui viennent d'être installés en terre, pour ne pas qu'ils grillent au soleil.
  • Faites de même pour les semis en pleine terre.

Autres activités

  • Si vous en avez, étalez les tontes de pelouse en couche fine sur les parterres du potager.
  • À chaque fois que vous remarquez que la terre est sèche en profondeur, faites un arrosage généreux (très tôt le matin pour que l'eau n'attire pas les limaces pendant la nuit).
  • Continuez à pratiquer le compostage en surface, en étalant les fanes des légumes récoltés directement sur les parcelles du potager.
  • Taillez le haut des plants de tomates qui dépassent de leur tuteur et soyez prêt à contrer l’apparition du mildiou en cas de pluie continue.
  • Si votre terre est trop argileuse, c'est le moment de commencer à l'améliorer (voyez ici).

Tous les dimanches matin, recevez mes conseils de saison dans votre boîte mail

Parce que ce n'est pas facile de réussir son potager naturel à tous les coups, je prépare pour vous chaque semaine :

  • un article pratique où je vous apprends une nouvelle technique de culture que vous pourrez appliquer chez vous,
  • ou une vidéo qui vous montre ce qui pousse maintenant dans mon potager (y compris les ratages et les leçons à en tirer).
lm Général

Vous aimerez peut-être lire ces articles :

Un avis sur cet article ? Donnez-le ici :

Réponses

Les commentaires :
(les plus récents sont en premier)

  1. Marianick

    Super , beaucoup d'informations très utiles pour préparer la prochaine saison. Je vous remercie

  2. MOHAMMED (maroc)

    salut oui effectivement des renseignement tres utiles et succintes

  3. Jean François

    Merci beaucoup pour tous ces renseignements

Recevez mes conseils de saison dans votre boîte mail

Parce que ce n'est pas facile de réussir son potager naturel à tous les coups, je prépare pour vous chaque semaine un article ou une vidéo que vous recevrez le dimanche matin.

lm Général


Bonjour, je m’appelle Nicolas

Ma photo timbre carrée

Si vous voulez en savoir plus sur mon potager, cliquez ici pour lire mon histoire…