Que semer ou planter en mai au potager

197 comments on Que semer ou planter en mai au potager

Le mois de mai, c'est le mois où il y a le plus de travail au potager ! En effet, c'est le moment de planter tous les légumes qui vont se récolter au cours de l'été, que j'appelle les "légumes à ratatouille". Sans compter beaucoup d'autres légumes qui se sèment à cette époque, ainsi que le suivi des cultures en cours.

Avant de vous donner les détails des travaux du mois, une petite vidéo

Dans cette vidéo tournée le 22 avril 2022, vous découvrirez l'état de mon expérience faite cet hiver, où j'ai à la fois paillé le sol et cultivé des engrais verts dans tout mon potager.

[Mise-à-jour 2023] Rien à dire sur la féverole, elle reste mon engrais vert de prédilection et je n'ai semé qu'elle en automne dernier. Par contre j'ai arrêté le pois fourrager : gourmand que je suis, je pensais qu'un pois semé avant l'hiver allait donner des gousses bonne à manger très tôt au printemps. Ce ne fut pas le cas, au moment d'installer toutes mes cultures d'été courant mai, le pois fourrager n'était même pas encore en fleurs ! Les quelques tiges que j'avais laissées pour voir n'ont donné des gousses que mi-juin ! Et au moment de manger les pois, je les ai trouvés farineux. Dites-moi si vous avez eu des expériences similaires ou pas.

Si la vidéo du semis vous intéresse, voici le lien : En hiver, paillis ou engrais vert ? Je mets les deux ensemble !

Les travaux du mois de mai

Traditionnellement, les Saints de Glace (qui ont lieu un peu avant le milieu du mois) sont un signal pour planter tous les légumes d'origine tropicale au potager : tomates, aubergines, piments, courgettes...

Ce signal ne signifie pas forcément la fin des gelées nocturnes (qui varie chaque année), mais il sert à rappeler aux jardiniers de faire un petit check-up avant de planter les légumes qui ont besoin de chaleur. Est-ce que la météo n'annonce aucune vague de froid ? Est-ce que la terre est assez réchauffée ?

Les semis en pleine terre sont à surveiller au plus près. Un sol trop sec ou au contraire trop humide les feront rater ! Protégez-les soit d'un voile de croissance contre les nuits fraîches, soit avec des cagettes retournées contre le soleil. Si vous avez besoin de les arroser, ayez la main légère pour éviter toute pourriture des graines dans la terre mais ne laissez pas la terre sécher entre deux arrosages.

On continue bien sûr à échelonner toutes les 2 semaines les semis des légumes de printemps comme les radis ou les salades.

Voici maintenant le détail des choses qui peuvent se faire au mois de mai au potager.

Comme d'habitude, toutes les dates indiquées sont des dates moyennes pour la France. Tenez compte de votre région pour avancer ou retarder certains travaux.

Vous êtes en retard mais c'est encore possible :

  • Terminez les semis de navets de printemps.

C'est le bon moment :

Récoltes

  • Récoltez les premiers radis, laitues, navets et épinards semés au début du printemps.
  • Si vous en aviez planté en automne dernier, récoltez l'aillet (ail jeune en tige), les oignons primeurs, les premières fèves.

Organisation du potager

  • Fin mai, le potager doit être complètement planté, sauf les choux qui peuvent être mis en terre tout l'été, et pour lesquels il vous faudra réserver de la place.
  • Gardez aussi des endroits libres si vous avez prévu de faire des cultures échelonnées pour les légumes suivants : haricots, concombres, courgettes, poireaux.

Semis qui se font à l’intérieur (au chaud)

  • La première quinzaine du mois, continuez les semis de les légumes de la famille des cucurbitacées : courges, potirons, concombres, melons, courgettes.
  • Continuez les semis de basilic.

Semis en plein air

Tous ces semis peuvent être faits en pleine terre au potager et la plupart en godets aussi.

  • Terminez les semis de blettes, de choux-raves et de pois.
  • Continuez les semis de légumes racines : radis, carotte, betterave, panais, poireaux.
  • Continuez les semis de légumes-feuilles : salades (plutôt des batavias qui résisteront mieux aux chaleurs de l'été), choux (tous types), fenouils, céleris.
  • Continuez les semis d'herbes aromatiques : persil, coriandre, aneth.
  • À partir de la deuxième quinzaine du mois, les légumes suivants peuvent être semés en pleine terre : basilic, courges, concombres, melons, courgettes, haricots.
  • Semez des fleurs utiles au potager comme les soucis, les œillets d'inde, les zinnias, les cosmos, les bourraches.

Plantations au potager

  • Terminez la plantation des pommes de terre au début du mois.
  • Continuez de planter tous les plants que vous avez faits en godets : salades, blettes, choux, poireaux, aromatiques...
  • Commencez à planter les tomates, aubergines, poivrons, piments, concombres, courges, melons, une fois que les risques de gelées sont passés et que la terre est bien réchauffée, donc plutôt dans la deuxième quinzaine du mois.
  • Plantez les fleurs si vous avez fait des plants en avril ou si vous les achetez.

Entretien des cultures

  • Commencez à butter les pommes de terre dès que les plants font 20 cm de haut, soit avec de la terre (méthode classique), soit avec une épaisse couche de paillis (méthode sans buttage).
  • Avant de planter vos plants de tomates, habituez-les aux conditions extérieures en les sortant progressivement en plein air quand les températures sont supérieures à 12°C, en veillant à ce qu'elles ne manquent pas d'eau.
  • Désherbez et éclaircissez les semis de petites graines : carottes, radis, navets, oignons, betteraves...
  • Nourrissez les limaces avec des déchets végétaux en cours de décomposition.
  • Protégez certains plants sensibles des limaces (par exemple les laitues ou les œillets d'inde) en les entourant d'une barrière physique (collerette plastique ou grillagée). Ne recourez aux granulés qu'exceptionnellement en dernier recours et avec parcimonie.
  • N'arrachez pas systématiquement toutes les mauvaises herbes : certaines ne sont pas gênantes pour les légumes et peuvent attirer des insectes utiles ou repousser des parasites.
  • Surveillez la présence d'insectes indésirables sur vos cultures (pucerons sur les fèves, altises sur les radis et les navets), et intervenez le moins possible, voire pas du tout, en tous cas seulement après avoir laissé le temps aux insectes auxilliaires de régler le problème.

Autres travaux à faire en mai

  • Étalez les tontes de pelouse (abondantes en cette période de l'année) en couche fine sur les parterres du potager, elles nourriront les vers de terre.
  • N'attendez pas que la terre sèche ou que la chaleur arrive pour pailler les cultures, mais faites-le tant que la terre est humide, afin d'éviter l'évaporation de cette eau précieuse pour l'été à venir.
  • Continuez à pratiquer le compostage en surface, en étalant les fanes de légumes directement sur les parcelles du potager.
  • Les orties et la consoude ont poussé. Si vous en avez l'utilité, c'est le moment de préparer des extraits fermentés (purins) avec ces plantes.

Tous les dimanches matin, recevez mes conseils de saison dans votre boîte mail

Parce que ce n'est pas facile de réussir son potager naturel à tous les coups, je prépare pour vous chaque semaine :

  • un article pratique où je vous apprends une nouvelle technique de culture que vous pourrez appliquer chez vous,
  • ou une vidéo qui vous montre ce qui pousse maintenant dans mon potager (y compris les ratages et les leçons à en tirer).
lm Général

Vous aimerez peut-être lire ces articles :

Un avis sur cet article ? Donnez-le ici :

Réponses

Les commentaires :
(les plus récents sont en premier)

  1. Corinne (cote d'azur/region paca)

    Très bien expliquer,facile à suivre,pratique pour la débutante que je suis.à suivre,et à garder pour les années à venir.
    Merci infiniment pour votre aide...

  2. amar DES

    Il serait aussi inintéressant de semer des graines de lentilles comme engrais vert. L'avantage des lentilles c'est la grande densité du semis et vous aurez énormément de feuillage à utiliser en pallis juste à la fin de l'été. La température du sol, à la profondeur de semis, doit être supérieure à 6°C pour favoriser la germination. le semis se fait en février/mars.

    1. amar DES

      Une coquille s'est glissée. Lire intéressant.

    2. nicolas (Toulouse)

      Bonjour Amar,
      Intéressant je trouve ! La lentille jouerait donc le rôle d'une légumineuse d'été. Vous avez déjà essayé ?

      Avatar de nicolas
  3. Cjf . 64 (Pays Basque)

    Bonjour Nicolas , pour les petits pois j'ai fait le même constat : semés en octobre: production quasi nulle . De nouvelles graines semées en toute fin d'hiver n'ont même pas levé . Par contre, toutes mes variétés de fèves ont beaucoup produit ( j'ai pu faire plaisir aux voisins et amis ) et elles restent pour moi aussi l'engrais vert de référence . Le temps reste frais au Pays basque . Les "saints de glace"ne m'ont pas empêché de repiquer mes premiers plans de tomates(faits maison). Pour les poivrons et aubergines , je les laisse encore 10 jours au chaud .
    Merci pour tout . Amitiés à tous .

  4. Hasmik (montpellier)

    Bonjour Nicolas,
    Nous c’est exactement pareil, les fèveroles étaient très bonnes et sucrés, par contre les pois même pas en fleurs je viens de les faucher pour faire de la place.

  5. Jean-Luc (Tarn)

    Bonjour,
    Je vais début novembre 2023 me lancer dans les engrais verts.
    Où peut-on trouver des engrais verts tels que la féverole ou le pois fourrager dans le commerce en faible quantité ((surface totale des carrés de 200 m2) ? Merci pour votre réponse, Jean-Luc.

    1. nicolas (Toulouse)

      Bonjour Jean-Luc,
      Je commande les miens chez ce marchand qui est spécialiste des engrais verts et qui propose différents grammages :
      https://boutique.jardinonssolvivant.fr/categorie-produit/semences-dengrais-vert/

      Avatar de nicolas
  6. Janine

    Mes oignons plantés en octobre se sont allongés sous terre et n’ont rien donner. Que dois je en faire metci

  7. Marina (64/bearn)

    Bonjour Nicolas
    J’ai une question sur l’organisation de mes plantations: j’ai semé cet hiver des fèveroles et pois en engrais verts que j’ai fauchés et broyés en avril et laissés en place.
    Puis je planter mes tomates sur cette parcelle ?
    Ou vaut il mieux les planter sur une parcelle qui n’a vu cette année qu’un apport de vieux fumier ?
    Merci de ton conseil.

    1. amar DES

      L'objectif de l'engrais vert est d'alimenter le sol en azote capté par les feuilles de féveroles. Donc il est tout indiqué de planter vos tomates dessus. Elles vont bien se porter.

      1. Maria

        Merci !

  8. Janine

    J’aurais juste voulu savoir combien je peux planter de salades dans une caisse de 40 x 80
    Merci

    1. nicolas (Toulouse)

      Bonjour Janine,
      Il faut compter 20 à 25cm de diamètre pour une salade adulte, donc vous pouvez en mettre 8 dans votre bac et elles seront un peu serrées mais ce n'est pas très grave.

      Avatar de nicolas
      1. Janine

        Merci beaucoup

  9. Yannick (centre)

    Pour les petits potager moi je conseille de planter la féverole fin septembre début octobre, car elle met du temps à se développer, la couper en mai nous prive d'installer notre potager d'été... Ce qui a de bien avec la féverole c'est qu'elle peut avec sa force passer à travers le paillis c'est la plus grosse des engrais verts

  10. Dominique

    Je ne savais pas quoi faire de mes magnifiques feveroles et pois (plantés fin octobre) et e les ai arrachés en avril pour le compost!! Les fèves étaient elles comestibles?

    1. nicolas (Toulouse)

      Bonjour Dominique,
      Oui elles sont consommables, ce sont des fèves en miniature. Mais très fastidieuses à éplucher, surtout si on enlève la petite peau autour des grains !

      Avatar de nicolas
      1. christine (marseille)

        Bonjour Nicolas et Dominique
        Faites comme pour les haricots mange tout et ...mangez tout !
        c'est tellement tendre et gouteux , en jardiniere ,en ragout ,en tajine ...ave des carottes ou des pommes de terre ou ce que vous voulez ou seuls !
        regalez vous !
        christine

        1. Dominique

          Ah mais oui,merci, maintenant je vais oser!

  11. martine-jane

    trés bonne idée que cette couverture pour le sol en hiver et vos explications sont très claires je vais essayer
    merci pour ce partage

  12. Karine

    Bonsoir Nicolas, j’ai une terre alluvionnaire, assez riche. Je me demandais si il était nécéssaire que je l’enrichisse davantage avec un mélange corne et sang ?
    Merci pour vos conseils.
    Bien à vous.

    1. nicolas (Toulouse)

      Bonjour Karine,
      Si vous jugez que votre terre est déjà riche, point besoin d'en rajouter. Si on gave trop la terre, les légumes deviennent "obèses" et comme les humains, ne sont pas au mieux de leur forme ! 😉
      Ils deviennent plus sensibles aux maladies et plus appétents pour les insectes ravageurs (exemple les pucerons).

      Pour moi, la meilleure manière d'entretenir la fertilité du sol, c'est d'avoir un paillis épais toute l'année. En se décomposant petit à petit, il va nourrir la vie du sol, qui à son tour va produire de l'humus ainsi que de l'azote et des nutriments dont les légumes vont pouvoir se nourrir.

      Avatar de nicolas
      1. Karine

        Bonjour Nicolas et merci pour cette réponse. On reste comme ça alors !
        J’ai un gros souci de fourmis dans mon compost depuis qq tps ( 15 jours environ) comment faire pour s’en débarrasser et doit on s’en débarrasser ? Merci encore pour vos conseils.
        Bien à vous

        1. nicolas (Toulouse)

          Souvent on dit que mour déplacer des fourmis, il suffit de déplacer la reine, mais encore faut-il la trouver !
          Pour ma part j'en ai certaines années au potager. J'ai essayé tous les "trucs de grand-mère" mais aucun n'a marché.
          Depuis je les laisse et de toutes façons elles ne font pas de dégâts aux légumes (ni au compost).

          Avatar de nicolas
        2. michel (sud ouest)

          Bonjour Karine, Pour faire fuir les fourmis, sans les tuer, épandez du marc de café autour de la fourmilière, c'est efficace, elle prennent leur bagage pour aller ailleurs

  13. Hasmik

    Bonjour Nicolas merci pour ton article et la vidéo fort intéressants et instructifs j’ai une question s’il te plaît j’ai mis les féveroles et les pois en même temps que toi suite à tes recommandations. Mes cosses de fèverolles sont déjà bien formées on souhaite les consommer. Est-ce que l’azote jouera quand même son rôle si on laisse mûrir jusqu’à récolter les fruits donc les fèves et les pois et ensuite les laisser sécher? merci beaucoup d’avance

    1. nicolas (Toulouse)

      Bonjour Hasmik,
      C'est difficile de répondre avec précision. Les documentations agricoles ou les écrits des experts disent toujours que le maximum d'azote est présent au moment de la floraison.
      Ensuite, j'imagine que la plante utilise tout son énergie pour fabriquer les graines dans les gousses, en vue de se reproduire.
      Mais je ne sais pas si le taux d'azote baisse beaucoup ou non.

      Avatar de nicolas
      1. Hasmik

        Merci pour ta réponse réponse. C’est une question que je me suis toujours posée.
        Juste un retour d’expérience sur la greffe, je l’ai fait comme Christophe et Mana le suggérait, dans un précédent post(merci!!) Alors j’en ai greffé 2 dans des pots et 2 autres dans des bouteilles avec des billes d’argile au fond et de l’eau. Celles qui sont dans les bouteilles elles ont réussi, elles sont très belles tandis celles en pot, l’une est ratée et l’autre elle est moitié moins grande que les 2 autres en bouteilles…

        1. nicolas (Toulouse)

          Intéressant ! Le fond d'eau a sans doute joué positivement.

          Avatar de nicolas
  14. christiane

    Bonjour Nicolas,
    trés bon article et vidéo sur les engrais verts
    oû peut-on trouver des fèverolles et des pois fourragers?
    Bonne semaine

    1. nicolas (Toulouse)

      Bonjour Christiane,

      Voyez ma réponse à Françoise un peu plus bas ! 😉

      Avatar de nicolas
      1. christiane

        Merci beaucoup, bonne soirée

  15. Mana 56

    Bonjour Jean-Denis, ah la chance d'avoir ces petites bêtes car elles témoignent d'un jardin sain ! Chouchoutez ces nettoyeurs, famille des crevettes... terrestres !

    1. Jean-Denis

      Bonjour Mana
      Merci de votre réponse, je suis raccord avec vous mais elles sont vraiment très nombreuses et elles avaient commencer à attaquer un semis de poireaux et une aubergine greffée que j'ai du protéger avec un tube plastique au pied.J'ai pensé que peut-être elles n'avaient pas assez à manger alors j'ai recouvert la parcelle avec une tonte de pelouse

      1. Mana 56

        Bonjour Jean-Denis, vous avez raison, je viens de trouver un article sur les cloportes qui peuvent manger des végétaux vivants, faute de matières en décomposition....Tout est dit dans cette étude: https://www.gazon-magique.com/le-cloporte-et-ses-differentes-particularites/ Bonne lecture !

        1. Jean-Denis

          Bonjour Mana
          Merci beaucoup, je pense qu'il va falloir que j'en transfère quelques uns au jardin car dans la serre ils se multiplient bien trop vite.
          Lorsque je pose une bassine plastique sur le parterre si je la soulève le lendemain il y en a des dizaines qui sont dessous
          Merci encore pour votre recherche

  16. francis

    bonjour à tous,
    cette année je ne peux pas faire mon potager.
    Quelle plante puis-je semer pour en protéger et entretenir le sol?
    Moutarde?

    1. nicolas (Toulouse)

      Bonjour Francis,
      La moutarde oui c'est très bien en début de saison, mais c'est une plante à cycle court : au bout de 3 mois elle fleurit puis fait ses graines et c'est terminé.
      Il faut donc prévoir une succession d'engrais verts sur toute l'année.
      Il y a un certain nombre d'espèces qui conviennent et je n'aurai pas la place de toutes les citer ici.
      Par exemple en été, on peut mettre du sarrasin, en automne de la phacélie, pour l'hiver de la féverole...

      Avatar de nicolas
  17. Marina

    Très intéressant !
    J’ai reçu mes semences de fèveroles et de pois trop tard en décembre de l’an passé. Mais c’est sur début novembre je les sèmerai. J’espère qu’elles garderont un bon taux de germination ?
    Cette année j’ai semer de la vesce et de la phacélie que j’ai déjà fauchées et qui sont en cours de décomposition.
    Merci pour ces partages et surtout pour votre livre «  associations modernisées » que j’ai reçu et qui correspond tout à fait à ce dont j’avais besoin, car un peu perdu dans tout ce que j’avais lu et parcouru sur le net. Super contente !🙂

    1. nicolas (Toulouse)

      Bonjour Marina,
      Content de savoir que le livre vous plaise ! 😉
      Aucun souci pour les graines de pois ou de féveroles : elles sont grosses et se conservent pendant des années.

      Avatar de nicolas
  18. Françoise

    Bonjour Nicolas,
    j'aimerais essayer le pois fourrager mais je n'en trouve pas en petite quantité , puis-je savoir où vous avez eu les vôtres?
    Merci et bonne journée

    1. nicolas (Toulouse)

      Bonjour Françoise,
      J'ai commandé les miens dans la boutique "Jardinons sol vivant", qui propose des semences d'engrais verts courantes et moins courantes, en différentes quantités :
      https://boutique.jardinonssolvivant.fr/categorie-produit/semences-dengrais-vert/legumineuses/

      Avatar de nicolas
      1. Françoise

        merci pour la réponse , ça m'évitera de passer des heures sur internetpour continuer à chercher.

Recevez mes conseils de saison dans votre boîte mail

Parce que ce n'est pas facile de réussir son potager naturel à tous les coups, je prépare pour vous chaque semaine un article ou une vidéo que vous recevrez le dimanche matin.

lm Général


Bonjour, je m’appelle Nicolas

Ma photo timbre carrée

Si vous voulez en savoir plus sur mon potager, cliquez ici pour lire mon histoire…